Traiter des quartiers populaires, c’est écrire sur un fil. C’est être porteur de sujets graves, lourds. La précarité et ses conséquences, les violences, les discriminations, les inégalités. C’est enquêter sur ce que l’on ne montre pas ou mal. Mais c’est aussi raconter les réussites, les combats des habitants.

Montrer la solidarité à l’œuvre comme nulle part ailleurs. Rendre compte d’un humour, d’une culture et d’une gouaille qui ne sauraient être plus français. Voilà déjà quinze ans que le Bondy Blog fait ce travail.

Ce livre regroupe quinze articles publiés depuis la création du BB en novembre 2005 et il nous a paru pertinent de décrire la suite de ces histoires, la continuité des trajectoires. Pour raconter la situation de ces quartiers populaires aujourd’hui, mettre au jour ce qui a changé. Et malheureusement ce qui n’a pas changé. Jusqu’à quand ?

« L’aventure du Bondy Blog a honoré la France,
 telle qu’elle est, telle qu’elle vit, telle qu’elle s’invente. »
Edwy Plenel

En 2005, la mort de Zyed Benna et Bouna Traoré marque le point de départ de révoltes qui vont traverser toute la France des quartiers populaires. C’est à ce moment-là que le Bondy Blog naît, avec la volonté de raconter le quotidien des quartiers. En quinze ans, le BB est devenu une référence et a contribué à former toute une génération de journalistes.

« Jusqu’à quand » est déjà disponible en pré-commande, et sortira en librairies le 28 octobre. 

Articles liés

  • Littérature jeunesse : « Ne pas représenter un enfant, c’est nier son existence » 

    À Clichy, le salon du livre jeunesse afro-caribéen œuvre pour une meilleure représentation des minorités. Du 25 au 27 novembre 2022, une quarantaine d’exposants mettent en avant des oeuvres diversifiées. Organisé par l’association D’un livre à l’autre, ce festival veut faire bouger les lignes d’un secteur encore trop homogène.

    Par Fiona Slous
    Le 25/11/2022
  • Diam’s passe le Salam : votre rappeuse préférée ne veut plus l’être

    Parmi les sorties raps attendues, Diam’s revient avec la bande originale du film Salam. Sorti le 18 novembre sur Prime vidéo, ce documentaire lui est consacré. Une figure tutélaire du rap à laquelle nous devons nous résoudre à dire au revoir. Pour elle et pour la nouvelle génération de rappeuses. Édito.

    Par Anissa Rami
    Le 22/11/2022
  • Le rap en langues des signes au Hip-Hop Symphonique : Une rencontre réussie

    Depuis 2018, le Hip-Hop symphonique est entièrement interprété en langue des signes française. Pour cette septième édition, 14 rappeurs et rappeuses sont accompagnés par les 43 musicien-ne-s de l'Orchestre Philharmonique de Radio France, et le groupe The Ice Kream. Devant un public de 1200 personnes, c'est le collectif de chansigneurs, Integraal, qui signe l'évènement en live. Reportage.

    Par Anissa Rami
    Le 17/11/2022