En direct du Banlieue is Beautiful. Aperçu au palais de Tokyo, Jean-Luc Guizonne est un des acteurs du spectacle Tupac, requiem pour un thug.

Le public du palais de Tokyo admire la performance Tupac, requiem pour un thug, un spectacle mis en scène par Nadir Ioulain . Ce spectacle qui retrace la vie du célèbre rapeur américain (décédé en 1996), interprété par les acteurs de la compagnie Aciac, dont Zahra Soilihi est la directrice. Le Bondy Blog est allé à la rencontre de Jean-Luc Guizonne, qui joue un des rôles de Tupac.

A 35 ans, ce comédien, chanteur et mannequin a un CV bien rempli. Sa carrière, il la commence très tôt. Il se souvient de son enfance, « sur les bancs de l’église, je chantais« . Une passion à laquelle ses parents l’ont initié très jeune, « mes parents m’ont mis très tôt à la musique. »

C’est vers l’âge de 17 ans que les choses se concrétisent. Il intègre un groupe vocal, Essentiel avec des copains, entame des tournées en France et en Afrique du Nord, sans jamais sortir d’album, juste pour le fun. Il participe aussi à la comédie musicale du Roi Lion en jouant le rôle de Musafa. Jean-Luc plutôt spécialisé en chant apprend de nouvelles choses, « c’est à travers Le Roi Lion que j’ai découvert la comédie« , explique l’acteur.

Aujourd’hui, il est une des incarnations de Tupac dans le spectacle de Nadir Ioulain. L’acteur a déjà la cote, les demandes de photos fusent autour de lui à la fin de la représentation. Une carrière qui commence bien !

Imane Youssfi

Articles liés

  • Amandine Gay, ‘une histoire à soi’ pour raconter les non-dits de l’adoption

    Dans son dernier film ‘Une histoire à soi’, la réalisatrice Amandine Gay propose cinq récits intimes de personnes adoptées à l'international. Sur fond d'archives personnelles, les protagonistes livrent leurs questionnements tout au long de leur parcours de vie, au sujet de leur adoption. Des témoignages forts qui ouvrent une discussion plus large sur la famille, la parentalité, l'acculturation ou encore la quête identitaire. Entretien. 

    Par Louise Aurat
    Le 13/07/2021
  • « Gagarine », cité céleste sur grand écran

    Une cité devenue film. Le premier long métrage de Fanny Liatard et Jérémy Trouilh sort ce mercredi 23 juin au cinéma. À quelques jours de sa sortie nationale, le film était projeté en avant-première au cinéma le Luxy, situé à quelques mètres de l'ancienne cité Gagarine (Ivry-sur-Seine), au centre de cette histoire étonnante et poétique. Reportage et témoignages.

    Par Louise Aurat
    Le 23/06/2021
  • Kery James à l’INA pour guider les jeunes vers le « show-business »

    Accéder aux métiers de l’audiovisuel, sans diplôme, ni réseau : c’est la promesse de la classe Alpha, une promotion de 100 jeunes guidés par l’INA (Institut National de l’Audiovisuel). Et pour les aider à garder la motivation, qui de mieux que Kery James pour animer une master class attendue par tous. Le dramaturge, réalisateur et artiste a pu échanger avec ses jeunes sur son expérience et son parcours.

    Par Nolwenn Bihan
    Le 02/06/2021