Djigui, parmi les gens de Grigny

C'EST CHAUD mercredi 21 janvier 2015

Par Mehdi Meklat ET Badroudine Said Abdallah

Djigui a 22 ans. Etudiant. Habitant la Grande Borne, à Grigny (91), depuis toujours. C’est un quartier mythique, avec son architecture particulière et sa fabrique à fantasmes. Djigui a décidé, avec des amis, de réagir à l’article du Figaro “A Grigny, ville de Coulibaly, les complotistes vont bon train”. Aujourd’hui, il témoigne, avec sa rage et ses rêves. Premier épisode de la série “Les gens de Grigny”, sur France Inter, à 21h50, jusqu’à mercredi et sur le Bondy Blog.

Pour écouter l’émission cliquez ici.

Mehdi et Badroudine

Les réactions des internautes

  1. lundi 26 janvier 2015 11:50 Alexandre

    Le complotisme est une calamité qui touche statistiquement les individus peu cultivés, toutes catégories sociales confondues. Peut être que l’énergie qu'ils devraient employer pour s'élever est ici employée à tourner à vide en imaginant et en relayant des commérages faciles et bien évidement inventés.
  2. mercredi 21 janvier 2015 23:12 Linaphanel

    La maîtresse du fils d'une collègue de travail à voulu faire un échange avec une classe de Grigny pour découvrir de nouvelles cultures. L'expérience a tourné court car les élèves étaient trop différents (comportement, langage, connaissances, ...) entre les deux classes. Le vivre ensemble c'est quelque chose qui se prépare ...
    • lundi 26 janvier 2015 22:15 RL

      c'est fou, quand même, plus besoin d'aller à l'étranger, de prendre l'avion, pour découvrir une nouvelle culture. Il suffit d'aller en banlieue parisienne. Au moins, le bilan carbone est amélioré.
      • jeudi 29 janvier 2015 20:18 mlk

        Faire preuve de responsabilité c'est de ne pas mettre de l'huile sur le feu en diabolisant en permanence une partie de nos concitoyens. Les maghrébins et africains sont pris entre 2 feux celui des racistes et des xénophobes nostalgique des colonies et de l'esclavage qui depuis des décennies leur refusent la pleine citoyenneté en les diabolisant et les accusant de tout les maux. Ils sont pris en otage par des extrémistes qui commettent des actes, dont ils sont les 1ere victimes. Comment doivent-ils faire pour sortir de cette spirale infernale et devenir de simple citoyen français ? Comment les aider à sortir de cet enfer dans lequel les extrémistes de tout bord les on enfermé et plongé pour être de simple citoyens comme les autres.
      • mardi 27 janvier 2015 19:14 mlk

        Pauvre France que sont devenus tes valeurs universels et ta devise républicaine qui était un exemple pour le monde. Qu'allons nous faire, nous citoyens humanistes attachés aux valeurs et à la devise républicaine pour propager la paix plutôt que la haine, la guerre et la désolation. Qu'allons nous devenir avec tous ces extrémistes de toute origine, de toute confession et de tout bord. Qu'allons nous faire contre tous ces intolérants, ces anciens racistes anti -maghrébins et africains reconvertis pour l'occasion en islamophobes et négrophobes. Que faire face à tous ces nostalgiques des colonies et de l’esclavage qui continu à sévir depuis des décennies et qui profite du moindre fait divers pour attiser les haines pour ainsi justifier le racisme, la xénophobie, les inégalités sociales, la ségrégation raciales et territoriale... Que faire face à des atiseurs de haine, à des anti républicain qui profite de la moindre occasion comme le drame du 7 janvier pour continuer à diaboliser des millions d'individus juste parce qu'ils sont d'origine "berbère", "arabe" ou "africain". Qu'ils ont décidés d'assigner et d'enfermer dans un terme fourre tout, le terme "musulman". Que faire face à la condamnation collective de 6 millions de français, hommes, femmes et enfants à cause d'une centaine de terroristes. Que faire face à cette situation que certains instrumentalisent et utilisent pour semer la haine, la division, le rejet et l'exclusion en France mais aussi dans le monde.
    • vendredi 23 janvier 2015 18:15 mlk

      Pour le vivre ensemble, il faut interdire les écoles privés confessionnelles qui crée du communautarisme destructeur de la cohésion sociale dans notre pays.
      • lundi 26 janvier 2015 11:41 Alexandre

        Interdire n'est malheureusement pas une solution infaillible à tous les problèmes, si je met de l'huile dans de l'eau et que je leur interdit de ne pas se mélanger parfaitement je ne suis pas sur du résultat obtenu. Et encore, quand bien même l'eau ne demanderait qu'à se mélanger, il faudrait aussi que l'huile le veuille, et ne remette pas la faute sur l'eau systématiquement.
        • lundi 26 janvier 2015 19:06 mlk

          Pauvre France que sont devenus tes valeurs universels et ta devise républicaine qui était un exemple pour le monde. Qu'allons nous faire, nous citoyens humanistes attachés aux valeurs et à la devise républicaine pour propager la paix plutôt que la haine, la guerre et la désolation. Qu'allons nous devenir avec tous ces extrémistes de toute origine, de toute confession et de tout bord. Qu'allons nous faire contre tous ces intolérants, ces anciens racistes anti -maghrébins et africains reconvertis pour l'occasion en islamophobes et négrophobes. Que faire face à tous ces nostalgiques des colonies et de l’esclavage qui continu à sévir depuis des décennies et qui profite du moindre fait divers pour attiser les haines pour ainsi justifier le racisme, la xénophobie, les inégalités sociales, la ségrégation raciales et territoriale... Que faire face à des atiseurs de haine, à des anti républicain qui profite de la moindre occasion comme le drame du 7 janvier pour continuer à diaboliser des millions d'individus juste parce qu'ils sont d'origine "berbère", "arabe" ou "africain". Qu'ils ont décidés d'assigner et d'enfermer dans un terme fourre tout, le terme "musulman". Que faire face à la condamnation collective de 6 millions de français, hommes, femmes et enfants à cause d'une centaine de terroristes. Que faire face à cette situation que certains instrumentalisent et utilisent pour semer la haine, la division, le rejet et l'exclusion en France mais aussi dans le monde.
          • lundi 26 janvier 2015 21:53 RL

            que faire ? déjà, NE PAS faire comme M'hammed Henniche, et dire, en parlant des tueries de janvier, que "la communauté musulmane est en colère [...] contre un groupe qui a commis une bêtise. Et qui a tué un musulman. " en gros, tuer 16 personnes est une BÊTISE, alors que tuer un musulman, c’est grave. Quand je lis les propos de ce Monsieur, je m'interroge sur la valeur de la vie d'un non-musulman à ses yeux. Sachant qu'il est l'un des principaux représentants des musulmans de Seine-Saint-Denis et le président de la mosquée de Pantin...je trouve ces paroles très graves. Les paroles que je cite sont dans son interview au Parisien du 10 janvier : http://www.leparisien.fr/espace-premium/fait-du-jour/les-musulmans-savent-qu-ils-vont-payer-10-01-2015-4433763.php Ce monsieur sait parler, connaît la valeur des mots ; quand il utilise le terme BÊTISE, il sait ce que ça va inspirer aux non-musulmans. Sûrement est-ce son but.
  3. mercredi 21 janvier 2015 20:52 klm75

    Faire preuve de responsabilité c'est de ne pas mettre de l'huile sur le feu en diabolisant en permanence une partie de nos concitoyens. Les maghrébins et africains sont pris entre 2 feux celui des racistes et des xénophobes nostalgique des colonies et de l'esclavage qui depuis des décennies leur refusent la pleine citoyenneté en les diabolisant et les accusant de tout les maux. Et pris en otage par des extrémistes qui commettent des actes dont ils sont les 1ere victimes. Comment doivent ils faire pour sortir de cette spirale infernale et devenir de simple citoyen français? Comment les sortir de cet enfer dans laquelle les extrémistes les ont enfermer et plongé à leur corps défendant. Comment leur venir en aide?
    • lundi 26 janvier 2015 21:40 RL

      des actes dont ils sont les 1ere victimes ? ah bon ? Je croyais que les gens tués à l'Hyper Cacher avaient été tués car juifs. J'ai rien dû comprendre. Et l'école Ozar Hatorah, c'était une école musulmane en fait ? ou alors maghrébine ou africaine ?
  4. mercredi 21 janvier 2015 15:08 Amélie

    L'article du Figaro cité est intéressant. Selon le ministère de l'Education, un jeune sur cinq croit à la théorie du complot.
    • mercredi 21 janvier 2015 15:34 klm75

      Qu'en concluez vous ? l'article vous conforte dans vos convictions . ,
      • vendredi 23 janvier 2015 11:52 Obs456

        J'en déduis que ces "jeunes" font preuve d'une certaine paresse intellectuelle bien à la mode ces temps ci. C'est toujours plus simple et facile quand c'est la faute des autres.
        • vendredi 23 janvier 2015 18:12 mlk

          Nos intellectuels qui passe leur temps à attiser le feu en diabolisant toujours les mm populations que doit on en penser ?
      • vendredi 23 janvier 2015 11:20 AF2101

        je crois que la conclusion la plus rapide serait: "on est pas sorti de l'auberge"...
      • jeudi 22 janvier 2015 14:55 Amélie

        Voici un autre article qui interroge (tant pis pour les allergiques qui regardent le doigt plutôt que la lune) : http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2015/01/22/25001-20150122ARTFIG00148-liberte-d-expression-la-lecon-du-ministre-de-la-jeunesse-passe-mal-en-seine-saint-denis.php