C’est en 2008 que l’aventure « Rue des cités » commence. Une équipe de jeunes débrouillards natifs principalement d’Aubervilliers et Pantin, mettent sur pied le premier long-métrage du couple de réalisateurs Hakim Zouhani et Carine May. Une aventure qui durera trois ans. Trois ans de montage et de tournage durant lesquels le doute s’installera. Le film étant indépendant et sans distributeur, les membres de l’équipe commencent à désespérer quant à l’issue finale. Un vrai suspense : un film dans le film.

Enfin, en 2011, quelques mois avant le Festival de Cannes, un ami suggère aux réalisateurs de tenter leur chance et de proposer leur film à l’Association du cinéma indépendant pour sa diffusion (ACID). Il se trouve que l’ACID a ses entrées à Cannes. Bingo ! « Rue des cités » est retenu, il ira au festival. « Après la projection avec les autres réalisateurs, en sortant de la salle on s’est tous regardés, on s’est dit « wahou »! », raconte Jean-Baptiste Germain, un cinéaste membre de l’ACID.

L’histoire de « Rue des cités » nous fait revenir en arrière. En 2004, exactement, avec un reportage « bidonné » réalisé par France 2 dans la cité du Pont Blanc d’Aubervilliers, où se déroule « Rue des cités ». Ce film nous plonge, durant 24 heures, dans la vie d’Adilse, un jeune homme de 20 ans qui parcourt son quartier à la recherche de son grand-père qui a mystérieusement disparu.

Aladine Zaïane

L’association audiovisuelle Hors-cadre et la société Nouvelle toile, toutes deux sises à Aubervilliers, ont produit « Rue des cités ».

 

Aubervilliers en force sur la Croisette

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xiv2v4_rue-des-cites-au-festival-de-cannes_news[/dailymotion]

Vidéo : A. Z.

Articles liés

  • Hip-Hop 360 : La philharmonie de Paris met le rap sur le devant de la scène

    Le Hip-Hop mondial et francophone a pris ses quartiers pour plusieurs mois, jusqu'au mois de juillet prochain à la Philarmonie de Paris. L'exposition "Hip-Hop 360" met à l'honneur un mouvement culturel longtemps dénigré par institutions et politiques, qui a fini par s'imposer aux yeux du monde entier. Reportage.

    Par Félix Mubenga
    Le 18/05/2022
  • Younès Boucif : « L’humour, un moyen de dire des choses en avance »

    Révélé au grand public avec la série Drôle, Younès Boucif a déjà une carrière bien lancée et ne compte pas s’arrêter là. Si Netflix a décidé que la série n’aurait pas de saison 2, l’artiste de 27 ans originaire de la banlieue de Rouen, a des projets plein la tête. Écriture, humour, prochain album, projet hollywoodien… On a discuté de tout ça avec Younès. Entretien.

  • Des K7 au streaming, Driver raconte son histoire du rap

    Paru le 25 mars dernier chez Faces Cachées Éditions, l’autobiographie du rappeur Driver, co-écrite avec le journaliste Ismael Mereghetti a beaucoup plus à notre contributeur Ryan Baruchel. Dans ce livre on découvre l’évolution du mouvement Hip-Hop français depuis les années 1990. Un livre qui démonte les clichés du rappeur, instaure des messages fort et raconte la vie d’un homme. Rencontre.

    Par Ryan Baruchel
    Le 04/05/2022