Le 28 septembre dernier, le réalisateur du Bondy Blog Café Didier Cros a inauguré la première masterclass de l’année. Avec un débriefing de la saison 2012-2013, Didier Cros est aussi venu nous apporter ses conseils pour la prochaine saison qui commence ce mois-ci.

Avant d’être réalisateur du Bondy Blog Café avec Zadig Production, Didier Cros est avant tout un talentueux documentariste. Il est auteur de plusieurs documentaires très remarqués qu’il diffuse sur France 2, notamment dans Infrarouge, tel que La Gueule de l’emploi (diffusé en octobre 2011). Pendant un an, il obtient l’autorisation – très rare ! –  de circuler et filmer le centre de détention de Châteaudun (Eure-et-Loir). De cette expérience, il a réalisé deux films : Sous surveillance, diffusé en juin 2012 sur France 2 et primé au festival international des programmes audiovisuels de Biarritz et Parloirs, diffusé en  janvier 2013. Depuis septembre 2011, Didier Cros est le réalisateur de notre émission Bondy Blog Café.

Comme à chaque masterclass, « l’invité » commence par nous raconter son parcours. « Je ne suis pas journaliste, je n’ai pas la formation non plus, je suis plutôt autodidacte » nous explique-t-il, humble. « Les trois quart des documentaristes ne sont pas attachés aux chaines télévisées, ils sont pour la plupart indépendants », tout comme lui d’ailleurs.

S’en suit un petit cours sur les différences entre reportage et documentaire avec questions et réponses. « Le reportage est un travail d’information, il prétend à l’objectivité, alors que dans un documentaire on ne parle pas de réalité mais de réel. Le documentaire affirme sa subjectivité ». Pro de la réalisation, Didier Cros explique aux blogueurs comment travailler le sens : « Le commentaire et le contenu amènent le sens. Le cadre aussi produit du sens. » Il s’appuie sur des reportages du Bondy Blog Café comme celui réalisé par Inès El labboudy sur la mission locale de Bondy en 2012. Un travail qu’il trouve très inspiré du documentaire, peu de voix off, des images qui parlent d’elles-mêmes, un point de vue de l’auteure.

Concernant les reportages, Didier nous guide et insiste sur la nécessité d’écrire en amont, de réfléchir aux questions et de « ne pas chercher à copier les autres émissions ». Il n’empêche que n’importe qui peut devoir faire face à un rendez-vous annulé, à des tournages qui ne se passent pas comme prévus. Alors, comment gérer ces impondérables ? « Plus on y pense en amont, plus on a des solutions de replis », le fait d’écrire son reportage, de se renseigner et d’effectuer le maximum de recherches sur son sujet permet de pouvoir rebondir lors d’un imprévu.

Après ce petit cours théorique, Didier Cros nous propose de regarder quelques vidéos pour appuyer ses propos. Au programme Lettre de Sibérie de Chris Marker (fin des années 1950) et un film sur l’effet Koulechov, ou l’art de faire dire ce que l’on veut par l’image.

Fini la théorie, place à la pratique. Les blogueurs rédigent des synopsis pour peut-être en faire un reportage pour l’émission. Tout doit y figurer : quelques lignes de présentation, quel(s) intervenant(s) ? Quel(s) lieu(x) ? Penser aux autorisations (de tournage), aux transports… bref, rien ne doit être laissé au hasard et surtout : synthétiser.

Une demie-heure plus tard : un tour de table. Chacun expose le sujet qu’il souhaite traiter. Pour Claire Diao ce sera une idée de reportage sur les roms, Kevin Te pense lui aux jeunes diplômés qui fuient à l’étranger quand Lansala Delcielo songe à un sujet sur la situation des enfants handicapés dans les quartiers populaires.

Quels sujets ont été validés ? Quels sujets figureront dans le prochain Bondy Blog Café ? La réponse à la fin du mois sur LCP et France Ô. Demain, samedi 12 octobre, ce sera au tour de Nora Hamadi, rédactrice en chef adjointe à Public Sénat et présentatrice des émissions « Europe Hebdo » et « Enquête d’Europe », d’animer l’école du Blog.

Imane Youssfi

Articles liés

  • Anne-Laure Bonnet, la voix « on » du foot et de la F1

    BestofBB La journaliste sportive et polyglotte était l’invitée samedi 24 avril 2021 du MasterClass du BB. Face aux internautes connectés, Covid oblige, elle est revenue sans langue de bois sur sa carrière journalistique, de ses débuts de pigiste à l’Equipe jusqu’au plateau télé du Vrai Mag. Mais aussi sur son amour pour le Brésil, son deuxième pays de cœur.

    Par Fleury Vuadiambo
    Le 23/07/2021
  • Franck Annese, patron solide pour une presse sociétale

    #BestOfBB On a reçu Franck Annese en décembre, à l’époque où l’on ne se voyait que par écrans interposés et après un été où Society a pété les scores avec ses deux numéros autour de l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès. Pendant deux heures, le boss de SoPress a déroulé et ne s’est caché derrière rien pour évoquer les succès comme les ratés d’un groupe de presse dont il est fier. Il ne l’a pas dit mais c’est un des nombreux sentiments qui a traversé l’écran ce samedi-là.

    Par Jalal Kahlioui, Latifa Oulkhouir
    Le 22/07/2021
  • Elisabeth Quin, R-Arté de journaliste

    BestOfBB En avril dernier, la présentatrice de 28 minutes sur Arte, Elisabeth Quin passait une après-midi avec le BB pour raconter son parcours fait de hasard, de journalisme et de culture. Un moment d'échange ou elle s'est confiée sur ses débuts à la radio, sa passion de la littérature et le syndrôme de l'imposteur qu'elle combat.

    Par Eugénie Costa
    Le 20/07/2021