Début juin, Nicole et André, deux retraités se sont rendus à Istanbul, alors en pleine ébullition. De leur voyage ils ont ramené quelques souvenirs de manifestation et des photos. Reportage.

Depuis la fin du mois de mai, la Turquie est en proie à de violents affrontements entre les forces de l’ordre soutenant Erdogan, l’actuel premier ministre du pays, et une partie du peuple turc, plus particulièrement composée d’étudiants et de jeunes.

La goutte d’eau qui a fait déborder le vase s’est produite lorsque le gouvernement a souhaité l’abattage des arbres du parc Gezi, au centre d’Istanbul, pour y construire un centre commercial. Mais ces tensions résultent d’un ensemble. Et plus particulièrement des accusations d’islamisation progressive de la société (nouvelle taxe sur l’alcool, vente d’alcool interdite à partir de 22h, construction d’une nouvelle mosquée au cœur d’Istanbul…) alors même que la Turquie revendiquait l’héritage laïc de la République Kemaliste.

Nicole et André, deux retraités français partis visiter Istanbul du 5 au 13 juin, ont profité de cette escapade pour prendre quelques clichés, en immersion avec les manifestants. Démarche d’autant plus atypique qu’ils nous disent que rares sont les occidentaux à être présents lors des manifestations.

 

Tom Lanneau

Articles liés

  • Amandine Gay, ‘une histoire à soi’ pour raconter les non-dits de l’adoption

    Dans son dernier film ‘Une histoire à soi’, la réalisatrice Amandine Gay propose cinq récits intimes de personnes adoptées à l'international. Sur fond d'archives personnelles, les protagonistes livrent leurs questionnements tout au long de leur parcours de vie, au sujet de leur adoption. Des témoignages forts qui ouvrent une discussion plus large sur la famille, la parentalité, l'acculturation ou encore la quête identitaire. Entretien. 

    Par Louise Aurat
    Le 13/07/2021
  • « Gagarine », cité céleste sur grand écran

    Une cité devenue film. Le premier long métrage de Fanny Liatard et Jérémy Trouilh sort ce mercredi 23 juin au cinéma. À quelques jours de sa sortie nationale, le film était projeté en avant-première au cinéma le Luxy, situé à quelques mètres de l'ancienne cité Gagarine (Ivry-sur-Seine), au centre de cette histoire étonnante et poétique. Reportage et témoignages.

    Par Louise Aurat
    Le 23/06/2021
  • Kery James à l’INA pour guider les jeunes vers le « show-business »

    Accéder aux métiers de l’audiovisuel, sans diplôme, ni réseau : c’est la promesse de la classe Alpha, une promotion de 100 jeunes guidés par l’INA (Institut National de l’Audiovisuel). Et pour les aider à garder la motivation, qui de mieux que Kery James pour animer une master class attendue par tous. Le dramaturge, réalisateur et artiste a pu échanger avec ses jeunes sur son expérience et son parcours.

    Par Nolwenn Bihan
    Le 02/06/2021