En direct du Banlieue is Beautiful. Aperçu au palais de Tokyo, Jean-Luc Guizonne est un des acteurs du spectacle Tupac, requiem pour un thug.

Le public du palais de Tokyo admire la performance Tupac, requiem pour un thug, un spectacle mis en scène par Nadir Ioulain . Ce spectacle qui retrace la vie du célèbre rapeur américain (décédé en 1996), interprété par les acteurs de la compagnie Aciac, dont Zahra Soilihi est la directrice. Le Bondy Blog est allé à la rencontre de Jean-Luc Guizonne, qui joue un des rôles de Tupac.

A 35 ans, ce comédien, chanteur et mannequin a un CV bien rempli. Sa carrière, il la commence très tôt. Il se souvient de son enfance, « sur les bancs de l’église, je chantais« . Une passion à laquelle ses parents l’ont initié très jeune, « mes parents m’ont mis très tôt à la musique. »

C’est vers l’âge de 17 ans que les choses se concrétisent. Il intègre un groupe vocal, Essentiel avec des copains, entame des tournées en France et en Afrique du Nord, sans jamais sortir d’album, juste pour le fun. Il participe aussi à la comédie musicale du Roi Lion en jouant le rôle de Musafa. Jean-Luc plutôt spécialisé en chant apprend de nouvelles choses, « c’est à travers Le Roi Lion que j’ai découvert la comédie« , explique l’acteur.

Aujourd’hui, il est une des incarnations de Tupac dans le spectacle de Nadir Ioulain. L’acteur a déjà la cote, les demandes de photos fusent autour de lui à la fin de la représentation. Une carrière qui commence bien !

Imane Youssfi

Articles liés

  • Small Axe : une série au service des siens

    Le réalisateur oscarisé Steve McQueen a réalisé pour la chaîne BBC une anthologie de cinq films retraçant l'histoire de la diaspora antillaise dans l'Angleterre des années 1970 et 1980. Disponible en France sur la plateforme Salto, Small Axe est une œuvre foisonnante qui réaffirme les missions du service public. Critique.

    Par Meline Escrihuela
    Le 20/09/2022
  • Deux secondes d’air qui brûle : la poétique du brasier de Diaty Diallo

    Une cité sans nom qui rappelle la Place des Fêtes avec feue sa pyramide, la banlieue Est. Un de ces endroits où « rien de ce qui apporte du confort ne dure ». Son architecture, ses habitants, sa vie tranquille malgré tout. Deux secondes d’air qui brûle (Editions du Seuil, 2022), le premier roman de Diaty Diallo, nous a secoués. Interview.

    Par Nassera Tamer
    Le 12/09/2022
  • La Guerre des bouffons : une légende de Bondy

    Dans ce premier roman qui vient de paraître chez Clique Editions, Idir Hocini revient sur ses années d’enfance et ses aventures au lycée Jean Renoir de Bondy. L’ancienne plume du Bondy blog dont l’écriture était déjà remarquée, se dépasse et fait notre fierté. Interview.

    Par Nassera Tamer
    Le 09/09/2022