Il y a un mois, la municipalité de Bobigny envoyait à tous les Balbyniens une plaquette du programme d’été du service municipal de la jeunesse. Les 16-17 ans, vous voulez allez où ? Une virée en province ? Mouais… Page 14 : Cuba ? Euh… c’est une blague ? Pas du tout. C’est la ruée : 14 places disponibles, 7 filles, 7 garçons. La course est alors lancée.

L’ouverture des inscriptions a eu lieu le samedi 25 Avril. Devant les portes du service jeunesse, une longue file, comme celle qu’on voit à la télé pour les sélections à la Nouvelle Star. Les derniers arrivés savent qu’il leur faudra faire demi-tour. Mais, portés par leur enthousiasme, ils restent quand même, on ne sait jamais… Au bout d’une heure, la liste des heureux élus est bouclée. Les sept gars choisis sont tous potes. Les sept filles, elles, apprendront à se connaître.

Le prix du voyage de deux semaines à Cuba – de 300 à 1000€ – varie en fonction du « quotient familial ». Les jeunes verront, paraît-il, les Cubains et les Cubaines de près et seront encadrés par un chef et deux animateurs – belle affaire pour ces détenteurs du BAFA. Les 16-17ans choisis s’imaginent déjà dans leur paradis caribéen : « J’me vois bien sur la plage en maillot à siroter un bon Sex on the Beach !! – Non un Coco Loco c’est mieux ! – De toute façon, on verra sur place, mon pote. » Certains d’entre eux n’ont jamais voyagé hors du territoire français, excepté les vacances d’été au bled avec toute la famille. Mais, franchement, passer toutes ses journées, même au soleil du Maghreb, avec la panoplie de cousins et cousines, c’est pas des vacances…

Chez nos Balbyno-Cubanos, les pseudos MSN et Facebook n’ont pas tardé à fuser : « Prêt pour le grand voyage !! – Hey les mecs faut faire les valises ! – Cuba mon amie ! » Ou encore : « A moi les petites Cubaines… » Ils croient peut-être partir en Club All-Inclusive avec Marmara ! Ils séjourneront dans un village d’accueil. Les jeunes demoiselles sont aux anges : revenir avec un bronzage naturel et non pas fabriqué par Point Soleil.

A propos, ces vacances à Cuba proposées par le service jeunesse de la municipalité, c’est parce que Bobigny est communiste comme Cuba ? Nullement, assure-t-on à la mairie. Le dernier voyage à Cuba organisé par la ville remonte à une dizaine d’années. C’était en famille d’accueil, une tout autre ambiance que celle, chico-chica, qui attend nos 14 filles et garçons.

Inès El laboudy

Inès El laboudy

Articles liés

  • Bamako vu de Paris : le regard de la diaspora sur la junte au pouvoir

    Le Mali est au centre de l’actualité internationale. Accusations de crimes de guerre en lien avec les milices Wagner ; restrictions de la liberté de la presse ; fin de l’opération Barkhane, la junte militaire au pouvoir est largement décriée. Les injonctions de la communauté internationale afin que le pays organise des élections démocratiques se multiplient. Mais quel regard les Maliens de la diaspora, très présents en France, portent-ils sur les mutations politiques de leur pays ?

    Par Rémi Barbet
    Le 09/05/2022
  • Ukraine : la fuite des exilés africains à la marge

    Depuis le début de l'attaque de l'armée russe en Ukraine, étudiants étrangers et expatriés de longue date ont pris la route de l'exil, avalés par le basculement de l'invasion russe. Des ressortissants africains ont documenté et témoigné sur les réseaux sociaux de pratiques ségrégationnistes de la part des autorités ukrainiennes, dans un pays qu'ils chérissent pourtant. Témoignages.

    Par Meline Escrihuela
    Le 02/03/2022
  • Malgré le mépris européen, la CAN a bien lieu

    La 33ème édition de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) 2022 a débuté au Cameroun le 9 janvier dernier. Pendant des semaines, la CAN a été sujette à des rumeurs de report ou d’annulation. La FIFA et certains clubs européens ont souhaité jusqu’au bout gâcher la fête du football africain, en invoquant des arguments jugés méprisants voire racistes à l’encontre de l’Afrique. Décryptage.

    Par Mokrane Smaili
    Le 10/01/2022