« Plus quelque chose est faux, plus il se propagera vite »

Mehdi Moussaïd est chercheur en « fouloscopie » – le nom qu’il a donné à son domaine d’étude. Il s’agit de l’analyse du comportement des foules. Un domaine qui se trouve être au croisement de nombreuses disciplines : éthologie, physique, psychologie… Chercheur à l’institut Max-Planck de Berlin, il en a fait un livre sorti en début d’année et intitulé « Fouloscopie : ce que la foule dit de nous ». Les foules, ce sont celles des gilets jaunes, celle du peuple algérien, mais celles, plus virtuelles, aussi, qui se forment et se lisent sur les réseaux sociaux. Entretien.