Les frontières ne résistent pas à la musique. Pas plus que les blocages de tous ordres ne font le poids face à la volonté de Hamou Bouakkaz. Ce dernier est aveugle de naissance, les obstacles font partie de son quotidien. Il est chargé de la politique en matière de handicap et des relations avec la communauté musulmane auprès du maire de Paris. Une alliance qui fait jaser ! Il est aussi le maître de cérémonie de la grande soirée musicale offerte par la ville de Paris à l’occasion du Ramadan. Pour cette 7e édition, l’opération a pris une autre dimension. Après les salons d’honneur de l’hôtel de ville et le stade Charlety en 2006, le rendez-vous du 29 septembre* se tient au Palais Omnisports de Paris Bercy. Avec la présence d’El Gusto, un groupe de musiciens unique en son genre, une sorte de Buena Vista Social Club version casbah d’Alger.

Cette soirée, c’est un gâteau au miel pour le maire de Paris. Bertrand Delanoë réunit plus de 15’000 personnes à Bercy à quelques mois d’une échéance électorale importante, en faisant un clin d’œil sympathique à une frange de l’électorat parisien, et qui plus est, sur un sujet difficile : l’islam. Hamou Bouakkaz connaît ce refrain, il ne se laisse pas déstabiliser pour autant et reste lucide sur son action auprès du maire :

1’56. hamou.mp3

Pour lancer la première partie de la soirée, la troupe traditionnelle tunisienne El Hadra, aura carte blanche. Ensuite, ce sera le moment tant attendu du spectacle El Gusto, concert de musiciens d’exception, juifs et arabes, créateurs de la musique populaire algéroise le Châabi, à nouveau réunis grâce à la volonté d’une jeune cinéaste algéro- irlandaise, Safinez Bousbia :

1’51. safinez.mp3

En début de semaine, le puzzle de cette soirée était singulièrement éparpillé. La réunion technique a mis un peu d’ordre et de l’huile dans les rouages. La date arrive vite et l’angoisse monte en conséquence. Bercy fera le plein lors de ce concert événement, qui sera le point de départ d’une grande tournée européenne et l’objet de la réalisation d’un film documentaire. Autour de la table, les techniciens prennent bien soin de noter toutes les remarques et complètent leur check list. En bout de table, Hamou Bouakkaz, est attentif aux mots des uns et des autres. Chaque parole correspond à une séquence de la fête qu’il se construit dans la tête, avant de mettre ses oreilles à disposition d’El Gusto et de son châabi légendaire pour mettre tout cela en musique samedi soir. 

Nordine Nabili

* Soirée musicale à l’occasion du Ramadan, samedi 29 septembre à partir de 19 heures, au Palais Omnisports de Paris Bercy. Invitations à retirer jusqu’au 28 septembre à l’accueil de l’Hôtel de Ville.

Nordine Nabili

Articles liés

  • Sim Marek : Le street art comme échappatoire

    Des murs de Tunis à ceux de Paris, Sim Marek est désormais un street artiste reconnu dans le milieu. Graffeur, plasticien et tatoueur, il est aussi membre de L’atelier des artistes en exil. Entre les pschitts et l’odeur enivrante de la peinture, Sim revient sur son parcours. Portrait.

    Par Vera Fesquet
    Le 24/01/2023
  • Tirailleurs : projection exceptionnelle à Bondy, pour ne pas oublier

    Mercredi soir, le ciné Malraux de Bondy projetait le film Tirailleurs en présence de quatre anciens tirailleurs bondynois. Le réalisateur Mathieu Vadepied, l’acteur Bamar Kane, Aïssata Seck et Christiane Taubira étaient au rendez-vous. Un événement pour ne pas oublier ces soldats morts pour la France.

    Par Névil Gagnepain, Félix Mubenga
    Le 20/01/2023
  • Jok’Air de retour au collège pour offrir sa BD

    Le rappeur parisien était de retour sur les bancs de l’école dans le 13e arrondissement de Paris. Accompagné de l’association « La mélodie des quartiers », il a offert des exemplaires de sa nouvelle BD autobiographique aux élèves du collège Thomas Mann. Reportage.

    Par Félix Mubenga
    Le 20/01/2023