Nora Mellal, jeune professeur de français au collège Les Creusottes en Seine-et-Marne est ressortie toute excitée de la table ronde qui réunissait ses élèves de troisième ainsi que d’autres écoliers d’Ile de France autour de trois éminents auteurs arabes, Fouad Laroui (photo), Maïssa Bey et Boualem Sansal. Les pupilles présentaient leur travail à ces écrivains contemporains dans le cadre d’un concours de nouvelles.

L’enseignante a été tenue au courant assez tard de ladite épreuve après avoir adhéré à l’association Coup de Soleil. Pour que toute sa classe y participe, elle a dû négocier âprement depuis novembre. Une fois, la participation de sa classe entérinée, elle a fait bûcher ces adolescents en classe comme à la maison sur le dernier livre de Fouad Laroui « Pourquoi Malika ne s’est pas mariée » : ils ont lu et relu, dépecé avec méthodologie, soupesé les expressions, bu les mots jusqu’à la lie afin de se voir récompenser pour leur dur labeur.

« On a beaucoup ri en analysant ses nouvelles. Il emploie beaucoup l’humour dans ses textes. Ce recueil de nouvelles fait état de la société marocaine et explore les thèmes générationnels. Au-delà de cela, il y a une réflexion sur l’actualité tout court. » Sept élèves de la classe de Nora Mellal ont été primés. La fierté se lit sur son visage. 

Stéphanie Varet

Stéphanie Varet

Articles liés

  • Étudiants sans master : des refus sans fin d’études

    L’année universitaire touche à sa fin et pourtant la détresse estudiantine persiste en raison cette fois-ci des refus en master pour les étudiant.e.s fraichement diplômé.e.s d’une licence. Le hashtag #EtudiantsSansMaster est devenu viral sur Twitter, certain·e·s y racontent leurs déboires, d’autres y dénoncent l’injustice qu’ils estiment subir en raison de la qualité de leur dossier. Témoignages.

    Par Félix Mubenga
    Le 28/06/2021
  • Profs et parents unis pour 100% de réussite au bac au lycée Delacroix à Drancy

    Au lycée Eugène Delacroix à Drancy, Jérémie Fontanieu a déclaré la guerre à l'échec scolaire. Le professeur de science économique et sociale a décidé d'appliquer une méthode qui implique professeurs, parents et élèves pour un résultat net : 100% de réussite au bac. Rémy Barbet l'a rencontré pour en savoir plus.

    Par Rémi Barbet
    Le 24/06/2021
  • Entre frustration et découragement, à Créteil les étudiants présents pour les examens

    Tandis que de les lycéens et élèves en BTS font entendre leur colère depuis des semaines concernant le maintien des épreuves finales en présentiel, les étudiants de plusieurs campus militent pour passer leur partiel en distanciel. Alors même que plusieurs universités entrent dans leur période d’examen, certaines facs ont vu des blocus et manifestations étudiantes se produire au sein de leur établissement. Rappel des faits à Créteil.

    Par Félix Mubenga
    Le 11/05/2021