Les frontières ne résistent pas à la musique. Pas plus que les blocages de tous ordres ne font le poids face à la volonté de Hamou Bouakkaz. Ce dernier est aveugle de naissance, les obstacles font partie de son quotidien. Il est chargé de la politique en matière de handicap et des relations avec la communauté musulmane auprès du maire de Paris. Une alliance qui fait jaser ! Il est aussi le maître de cérémonie de la grande soirée musicale offerte par la ville de Paris à l’occasion du Ramadan. Pour cette 7e édition, l’opération a pris une autre dimension. Après les salons d’honneur de l’hôtel de ville et le stade Charlety en 2006, le rendez-vous du 29 septembre* se tient au Palais Omnisports de Paris Bercy. Avec la présence d’El Gusto, un groupe de musiciens unique en son genre, une sorte de Buena Vista Social Club version casbah d’Alger.

Cette soirée, c’est un gâteau au miel pour le maire de Paris. Bertrand Delanoë réunit plus de 15’000 personnes à Bercy à quelques mois d’une échéance électorale importante, en faisant un clin d’œil sympathique à une frange de l’électorat parisien, et qui plus est, sur un sujet difficile : l’islam. Hamou Bouakkaz connaît ce refrain, il ne se laisse pas déstabiliser pour autant et reste lucide sur son action auprès du maire :

1’56. hamou.mp3

Pour lancer la première partie de la soirée, la troupe traditionnelle tunisienne El Hadra, aura carte blanche. Ensuite, ce sera le moment tant attendu du spectacle El Gusto, concert de musiciens d’exception, juifs et arabes, créateurs de la musique populaire algéroise le Châabi, à nouveau réunis grâce à la volonté d’une jeune cinéaste algéro- irlandaise, Safinez Bousbia :

1’51. safinez.mp3

En début de semaine, le puzzle de cette soirée était singulièrement éparpillé. La réunion technique a mis un peu d’ordre et de l’huile dans les rouages. La date arrive vite et l’angoisse monte en conséquence. Bercy fera le plein lors de ce concert événement, qui sera le point de départ d’une grande tournée européenne et l’objet de la réalisation d’un film documentaire. Autour de la table, les techniciens prennent bien soin de noter toutes les remarques et complètent leur check list. En bout de table, Hamou Bouakkaz, est attentif aux mots des uns et des autres. Chaque parole correspond à une séquence de la fête qu’il se construit dans la tête, avant de mettre ses oreilles à disposition d’El Gusto et de son châabi légendaire pour mettre tout cela en musique samedi soir. 

Nordine Nabili

* Soirée musicale à l’occasion du Ramadan, samedi 29 septembre à partir de 19 heures, au Palais Omnisports de Paris Bercy. Invitations à retirer jusqu’au 28 septembre à l’accueil de l’Hôtel de Ville.

Nordine Nabili

Articles liés

  • Small Axe : une série au service des siens

    Le réalisateur oscarisé Steve McQueen a réalisé pour la chaîne BBC une anthologie de cinq films retraçant l'histoire de la diaspora antillaise dans l'Angleterre des années 1970 et 1980. Disponible en France sur la plateforme Salto, Small Axe est une œuvre foisonnante qui réaffirme les missions du service public. Critique.

    Par Meline Escrihuela
    Le 20/09/2022
  • Deux secondes d’air qui brûle : la poétique du brasier de Diaty Diallo

    Une cité sans nom qui rappelle la Place des Fêtes avec feue sa pyramide, la banlieue Est. Un de ces endroits où « rien de ce qui apporte du confort ne dure ». Son architecture, ses habitants, sa vie tranquille malgré tout. Deux secondes d’air qui brûle (Editions du Seuil, 2022), le premier roman de Diaty Diallo, nous a secoués. Interview.

    Par Nassera Tamer
    Le 12/09/2022
  • La Guerre des bouffons : une légende de Bondy

    Dans ce premier roman qui vient de paraître chez Clique Editions, Idir Hocini revient sur ses années d’enfance et ses aventures au lycée Jean Renoir de Bondy. L’ancienne plume du Bondy blog dont l’écriture était déjà remarquée, se dépasse et fait notre fierté. Interview.

    Par Nassera Tamer
    Le 09/09/2022