C’est une histoire qui s’écrira pour qu’on la lise comme une légende. L’histoire d’une bande d’heureux élus qui va tenir un pari fou. Ils ont entre 15 et 20 ans. Ils habitent en banlieue parisienne, du 91 au 75, en passant par le 77 et le 93. Et c’est une envie de cinéma qui les réunit. D’entrée de jeu, les concernés sont prévenus : «  Vous n’aurez pas le droit d’être fatigués. Pas le droit d’être blasés. Et vous dormirez parfois 3 heures par jour mais c’est comme ça. »

Uda Benyamina, fondatrice de 1000 Visages, rappelle à ses jeunes que ce pari n’est pas une mince affaire. Ils ont passé un casting à Viry-Chatillon, dans les locaux de l’association 1000 Visages. Et aujourd’hui, ils vont tourner un long-métrage de cinéma, comme des pros. Ils vont subir un rythme de tournage olympien. Comme pour mieux rassasier leur envie gourmande de cinéma.

Il est presque 21h42 à la Barre de Monts, en Vendée. Le soleil s’est couché à l’extérieur. Jean Seberg et Jean-Paul Belmondo ont parcouru la salle de projection. Jean Luc Godard est applaudi dans la salle, même s’il n’est pas là. A bout de souffle vient d’être montré. Lorsqu’un film comme celui là leur est projeté, ça sonne comme une invitation à l’exigence. Uda Benyamina laisse résonner sa voix dans la salle  : «  On vous a trop habitués au cinéma Macdo, à la bouffe industrielle. Mais là on vous montre du cinéma de haute gastronomie, avec des vrais ingrédients. »

L’aventure a commencé par une initiation aux rites techniques du cinéma. L’exigence du cadre et l’importance du son, démontrées la journée en atelier. En compagnie de Nassim et Brice, un ingénieur du son et un chef opérateur. Des pros qui font partager leur maîtrise aux amateurs. Et puis dès demain, le tournage commencera. Du cinéma à bloc. Un fatras d’images, d’ambiances et de dialogues captés au vol. A suivre…

Badroudine Saïd Abdallah

Articles liés

  • Avec « Nous », Alice Diop retisse la trame de notre société

    Comment des personnes aussi différentes les unes des autres font-elles société ? Comment passer de la somme des 'je' individuels à la formation du 'nous' collectif ? C'est avec cette intrigue sociale et politique que la réalisatrice Alice Diop a démarré son documentaire 'Nous'. Un film qui sortira en février 2022, disponible actuellement sur Arte, et qu'a vu Nassera Tamer. Critique.

    Par Nassera Tamer
    Le 22/12/2021
  • Alice Babin : « les lieux ont un esprit »

    Comment un lieu peut exister en nous ? C’est la question que se pose Alice Babin, 27 ans et surtout ancienne du Bondy Blog, aujourd'hui productrice de documentaires sonores et auteure. Elle vient de sortir son premier roman, Prière au lieu, qui s'intéresse au XXème arrondissement de Paris. Ouvrage que Kab Niang a eu le plaisir de lire. Interview.

    Par Kab Niang
    Le 16/12/2021
  • Franck Gastambide face au BB

    Un droit de réponse qui se transforme en débat enrichissant sur la création culturelle des quartiers populaires. C'est le programme proposé par cette rencontre entre Franck Gastambide et la rédaction du BB, après la publication de notre édito acide sur ses films. Rencontre.

    Par Jalal Kahlioui
    Le 30/11/2021