Que fait le maire de Pointe-à-Pitre aux Jéru ?

Jacques Bangou : Nous sommes ici pour échanger nos expériences. Pointe-à-Pitre est en pleine rénovation urbaine et le centre ville évolue. Cela ne s’est pas fait sans difficultés, mais nous sommes assez satisfaits des résultats. Les nouveaux logement sociaux du centre ville font l’unanimité au point que les jaloux disent : « vous donnez ces beaux endroits à des racailles ? »

Il y a-t-il des quartiers sensibles autour de la capitale de la Guadeloupe ?

Il y a le quartier Henri IV. On pourrait le comparer aux cités de Montfermeil (ndlr : où se trouve la cité des Bosquets). Ceci dit les problèmes ne sont pas tout à fait les mêmes. Point-à-Pitres est une capitale régionale, mais la ville n’est habitée que par 20.000 habitants. C’est le plus petit territoire urbain de France.

Les problèmes sont-ils les mêmes que dans les quartiers métropolitains ?

Sur certains aspects, ils sont pires. Le chômage des jeunes atteint des records. 53 % d’entre eux sont sans emplois. En revanche, les questions suscitées  par les populations d’origines différentes ne se posent pas, même si l’immigration haïtienne suscite quelques réactions de xénophobie.

La France est-elle toujours l’eldorado pour les Guadeloupéens en recherche d’emploi ?

L’eldorado, non. Le dernier recours, oui.

La misère est-elle moins pénible au soleil ?

La misère reste la misère. Elle est insupportable où qu’elle soit. Reste qu’à Pointe-à-Pitre, il me semble que le lien social et la solidarité entre habitants sont  plus forts que dans les quartiers sensibles de la métropole.

Propos recueillis par Idir Hocini

Articles liés

  • GameStop : révolution des traders amateurs ou victoire illusoire ?

    C’est un vent de panique qui a soufflé sur Wall Street en ce début d’année lorsque des traders en herbe, inscrits sur un forum Reddit de conseils boursiers, se sont coordonnés pour faire échouer les plans de puissants fonds d’investissements concernant une franchise de vente de jeux-vidéos. Retour sur cette folle saga qui n’a pas fini de faire parler d’elle.

    Par Yunnes Abzouz
    Le 04/03/2021
  • Une école francophone à Gaza pour l’avenir des Palestiniens

    À Rafah, au sud de Gaza, l’association Tabassam Gaza entreprend d’ouvrir une école francophone. Son président Waleed Aboudipaa, enseignant de français et humanitaire gazaoui tente de proposer une offre éducative aux écoliers de la ville dont la scolarité est menacée par la guerre avec Israël et la pauvreté qui en découle.

    Par Amina Lahmar
    Le 15/02/2021
  • « Sans le vouloir on contribue au génocide des Ouïghours »

    Les États-Unis, par le biais du secrétaire d'État sortant Mike Pompeo, ont accusé la Chine de "génocide" et de "crime contre l'humanité", à propos du traitement réservé à la minorité musulmane des Ouïghours, réduite en esclavage dans des camps et acculturée par le régime. Une accusation historique, dans une période où la cause de cette minorité a été plus que jamais médiatisée. Mais où en est-on dans la lutte pour la libération d'au moins un million de personnes ? Entretien avec Dilnur Reyhan, présidente de l'institut ouïghour d'Europe.

    Par Lila Abdelkader
    Le 22/01/2021