Le rap – ultra, hardcore ou gansta – alimente-t-il le ressentiment d’une partie des jeunes habitants des cités contre la police ? C’est de cette question dont ont débattu mardi au Bondy Blog, Mohamed Douhane, commandant de police, membre du syndicat Synergie Officiers, et Almamy Kanouté, éducateur de rue dans le 15e arrondissement de Paris, élu municipal à Fresnes (94) et fin connaisseur de l’univers « rap ». Les rappeurs et leurs excès mis sur la selette, mais les agissements des forces de l’ordre également. « Faut qu’on se parle », tel est le nom que nous avons choisi de donner à ce débat filmé et aux prochains qui suivront à un rythme mensuel. « Faut qu’on se parle », parce que, dans une France pleine de tensions – politiques, sociales ou identitaires –, il est urgent que ceux qui s’invectivent à distance parlent à la même table. Et maintenant, place aux vidéos (cliquez ci-dessous sur « Lire la suite »).

« Je plaide non coupable »


Faut qu’on se parle (première partie)
envoyé par Bondy_Blog. – Regardez les dernières vidéos d’actu.

Une erreur et une description incomplète se sont « glissées » dans les légendes au début de la première partie : Almamy Kanouté est « élu municipal », sans – e – à municipal. Mohamed Douhane est membre du syndicat de police « Synergie Officiers » et non membre de « Synergie ».

« Cette majorité silencieuse qui baisse la tête devant les caïds »


Faut qu’on se parle (deuxième partie)
envoyé par Bondy_Blog. – L’info internationale vidéo.

« Chez les rappeurs, il y a aussi du racisme anti-Blancs »


Faut qu’on se parle (troisième et dernière partie)
envoyé par Bondy_Blog. – Regardez les dernières vidéos d’actu.

Antoine Menusier

Articles liés

  • Small Axe : une série au service des siens

    Le réalisateur oscarisé Steve McQueen a réalisé pour la chaîne BBC une anthologie de cinq films retraçant l'histoire de la diaspora antillaise dans l'Angleterre des années 1970 et 1980. Disponible en France sur la plateforme Salto, Small Axe est une œuvre foisonnante qui réaffirme les missions du service public. Critique.

    Par Meline Escrihuela
    Le 20/09/2022
  • Deux secondes d’air qui brûle : la poétique du brasier de Diaty Diallo

    Une cité sans nom qui rappelle la Place des Fêtes avec feue sa pyramide, la banlieue Est. Un de ces endroits où « rien de ce qui apporte du confort ne dure ». Son architecture, ses habitants, sa vie tranquille malgré tout. Deux secondes d’air qui brûle (Editions du Seuil, 2022), le premier roman de Diaty Diallo, nous a secoués. Interview.

    Par Nassera Tamer
    Le 12/09/2022
  • La Guerre des bouffons : une légende de Bondy

    Dans ce premier roman qui vient de paraître chez Clique Editions, Idir Hocini revient sur ses années d’enfance et ses aventures au lycée Jean Renoir de Bondy. L’ancienne plume du Bondy blog dont l’écriture était déjà remarquée, se dépasse et fait notre fierté. Interview.

    Par Nassera Tamer
    Le 09/09/2022