Un vaisseau spatial là au milieu. C’est pour le film, c’est bien. La nuit. La nuit la ville est déserte: quelques cafés, plutôt vers la gare, des restaurants peu nombreux aussi. De toute façon, on ne sort pas à Bondy. Les boîtes c’est en ville, à Paris, mais seulement pour ceux qui peuvent se le payer.      

Nicolas Lieber

Nicolas Lieber

Articles liés

  • Paris 8, est-elle toujours la fac du hip-hop ?

    Le hip-hop et Paris 8, c’est une vieille histoire d’amour. Dès les années 90, l’université participe à l'émergence du hip-hop en France. Après plusieurs années où cette histoire a été oubliée, « la fac hip-hop » renoue avec son héritage. Depuis 2015, l’université organise un festival de rentrée, le Grand 8. Une scène qui accueille cette année les prestations des finalistes de "Rappeuses en liberté".

    Par Anissa Rami
    Le 06/10/2022
  • Small Axe : une série au service des siens

    Le réalisateur oscarisé Steve McQueen a réalisé pour la chaîne BBC une anthologie de cinq films retraçant l'histoire de la diaspora antillaise dans l'Angleterre des années 1970 et 1980. Disponible en France sur la plateforme Salto, Small Axe est une œuvre foisonnante qui réaffirme les missions du service public. Critique.

    Par Meline Escrihuela
    Le 20/09/2022
  • Deux secondes d’air qui brûle : la poétique du brasier de Diaty Diallo

    Une cité sans nom qui rappelle la Place des Fêtes avec feue sa pyramide, la banlieue Est. Un de ces endroits où « rien de ce qui apporte du confort ne dure ». Son architecture, ses habitants, sa vie tranquille malgré tout. Deux secondes d’air qui brûle (Editions du Seuil, 2022), le premier roman de Diaty Diallo, nous a secoués. Interview.

    Par Nassera Tamer
    Le 12/09/2022