Première étape : Faire des équipes de qualité

Pour ne pas finir les derniers choisi·e·s (une pensée aux gardien·ne·s de but de la cour de récréation), Latifa, directrice du Bondy Blog, a tout donné niveau style et a sorti sa meilleure casquette, quant à Jalal, rédacteur en chef, il a lui aussi annoncé la couleur en portant lunettes de soleil et maillot de l’OM, avant de prévenir : « Je ne réponds qu’aux questions sur Jul ! »

Pas de pressions finalement, on choisit de former deux équipes, l’une pour les questions oldschool et l’autre pour les questions newschool. C’est parti pour 30 minutes de questions, de défis et surtout de charriage, chacun devant son ordinateur en visio, façon Covid.


800 questions pour se tester et affronter ses proches autour de la culture rap, c’est le défi réussi du jeu de l’Obsession Rap.  

Deuxième étape : Tous les coups sont permis 

Latifa, membre de l’équipe oldschool, un peu par défaut, lance le dé et pose les questions aux deux équipes (on l’espère sans tricher). Niveau oldschool, une question sur le Rub-a-dub en 1995, la laisse perplexe elle et toute son équipe. En 1995, la directrice du BB avait 5 ans…

Mais peut-être pour déstabiliser l’équipe adverse, en leur demandant de citer les membres du groupe 1995, Latifa ajoute : « Ne le prend pas mal mais je pense que tu vas connaître Yunes !». « Genre j’écoute du rap de iencli c’est ça ? » répond Yunnes, désabusé, qui n’avait pourtant pas la réponse. Heureusement Jalal sauve l’honneur pour l’équipe oldschool et cite facilement les noms du collectif parisien : Alpha Wann, Darryl Zeuja, Hologram Lo’, Nekfeu, Fonky Flav’, Sneazzy. Chapeau !

Parce qu’au Bondy Blog, nous tenons à une information juste et vérifiée et que nous sommes au cœur de l’actualité, nous avons presque failli annoncer que  Jul, dont le dernier album a réalisé le meilleur démarrage au monde sur Spotify, avait fait l’ENS ! Après un débat contradictoire entre Arwa et Yunnes, nous arrivons à la conclusion que nous nous étions trompés de Jul, mea culpa. Le Jul en question est en réalité auteur de BD, et notamment auteur de la série Silex and the City.

Côté compétition, lorsqu’une équipe atteint les paliers de 20, 40, 60, 80 ou 100 points, elle gagne une carte totem. Yassine de l’équipe NewSchool, quoique peu réactif pour répondre aux questions, ne manque pas de compter les points et de le faire remarquer à Latifa : « On peut voir notre carte totem par contre ! »

Troisième étape : Des têtes se démarquent 

Pendant que Yassine réclame les cartes totem de l’équipe Newschool, des joueur·se·s se démarquent avec brio pour répondre aux questions les plus ardues.

Céline de l’équipe Oldschool, porte son équipe tout au long du jeu. Elle gagne la majorité des points de son équipe, et pourrait même répondre à certaines questions newschool. Comme l’a dit Jalal, « elle est sur une masterclass ». On peut clairement la nommer meilleure joueuse de la partie : « Céline MVP ! », crieront certains dans leurs casques.

Quant à Jalal, qui peut citer tous les membres du groupe 1995, il est (presque) aussi imbattable sur la discographie de Booba. Il nous a cité tous les albums de Booba dans l’ordre chronologique… sauf un, D.U.C (sorti en avril 2015). Un oubli justifié par un « il n’était pas ouf celui là ». C’est notamment grâce à lui que l’équipe Newschool remporte son deuxième totem à l’effigie de Jul, qui lui vaudra au rédacteur en chef le mythique surnom de “Julal”, à la fin de cette partie.

Quatrième étape : Rattraper le coup 

Alors que les deux équipes sont au coude à coude, l’équipe newschool lance un défi à l’équipe oldschool : Rapper 30 secondes le morceau de son choix.

Dévouée au Bondy Blog, et à son équipe pour gagner les 10 points pour égaliser, Latifa prend la main et nous interprète le classique de Booba et Kaaris, Kalash, sorti en 2012. Une interprétation personnelle, dans la forme d’une récitation de poème en CM2, version non censurée, qui lui permet de gagner haut la main ce défi !

40 points partout, c’est le moment de la question finale pour départager les deux équipes. Après quelques questions niveau expert sans réussite pour les deux équipes, c’est finalement l’équipe newschool qui sortira victorieuse de cette première édition du quizz de l’obsession Rap de l’ABCDR du Son, parfait cadeau pour faire le lien, à distance, entre toutes les générations.

Le jeu de l’Obsession Rap est toujours disponibles dans les points de ventes habituels

Anissa Rami

Articles liés

  • « Freda » : Ôde à la résistance haïtienne et féminine

    Présenté dans la catégorie Un Certain Regard et deuxième film haïtien à être présenté au festival de Cannes depuis 1993, Freda est un film important et immersif sur la jeunesse féminine haïtienne telle qu’elle est. Analyse et interview de la réalisatrice Gessica Généus.

    Par Farah El Amraoui
    Le 18/10/2021
  • « Reconnaître le 17 octobre 1961 c’est reconnaître les autres combats contre un système d’impunité »

    Le massacre des Algériens le 17 octobre 1961 n'est toujours pas reconnu comme un crime d'État. Malgré les déclarations d'Emmanuel Macron, la France ne se considère toujours pas responsable d'une des pages les plus sombres de l'histoire coloniale. Fabrice Riceputi, historien, revient sur cette nuit sanglante et rappelle les enjeux d'une reconnaissance encore loin d'être gagnée. Entretien.

    Par Amina Lahmar
    Le 17/10/2021
  • 007 : les femmes ne sont pas qu’un matricule

    Sorti cette semaine, Mourir peut attendre est le 25ème opus de la série James Bond. Le dernier avec Daniel Craig dans le rôle éponyme d'une série qui a alimenté la polémique sur les questions de représentation ethnique et de genre. Félix Mubenga a vu le film, et salue la place des héroïnes jouées par Lashana Lynch et Ana De Armas. Critique.

    Par Félix Mubenga
    Le 07/10/2021