Nadia a acheté deux ouvrages d’Habib Ayoub « L’homme qui n’existait pas » et « Le désert et après » et une nouvelle de Leïla Sebbar « La Blanche et la Noire ».

Rachid a opté pour deux romans : « Chercheur d’os » de Tahar Djaout et « Le Fils du pauvre » de Mouloud Feraoun.

Yasmina a fait le plein. Son sac déborde d’ouvrages. Elle a acheté « Le village de l’Allemand » de Boualem Sansal, « A mon âge je me cache encore pour fumer » de Rayhana, deux ouvrages d’Amin Zaoui « La chambre de la vierge impure » et « Le sommeil du mimosa », « Vaste est la prison » et « Ombre sultane » d’Assia Djebar et « Fatima ou les Algériennes au square » de Leïla Sebbar.

Jean-Pierre a choisi quant à lui le « Dictionnaire de la révolution algérienne » d’Achour Cheurfi.

Rabia a dévalisé les rayons et a acheté des livres avec le même fil conducteur, sa ville natale, Constantine.

Dans son sac : « La ville imprenable » d’Isabelle Grangaud, « Constantine, une ville, des héritages » sous la direction de F.Z Guechi, « Constantine et ses romanciers » de Nedjma Benachour, « La brêche et le rempart » de Badreddine Mili.

Elle s’est offert en plus « Le quatuor algérien » de Yasmina Khadra, « Nedjma » de Kateb Yacine, « Idées reçues sur l’Algérie » de Georges Morin. Notre mordue de littérature s’est aussi laissée séduire par les BD de Gyps « Fis End Love », « L’Algérie c’est comme ça » et « Algé-rien ».

Khalifa quant à lui a acheté trois ouvrages : « Les Officiers de Sa Majesté » de Mahdjoub Tobji, « Adolfo Kaminsky » de Sarah Kaminsky et « Chevaux et cavaliers arabes ».

Widad s’est aussi laissée séduire. Elle a acheté « Les coloniaux » d’Aziz Chouaki et « Pierre sang papier ou cendres » de Maïssa Bey. Séduite par la BD de Gyps, elle s’est offert pas moins de trois volumes. Et dédicacés s’il vous plaît…

Rayons X réalisé par Widad Ketfi et Faïza Zerouala

Faïza Zerouala

Articles liés

  • 007 : les femmes ne sont pas qu’un matricule

    Sorti cette semaine, Mourir peut attendre est le 25ème opus de la série James Bond. Le dernier avec Daniel Craig dans le rôle éponyme d'une série qui a alimenté la polémique sur les questions de représentation ethnique et de genre. Félix Mubenga a vu le film, et salue la place des héroïnes jouées par Lashana Lynch et Ana De Armas. Critique.

    Par Félix Mubenga
    Le 07/10/2021
  • Swag Dance Studio : l’école des profs de danse étrangers

    Créé en janvier dernier, le Swag Dance Studio emploie des personnes immigrées : expatriés, exilés avec ou sans papiers dans le cadre de cours ouverts aux adultes débutants. Une initiative qui a pour but de démocratiser l’accès à la danse, tout en changeant le regard porté sur la migration. Reportage.

    Par Amina Lahmar
    Le 29/09/2021
  • Sequenza 9.3 : initier et décomplexer la culture musicale dans les quartiers

    Sequenza 9.3 est un ensemble vocal lyrique qui tente de renouer le lien entre culture musicale et les populations issues des quartiers populaires en Seine-Saint-Denis. À travers de nombreuses initiatives, le collectif permet de faire découvrir le chant lyrique d’un côté, et légitimer le patrimoine culturel des habitants. Reportage.

    Par Amina Lahmar
    Le 22/09/2021