#OccupyPompidou. C’est Mehdi et Badrou qui inaugurent ce tremplin des talents spécial Bondy Blog avec un premier atelier écriture en deux temps.
C’est autour du tandem qu’une dizaine de personne de 13 à 41 ans se prêtent au jeu. Dans un premier temps, il s’agit de reprendre la célèbre formule de François Hollande « Moi président .. » sur le modèle de ce qui a été fait par de jeunes américains. Dans un second temps, tous passeront au studio radio comme pour convaincre leur électorat.  A l’annonce du thème, les réactions tombent. Certains demandent des conseils sur la façon d’écrire. Le mot d’ordre est alors donné, il n’y a pas de règles ! Mehdi en profite pour rappeler « on est pas obligés d’écrire bien, mais écrire avec son cœur ». Certains sont plus réticents sur l’emploi de cette formule très politisée. Au contraire, d’autres pensent qu’ils faut se l’approprier car nous sommes les premiers concernés. Au bout d’une heure d’échanges, chacun se met au travail studieusement. Au cours de l’exercice, les visiteurs discutent de leurs idées avec Mehdi et Badrou mais également entre eux. Petit à petit, chacun prend ses marques et une ambiance de plus en plus conviviale se créé.
Par la suite, ils s’installent tous au studio radio afin de livrer le fruit de leur travail. Constance, jeune collégienne choisi comme Slogan « Voter pour moi, pour plus de sécurité ». Elle en profite pour changer la célèbre formule en « moi dictateur ». C’est des thèmes comme l’immigration et l’éducation dont il est question. Alice, déplore le manque de choix de langues au Lycée. Démétrius propose plus d’emplois pour une meilleure intégration. C’est autour de toutes ces propositions qu’on dialogue. L’atelier touche alors à sa fin pour laisser place à la masterclass de Mouloud Achour.
Fatma Torkhani

Articles liés

  • Décoloniser les musées : « La question est éminemment politique »

    L'association Alter Natives a présenté les conclusions d'un programme d'échange entre musées européens et jeunes étudiants autour des objets spoliés pendant de la colonisation. La restitution des œuvres d’art à l’Afrique notamment reste un sujet brûlant. Il se heurte à de nombreux obstacles législatifs et aux mentalités. Reportage.

    Par Meline Escrihuela
    Le 07/02/2023
  • Sim Marek : Le street art comme échappatoire

    Des murs de Tunis à ceux de Paris, Sim Marek est désormais un street artiste reconnu dans le milieu. Graffeur, plasticien et tatoueur, il est aussi membre de L’atelier des artistes en exil. Entre les pschitts et l’odeur enivrante de la peinture, Sim revient sur son parcours. Portrait.

    Par Vera Fesquet
    Le 24/01/2023
  • Tirailleurs : projection exceptionnelle à Bondy, pour ne pas oublier

    Mercredi soir, le ciné Malraux de Bondy projetait le film Tirailleurs en présence de quatre anciens tirailleurs bondynois. Le réalisateur Mathieu Vadepied, l’acteur Bamar Kane, Aïssata Seck et Christiane Taubira étaient au rendez-vous. Un événement pour ne pas oublier ces soldats morts pour la France.

    Par Névil Gagnepain, Félix Mubenga
    Le 20/01/2023