Dans le cadre d’ateliers d’éducation aux médias, l’une des classes de seconde du lycée Libergier à Reims a produit une série d’articles. Interview de l’un des enseignants de cette classe, Thomas Rose, candidat sur la liste Lutte Ouvrière aux élections européennes. 

 

 

  Au sujet de sa personne on peut le décrire comme un homme ayant la cinquantaine d’année, à l’apparence d’un citoyen comme les autres et professeur à Libergier, un lycée de Reims. Mais derrière ce personnage de citoyen anodin dans la rue, se dévoile un grand orateur une fois dans son cours ou ses discours pour son parti. Nous allons voir plus sérieusement ses idées, ce qui est notre principal sujet.

     Partisan au parti d’extrême gauche « La Lutte Ouvrière », ses idées sont tournées vers l’aspect social. Aussi, notre premier thème s’intéressera à sa personnalité dans sa classe. En effet, la neutralité d’un professeur avec sa classe doit être respectée, malgré quelques phrases qui font refléter sa deuxième « profession », sa démarche  avec ses mouvements de mains et ses tours dans la classe font de lui un professeur qui sait attirer l’attention. C’est aussi un moyen de diffuser plus clairement ses idées devant son parti.

Mais la question est, quelles idées défendent  La lutte Ouvrière et Thomas Rose ?

    

    Pourquoi vous êtes-vous engagé dans la lutte ouvrière ?

                           « Car j’ai toujours été révolté contre les injustices dans ce monde, l’inégalité, l’exploitation…[…] Comme je dis souvent en classe, on est dans un monde riche et très développé, pourtant, 800 millions meurent de la faim dans le monde. C’est pour cela  que je suis communiste et révolutionnaire. »

    Qu’allez-vous défendre, vous et votre parti, pour l’Europe ?

                           « Nous c’est de défendre les intérêts des exploités, c’est-à-dire de ceux qui n’ont pour vivre que leur travail. Parce que les riches deviennent de plus en plus riches, et que dans ce pays il y a 6 millions de chômeurs. Nous, on s’adresse à ceux  qui font tourner la société, les ouvriers, les infirmières…C’est ceux-là que nous défendons. »

    Quelle place a l’écologie, et est-ce un sujet important ?

                          « Oui c’est un sujet très important, je crois que plus personne ne peut nier les désastres écologique qui nous guettent […] et pour moi cela est dû au système économique dans lequel on vit. Il ne profite qu’à une petite minorité qui veut s’enrichir. Il faudrait avoir un plan rationnel pour voir ce qu’on peut prendre à la planète et où s’arrêter. »

    Qu’allez-vous répondre à un jeune, comme nous,  pour le convaincre d’aller voter à de prochaines élections ?

                           « Il faut toujours utiliser un droit quand on nous le donne, c’est  important. Et que les grandes avancées sociales sont arrivées grâce à des manifestations et des grèves générales, mais le droit de vote c’est des générations et des générations qui se sont battues pour l’avoir et dans bien des pays il n’existe pas »

Témoignage des élèves de 2nd G

« En cours, Thomas Rose est un professeur investi qui cherche à transmettre son savoir aux élèves, cela passe par des documentaires ou des films voir par son propre vécu. C’est un homme que l’on écoute, on apprend de lui et je vous invite à en faire tout autant. Que l’on soit d’accord avec son parti ou non c’est un personnage avec qui la discussion est agréable. »

 

    Crédits : Kalidou, José-Alain, Damien avec l’aide de Fred

Articles liés