Héritière du kémalisme, la Turquie est laïque et accorde une large place aux femmes, dont le droit de vote a été reconnu en 1934, 11 ans avant les Françaises.

Depuis plusieurs années cependant, le parti islamo-conservateur (parti de la justice et du développement, AKP), au pouvoir depuis 2002, multiplie les atteintes à la laïcité et les propos rétrogrades sur les femmes et leur place dans la société turque.

En cette période de Ramadan, le poids de la religion est fortement présent dans les rues d’Istanbul. La coexistence entre musulmans pratiquants ou non, athée ou autres confessions, demeure cependant profondément paisible. Des femmes voilées côtoient des stambuliotes en débardeurs et talons hauts, une glace ou un sandwich à la main.

Au fil de cette balade à Istanbul, rencontre avec trois jeunes femmes, Büsra, Ozlem et Demet.

 [tribulant_slideshow gallery_id="1"]
Caelia Delaplace

Articles liés

  • Malgré le mépris européen, la CAN a bien lieu

    La 33ème édition de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) 2022 a débuté au Cameroun le 9 janvier dernier. Pendant des semaines, la CAN a été sujette à des rumeurs de report ou d’annulation. La FIFA et certains clubs européens ont souhaité jusqu’au bout gâcher la fête du football africain, en invoquant des arguments jugés méprisants voire racistes à l’encontre de l’Afrique. Décryptage.

    Par Mokrane Smaili
    Le 10/01/2022
  • Covax : « la crise rappelle à quel point l’Afrique est dépendante de l’Occident »

    Alors que l'épidémie de Covid-19 se stabilise en France grâce notamment au vaccin, le reste des pays du Sud font face à une pénurie d'approvisionnement. Le mécanisme Covax de l'OMS destiné à mettre en place un accès équitable des doses de vaccin a des difficultés à remplir ses objectifs, principalement en raison de l’accaparement des doses vaccin par les États les plus riches. Analyse.

    Par Olorin Maquindus
    Le 11/10/2021
  • Au Sénégal, on célèbre le grand Magal à Touba

    Ce dimanche 26 septembre, la ville sainte de Touba au Sénégal accueille des centaines de milliers de pèlerins musulmans venus de tout le pays, mais aussi d’Afrique, d’Europe, et des États Unis pour le grand Magal. Un pèlerinage, fait d'histoire coloniale, de résistance et de foi, centré autour de la figure de Cheikh Ahmadou Bamba. Récit.

    Par Kab Niang
    Le 26/09/2021