#OccupyPompidou. Atelier danse et expression corporelle aujourd’hui au centre Pompidou – où le Bondy Blog a pris place pendant quinze jours. Voyons avec Hervé Sika, directeur artistique et danseur chorégraphe, ce que nos corps ont à dire…

Échauffement ludique et rythmé par du hip-hop grand cru. La danse peut se faire à partir d’un simple mouvement, la base, c’est d’être en phase avec le beat ! Boum, la basse se fait entendre, elle rugit à chaque mesures, elle prend les mouvements des uns et des autres.

Tous en cercle, les regards se croisent et se confrontent à la timidité de chacun. Tous miment le gourou de cette assemblée, à l’aise avec ses gestes, ses pas, il dicte et orchestre sa troupe d’aujourd’hui. Une dizaine de jeunes se soumet à l’exercice tandis que les plus timides perchés sur l’estrade se livrent à la moquerie. Ce sont les plus nombreux d’ailleurs, une vingtaine d’ados flânant à Pompidou et ayant échoués au studio 13/16.

Hervé a la danse dans la peau, cela se voit, se sent par la gestuelle qu’il emprunte. La timidité étant mise (un pas) de côté, les plus courageux se prêtent au jeu, enfin à la danse en l’occurrence. On entend le parquet crisser sous les glissements des petits rats du Forum. Le souffle coupé ainsi que les gestes déséquilibrés des plus novices s’ajoutent à l’ambiance hip-hop du studio.

Hervé nous a conté le jour où il a vu un mec faire la toupie sur la tête, « la coupole », comme on dit dans le jargon. Pour lui, cela voulait dire que pour l’intéressé, le monde tourne à l’envers. C’est donc ce qu’il a voulut dire par son pas, son geste. Car tout à une signification dans la danse.

Pour lui, la danse est une façon de parler, de dire son monde, de le décrire à ce moment-là. « De tous les langages c’est de loin le plus sincère, le moins hypocrite. Tu ne peux pas tricher ou mentir avec ton corps. Ton état mental ou physique fait partie de la danse… Tout est lié », commente le danseur, par ailleurs directeur artistique de la compagnie MOOD/RV6K.

Samir Benguennouna

Articles liés

  • Sadek : « Aimons-le vivant »

    Pour son septième album, Sadek revient à ses fondamentaux tout en continuant d'explorer de nouveaux horizons sonores. "Aimons-nous vivant" réunit des grands noms du rap français, et installe encore un peu plus Sadek dans sa position de rappeur installé et reconnu dans la scène du rap français. Pour le BB, il accorde à Félix Mubenga un entretien où il revient sur la genèse de ce projet, ses collaborations, ses premiers pas, et son rapport aux autres.

    Par Félix Mubenga
    Le 14/04/2021
  • De l’enfer au paradis, le parcours du torturé DMX

    Vendredi 9 avril l’une des légendes de la musique a disparu. Earl Simmons plus communément appelé DMX perdait la vie des suites d’une overdose. DMX aura lutté une grande partie de sa vie contre ses démons et nombre de ces titres témoigneront des ses luttes internes et différents traumas. Alors qu’une pluie d’hommages pullule sur les réseaux sociaux de la part de célébrités et d’anonymes depuis l’annonce de sa disparition, Félix Mubenga analyse comment le New-yorkais a construit sa légende. Hommage. 

    Par Félix Mubenga
    Le 12/04/2021
  • 50 ans après le manifeste des 343, la lutte pour l’avortement libre et gratuit continue

    50 ans jour pour jour après sa publication le 5 avril 1971, le manifeste des 343 reste une date fondatrice dans la lutte féministe, dans le cadre de la légalisation de l'interruption volontaire de grossesse autorisée quatre ans plus tard. Un demi-siècle plus tard, que reste-t-il de cette prise de position courageuse, avant-gardiste chez les militantes féministes ? Eva Fontenelle analyse cette héritage auprès de plusieurs générations de femmes.

    Par Eva Fontenelle
    Le 05/04/2021