Le jeu de la Dame, La Casa De Papel, Lupin, toutes ces séries ont à première vue un  point commun évident : avoir été propulsées sur le devant de la scène par la plateforme de streaming Netflix qui réunit près de 204 millions d’abonnés dans le monde et 6,7 millions d’abonnés rien qu’en France.

Mais si cette plateforme a un impact sur notre manière de regarder les séries, elle a aussi un impact sur nos pratiques culturelles. Le succès de la plupart de ses séries phénomènes, à donné lieu à une hausse de nouvelles pratiques culturelles, aussi différentes les unes des autres.

Apprends l’espagnol avec la Casa De Papel

Un des plus gros succès qu’a connu Netflix provient de la série espagnole La Casa de  Papel. Cette série met en scène un groupe de braqueurs aussi charismatiques les uns  que les autres, identifiable dans le monde entier grâce à leur célèbre masque de Dali et leur combinaison rouge.

D’abord diffusée en Espagne, la série a été regardée près de 17 millions de fois entre janvier et mai 2018, et a été la série la plus regardée sur les plateformes en France en 2020.

Ce qui explique ce succès, c’est d’abord le potentiel narratif infini qu’il y a derrière ce groupe de braqueurs qui a pour ambition de commettre le plus gros braquage du siècle avec des personnages aussi intrigants et méticuleux que celui d’El Professor.

L’une des autres raisons de ce succès réside aussi dans le message caché de La Casa De Papel  qui est devenue un symbole pour de nombreuses personnes à travers le monde souhaitant dénoncer les débordements financiers de leur gouvernement.

L’une des conséquences du succès de La Casa de Papel, se matérialise dans le développement de contenus pédagogiques pour apprendre l’espagnol. La langue de Cervantes qui était déjà la deuxième langue la plus étudiée en France et a connu un regain d’influence après la sortie de la série.


Des vidéos YouTube ont été publiées à l’occasion pour permettre d’apprendre l’espagnol avec La Casa De Papel

L’autre impact innatendu de la série, c’est le succès de la chanson, “Bella Ciao”. Cette chanson italienne était autrefois chantée par des femmes ouvrières pour se plaindre de leurs conditions de travail dans les rizières de la plaine du Pô au début du XXème siècle et repris par les partisans italiens résistants lors de la seconde guerre mondiale . Aujourd’hui, cet hymne à la résistance est reconnu principalement pour sa présence dans  La Casa De Papel.

Des décennies plus tard, la version de la série cumule sur YouTube plus de 96 millions de  vues. Plusieurs reprises de ce chant mythique ont d’ailleurs été réalisées partout dans le monde. En France c’est Maitre Gims,Slimane,Vitaa et Dadju qui ont repris la chanson.

Deviens un maître des échecs avec le jeu de la Dame

Le Jeu de la Dame, sorti le 23 octobre  2020, est l’un des derniers succès de la plateforme américaine. Cette mini-série tirée du livre de Walter Tevis et basée sur une joueuse d’échecs, à réussi la performance de réunir une audience de 62 millions de téléspectateurs en seulement 28 jours après sa publication.

On y suit l’histoire de Beth Harmon joué par Anya Taylor-Joy, nominée aux  Golden Globes pour son rôle dans la série. L’adolescente va vivre une enfance assez  mouvementée et va se rapprocher des échecs comme un moyen de relâcher la pression, et va se révéler être une experte dans un jeu dominé par les hommes.


Le Numéro 1 mondial d’échecs, Magnus Carlsen, s’est lui aussi pris de passion pour la série. 

Le jeu de la Dame réussit à mettre à la mode les échecs et on constate une montée des ventes de plateaux  d’échecs multipliée par 2 depuis la sortie de la série. Sur le site, Chess.com, le nombre  d’utilisateurs dans le monde est passé de 30 000 à plus de 110 000 par jour. Pierre de la chaîne YouTube et du site  « Apprendre les échecs » nous  indique que leur site « a vu son audience multipliée  par 10 avec 175 000 visites en novembre dernier », au moment de la publication de la série.

Pierre et son équipe ont également vu de nombreuses opportunités se présenter à eux comme la possibilité de travailler avec des dessinateurs et des maisons  d’édition très connues sur des projets artistiques autour des échecs.

Lupin, dans l’ombre des livres de Maurice Leblanc

On peut aussi citer la série Lupin, Dans l’ombre d’Arsène qui est une adaptation de  l’œuvre de Maurice Leblanc. Cette série, diffusée depuis mi-décembre 2020 sur Netflix, a su  faire l’unanimité aussi bien en France, mais aussi à l’international. Elle est d’ailleurs la  première série française produite par Netflix à s’être placée dans le top 10 de Netflix aux États-Unis.

Un argument de poids dans le succès de la série réside évidemment dans la figure d’Omar Sy qui multiplie les participations aux block-busters américains.

Autre spécificité de la série : une oeuvre littéraire présente dans l’arc narratif et utilisée par les personnages pour dénouer l’enquête. De quoi donner envie de lire le livre de Maurice Leblanc.

C’est pourquoi à la suite de son succès sur Netflix, la série a fait bondir les ventes du livre qui s’est classé en tête des meilleures ventes Fnac et Amazon. Ce  phénomène inattendu a même poussé les éditions a réimprimé près de 60 000 exemplaires. Des professeurs ont également fait face à cette agréable surprise de voir certains de leurs  élèves lire ce classique de Maurice Leblanc.

Comment expliquer le phénomène du “Netflix Effect” ?

Cet impact qu’a eu Netflix sur nos pratiques culturelles porte un nom, et c’est le « Netflix  effect ». Ces effets se classent en trois catégories : la montée en popularité des acteurs, la manière de regarder le cinéma ou la télévision aujourd’hui et enfin l’effet commercial et la montée des ventes de certains produits après une série très regardée.

Plusieurs éléments peuvent expliquer l’impact positif de ces séries. Dans un premier  temps, ce qu’on a constaté, c’est que les créations originales Netflix sont souvent des  histoires authentiques et surtout originales très peu mises en avant à l’écran en général.

La représentation des minorités joue aussi énormément. On peut prendre l’exemple de Lupin – Dans l’ombre d’Arsène. Dans cette série, le personnage joué par Omar Sy est un homme noir, intelligent, subtile, loin de l’image véhiculée par certains clichés.

Cette représentation change beaucoup de ce qu’on est habitués à voir dans le monde de l’audiovisuel français où les minorités ethniques sont souvent renvoyées à des représentations dégradantes et éculées.

Même chose du côté de Beth Harmon dans le Jeu de la dame. Cette fois-ci, nous ne voyons pas seulement une femme très douée avec les  échecs, mais quelqu’un de vulnérable. Au-delà de son génie, on y voit quelqu’un avec  ses faiblesses et pas quelqu’un de parfait, qui commet aussi beaucoup d’erreurs, comme les spectateurs.

Ces représentations au sein des séries Netflix sont authentiques et montrent des  personnages non fantasmés et qui sont proches de la réalité. On peut se retrouver derrière leurs sentiments et c’est ce que recherche la plupart des spectateurs  aujourd’hui : l’authenticité. Alors quand celle-ci est associée à une œuvre, un sport, ou une langue, c’est gagné. Échec et Mat.

Farah El Amraoui

Articles liés

  • Sadek : « Aimons-le vivant »

    Pour son septième album, Sadek revient à ses fondamentaux tout en continuant d'explorer de nouveaux horizons sonores. "Aimons-nous vivant" réunit des grands noms du rap français, et installe encore un peu plus Sadek dans sa position de rappeur installé et reconnu dans la scène du rap français. Pour le BB, il accorde à Félix Mubenga un entretien où il revient sur la genèse de ce projet, ses collaborations, ses premiers pas, et son rapport aux autres.

    Par Félix Mubenga
    Le 14/04/2021
  • De l’enfer au paradis, le parcours du torturé DMX

    Vendredi 9 avril l’une des légendes de la musique a disparu. Earl Simmons plus communément appelé DMX perdait la vie des suites d’une overdose. DMX aura lutté une grande partie de sa vie contre ses démons et nombre de ces titres témoigneront des ses luttes internes et différents traumas. Alors qu’une pluie d’hommages pullule sur les réseaux sociaux de la part de célébrités et d’anonymes depuis l’annonce de sa disparition, Félix Mubenga analyse comment le New-yorkais a construit sa légende. Hommage. 

    Par Félix Mubenga
    Le 12/04/2021
  • 50 ans après le manifeste des 343, la lutte pour l’avortement libre et gratuit continue

    50 ans jour pour jour après sa publication le 5 avril 1971, le manifeste des 343 reste une date fondatrice dans la lutte féministe, dans le cadre de la légalisation de l'interruption volontaire de grossesse autorisée quatre ans plus tard. Un demi-siècle plus tard, que reste-t-il de cette prise de position courageuse, avant-gardiste chez les militantes féministes ? Eva Fontenelle analyse cette héritage auprès de plusieurs générations de femmes.

    Par Eva Fontenelle
    Le 05/04/2021