Jeudi 5 novembre dans le local du Bondy Blog, les blogueurs et apprentis journalistes ont laissé leur place à des pétitionnaires et des citoyens venus de toute l’Île-de-France pour participer à un atelier intitulé « Faites gagner 5 campagnes sur le web ! ». Et tout ça, c’était dans le cadre de la Social Good Week. 
Plusieurs centaines de propositions étaient parvenues à l’équipe de Change.org. Alors Alice de l’association Cœur de forêt à Noisy-le-grand (93), Brigitte, élue d’opposition à Fontenay-sous-Bois (94), Faiza parent d’élève à Draveil (91), Marie-Anne mère au foyer à Paris 15ème, et Simon en service civique pour l’association parisienne Un stage et après, sont aussi ravis qu’étonnés d’avoir été sélectionnés pour plancher en groupe sur leur pétitions respectives.
Après l’introduction de la soirée par Nordine Nabili, le directeur du Bondy Blog et Augustin Scalbert, directeur de la communication chez Change.org, Sarah Durieux rentre dans le cœur du sujet avec des exemples de mobilisations réussies ou des exemples à suivre. Directrice adjointe des campagnes, son expertise porte sur le contenu de la pétition mais aussi sur  les leviers et outils à utiliser pour réussir à faire connaître puis gagner sa campagne sur le web.
Ambiance studieuse et profusion d’idées
Le temps est chronométré. Les cinq pétitionnaires ont 45 minutes pour constituer un groupe de travail puis phosphorer sur l’exercice en 6 points… Dans un brouhaha studieux, les équipes se mettent en place très rapidement. AbdelKrim, Bondy blogueur et père d’un lycéen de 17 ans, se sent concerné par la problématique de l’accès au stage pour les jeunes issus des quartiers défavorisés. Il s’attable à côté de Simon déjà en plein exposé sur l’objectif de sa pétition.
Aminata Dembele, chargée de campagne junior chez Change.org passe de salle en salle, comme Sarah et Augustin, pour ne rien rater de l’avancée de l’exercice et intervenir avec des propositions si nécessaire.
À la table d’Alice, la discussion autour de sa pétition très axée « COP21 et écologie » révèle des caractères forts. Pas de place pour la langue de bois mais les critiques sont constructives pour améliorer et faire décoller sa pétition. Après 30 minutes de débats, Faiza analyse que sa pétition gagnerait à être moins généraliste avec une cible précise. Quant à Brigitte, le brainstorming avec son groupe l’amène à une série de conclusions qui lui donne envie de tout revoir dans la sienne jusqu’à la photo pour l’illustrer !
MarieAnneEtMarionDans le groupe de Marie-Anne qui est en fait un duo, Marion qui présente à 24 ans déjà un long passé associatif et d’engagement, mitraille la sexagénaire parisienne d’idées et de suggestions. Marie-Anne a adressé une pétition à Ségolène Royal pour demander d’« Arrêtez de jeter l’énergie par les portes ! » car elle a observé que de nombreux magasins laissent leurs portes ouvertes en hiver, dans un but commercial, alors que les radiateurs tournent à plein régime. « Le chauffage intervient pour 34%  de la pollution de l’air. Or ces portes laissées volontairement ouvertes sont un gâchis d’énergie sans parler de l’impact de la pollution pour les asthmatiques, les personnes âgées et les enfants. Une porte ouverte équivaut à 10 tonne de CO2 dans l’atmosphère par an quant une porte fermée égale à 50 % d’économie d’énergie pour le commerce concerné. Le goût du lucre doit-il outrepasse le bon sens et le civisme ?!? » martèle cette mère de quatre enfants qui s’appuie sur ses recherches personnelles et un dossier du Guardian, le quotidien britannique.
Bien cibler pour obtenir de meilleurs résultats
Mais les 45 minutes sont déjà écoulées et il faut restituer les conclusions de l’exercice. Quant arrive le tour de Marie-Anne, elle énonce ses cibles : La Ministre de l’écologie, Nature et Découvertes, dont les boutiques qu’elle fréquente à Paris ou à Vannes laissent leurs portes ouvertes « alors que la marque met en avant des valeurs de développement durable », puis la Confédération des commerçants de France. Sa stratégie pour gagner ? « Interpeller les médias, créer une page Facebook, chercher des contacts presse dont le correspondant du Parisien dans son quartier ».
L’équipe de Change.org lui conseille de ne pas multiplier les cibles afin de ne pas diluer l’impact de sa pétition et lui propose de se concentrer sur Nature et Découvertes. « Ne risque-t-elle pas un procès à citer Nature et découvertes ? » s’inquiète un participant. « Si Marie-Anne a des photos prouvant ce qu’elle atteste, que va pouvoir faire l’enseigne contre elle ? Rien » rassure Augustin Scalbert. Change.org lui propose aussi un titre plus accrocheur  « Commerçants : ne chauffez pas la rue ! »
À la fin du workshop, les debriefings de la soirée vont bon train et les numéros de téléphone s’échangent en cascade pour garder contact ou continuer à travailler sur les pétitions à distance.
Marion regardera l’évolution de celle de Marie-Anne qui ne sait pas encore si elle suivra tous les conseils reçus pendant l’atelier à la lettre. Car si en terme médiatique, interpeller Nature et Découvertes marcherait certainement mieux que la Confédération des commerçants, son objectif premier est d’attirer l’attention de Ségolène Royal pour qu’elle propose une loi.
Elle va réfléchir et repart de Bondy avec des notes griffonnées pleines de nouvelles idées et un tout nouveau réseau. De quoi opérer bel et bien quelques changements pour faire gagner sa campagne de pétition sur le web.
Sandrine Dionys
 
(http://www.socialgoodweek.com)
Les campagnes de l’atelier :
La pétition d’Alice : https://www.change.org/p/tous-les-citoyens-consommateurs-entreprises-et-politiques-cop21-mobilisons-nous-pour-une-%C3%A9conomie-%C3%A9quitable-et-responsable
La pétition de Brigitte : https://www.change.org/p/monsieur-le-maire-de-fontenay-projet-d-un-th%C3%A9%C3%A2tre-%C3%A0-fontenay-p%C3%A9tition-pour-l-organisation-d-un-r%C3%A9f%C3%A9rendum-local
La pétition de Faiza : https://www.change.org/p/citoyens-fran%C3%A7ais-plus-d-%C3%A9ducation-%C3%A0-2-vitesses
La pétition de Marie-Anne : https://www.change.org/p/segolene-royal-arr%C3%AAtez-de-jeter-l-%C3%A9nergie-par-les-portes
La pétition de Simon : https://www.change.org/p/direction-g%C3%A9n%C3%A9rale-des-entreprises-minist%C3%A8re-de-l-%C3%A9ducation-entreprises-assembl%C3%A9e-nationale-s%C3%A9nat-un-stage-pour-tous

Articles liés

  • Anne-Laure Bonnet, la voix « on » du foot et de la F1

    BestofBB La journaliste sportive et polyglotte était l’invitée samedi 24 avril 2021 du MasterClass du BB. Face aux internautes connectés, Covid oblige, elle est revenue sans langue de bois sur sa carrière journalistique, de ses débuts de pigiste à l’Equipe jusqu’au plateau télé du Vrai Mag. Mais aussi sur son amour pour le Brésil, son deuxième pays de cœur.

    Par Fleury Vuadiambo
    Le 23/07/2021
  • Franck Annese, patron solide pour une presse sociétale

    #BestOfBB On a reçu Franck Annese en décembre, à l’époque où l’on ne se voyait que par écrans interposés et après un été où Society a pété les scores avec ses deux numéros autour de l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès. Pendant deux heures, le boss de SoPress a déroulé et ne s’est caché derrière rien pour évoquer les succès comme les ratés d’un groupe de presse dont il est fier. Il ne l’a pas dit mais c’est un des nombreux sentiments qui a traversé l’écran ce samedi-là.

    Par Jalal Kahlioui, Latifa Oulkhouir
    Le 22/07/2021
  • Elisabeth Quin, R-Arté de journaliste

    BestOfBB En avril dernier, la présentatrice de 28 minutes sur Arte, Elisabeth Quin passait une après-midi avec le BB pour raconter son parcours fait de hasard, de journalisme et de culture. Un moment d'échange ou elle s'est confiée sur ses débuts à la radio, sa passion de la littérature et le syndrôme de l'imposteur qu'elle combat.

    Par Eugénie Costa
    Le 20/07/2021