Shanghai, 14h28 (7h28 à Paris), tout un pays se fige pendant trois minutes. Trois minutes pendant lesquelles la terre du Sichuan a tremblé le 12 mai, à compter de 14h28, faisant plus de 12 000 morts, selon un bilan provisoire. Ce lundi matin, chacun regarde sa montre. Des milliers de personnes autour de moi, à l’arrêt. Soldats, policiers, cuisiniers retirent alors leurs couvre-chef. Ils ne bougent plus.

Les voitures, elles, continuent de rouler mais plus doucement, puis font halte également. A l’écoute de leur autoradio, ils attendent l’instant précis, à la seconde près. Cet instant arrive. Commence alors une symphonie de klaxons, le tout dans un paysage complètement immobile. Impressionnant, surréaliste, l’hommage est plus que réussi et a été respecté par chacun.

14H31. Comme si un magicien avait appuyé sur le bouton « play », la vie reprend en Chine. Le hurlement des klaxons prend fin, les voitures repartent et les piétons se remettent à marcher comme si rien ne s’était passé. La Chine va être en deuil pendant ces trois prochains jours. Cinémas, piscines et tout ce qui touche aux loisirs devraient être fermés, le parcours de la flamme olympique qui devait passer à Shanghai sera interrompu durant cette période.

  
Chou Sin

Articles liés

  • GameStop : révolution des traders amateurs ou victoire illusoire ?

    C’est un vent de panique qui a soufflé sur Wall Street en ce début d’année lorsque des traders en herbe, inscrits sur un forum Reddit de conseils boursiers, se sont coordonnés pour faire échouer les plans de puissants fonds d’investissements concernant une franchise de vente de jeux-vidéos. Retour sur cette folle saga qui n’a pas fini de faire parler d’elle.

    Par Yunnes Abzouz
    Le 04/03/2021
  • Une école francophone à Gaza pour l’avenir des Palestiniens

    À Rafah, au sud de Gaza, l’association Tabassam Gaza entreprend d’ouvrir une école francophone. Son président Waleed Aboudipaa, enseignant de français et humanitaire gazaoui tente de proposer une offre éducative aux écoliers de la ville dont la scolarité est menacée par la guerre avec Israël et la pauvreté qui en découle.

    Par Amina Lahmar
    Le 15/02/2021
  • « Sans le vouloir on contribue au génocide des Ouïghours »

    Les États-Unis, par le biais du secrétaire d'État sortant Mike Pompeo, ont accusé la Chine de "génocide" et de "crime contre l'humanité", à propos du traitement réservé à la minorité musulmane des Ouïghours, réduite en esclavage dans des camps et acculturée par le régime. Une accusation historique, dans une période où la cause de cette minorité a été plus que jamais médiatisée. Mais où en est-on dans la lutte pour la libération d'au moins un million de personnes ? Entretien avec Dilnur Reyhan, présidente de l'institut ouïghour d'Europe.

    Par Lila Abdelkader
    Le 22/01/2021