Il va falloir « travailler plus longtemps » Mr Hollande !

C'EST CHAUD vendredi 17 mai 2013

Par Tom Lanneau @TomLanneau93, Jonathan Sollier @jsollier ET Fabrice Deroche

L’ Acte II de la communication du président de la République avec cette deuxième conférence de presse donnée un an après son élection, n’a pas tout à fait convaincu les blogueurs. Récits.

Qu’attendons-nous de lui ?

Les ministres entrent dans la salle de conférence… Il y en a un tiers qui me sont inconnus, je me sens bête. Le président arrive et entame son allocution télévisée qui durera 2h30, sans pause pipi. Les médias présenteront cette intervention comme placée sous le sceau de « l’offensive ». Il est vrai que pour notre représentant, l’horizon ne cesse de s’assombrir comme le prouve sa dégringolade vertigineuse dans les sondages d’opinion, sur laquelle il ironisera d’ailleurs en parlant d’une « popularité au zénith ».

Ce discours est lui-même placé dans un contexte très nuageux : « je suis président au pire moment ». Manque de chance, cette conférence de presse a lieu au lendemain de l’annonce de l’entrée en récession de la France, et un an presque jour pour jour après son élection. Alors que Jérôme Cahuzac, ancien ministre du Budget accuse le président actuel de « mentir sur l’état de la France depuis un an » (quel résistant ce Jéjé, courageux et solidaire à souhait ! Si sa tête saute, il n’hésiterait pas à faire sauter celle du pays avec), les médias et les Français attendent des réponses de la part du président.

Qu’attendons-nous de lui ? Qu’il se charge de projet de loi plus cruciaux pour l’avenir de notre pays que celui sur le mariage gay, comme des réformes sur l’emploi, sur la croissance, sur la formation… Nous attendons aussi qu’il tienne ses engagements. Nous sommes aussi obligés d’analyser si, comme son étiquette politique l’annonçait lorsqu’il était encore candidat, il mène une vraie politique de gauche.

Cependant, bien que notre François national possède un sens de la répartie affûté (je me suis surpris à rire deux ou trois fois à ses répliques lancées aux journalistes), nous pouvons retrouver de nombreuses propositions sorties de sa bouche qui pourraient parfaitement correspondre à un programme de droite. Tout d’abord, si nous analysons de plus près le projet d’application de la « sécurisation de l’emploi », nous retrouvons de nombreuses ressemblances avec des pistes lancées en 2008 par Eric Besson sur la « Flexicurité ».

Mais ce qui m’a particulièrement marqué durant cette intervention télévisée est qu’avant son entrée à l’Élysée, François Hollande avait promis de « ne pas toucher au système des retraites »… Petit pied de nez à tous les Français :« lorsque l’espérance de vie s’allonge, on doit travailler un peu plus longtemps »… Peut-être que notre espérance de vie augmente François… Mais dans quelles conditions arriverons-nous au terme de notre carrière professionnelle ? Le chiffre de l’espérance de vie en bonne santé étant de 63 ans pour les hommes et 64 pour les femmes.

Si tu as décrété cette après-midi que c’est sur les résultats que tu demandes à être jugé au terme de tes 5 ans, commence à nous envoyer des signaux positifs, car pour ma part, moi jeune pas président de la République, je m’impatiente.

Tom Lanneau

 

Malgré tout, rien n’est perdu

 

Dans ces quelques lignes, je voudrais revenir sur un mot prononcé exactement 10 fois par le président de la République dans sa conférence de presse. Ce mot est « offensive ». Durant les 3 heures de son intervention, le chef de l’État nous a finalement dit que la deuxième année de son mandat serait celle de l’offensive et des prises de décisions. Façon de reconnaître un premier bilan annuel contrasté ? Ou de recadrer les choses et de démontrer à tous qu’il est bel et bien le capitaine d’un navire France dans la tempête ?

Seul lui le sait. Ce terme d’offensive me choque, car il sous-entend une première année d’observation, que l’on a indéniablement eu mais que le président s’attelait à nier auparavant. Le problème est que nous avons perdu un an et que nous ne pouvions pas nous le permettre dans ce contexte de crise. Alors où sont les 60 propositions du candidat Hollande ? Malgré les belles promesses des prémices d’une lutte pour plus de transparence dans la vie politique ou le vote autorisant le mariage gay, qui est une belle avancée sociale, le président Hollande n’a pas su maintenir la popularité obtenue durant sa campagne.

Malgré tout, rien n’est perdu. Malgré un certain attentisme et des affaires ayant quelque peu décrédibilisé son action, le président garde le cap et une confiance indéfectible en sa réussite. François Hollande veut marquer l’histoire. Il lui reste quatre ans pour le faire et améliorer le quotidien de Français de plus en plus impatients…

 

Jonathan Sollier

 

« Mouvement et offensive »

 

Souvent surnommé par des sobriquets peu élogieux comme Capitaine de pédalo ou Pépère, lors de cette deuxième conférence de presse, il s’est positionné comme un président actif. Une journaliste de France 24 lui a fait remarquer que ses mots clés étaient « mouvement et offensive ». Il l’interrompt en lui disant que c’est « l’an II de ce quinquennat ».

À qui voulait l’entendre, il répétait à tue-tête que « Le changement, c’est maintenant ». Il concède avoir été élu au pire moment, car la crise est là et l’on en voit pas le bout du tunnel. Par contre il demande à être jugé sur les résultats à l’issue de son mandat. Hollande affirme que ses missions ne le coupe pas du peuple lorsque qu’Europe 1 fait allusion aux incidents de Dijon de mi-mars. Parce qu’il dit aller à la rencontre des Français avec ou sans caméra et que les retours sur son début de quinquennat sont mitigés. Qu’il veuille l’admettre ou non, c’est une triste réalité. Parce qu’il y a un président et plusieurs millions de Français. Ses décisions, il les prend bien en petit nombre, avec son cabinet, comme son choix de faire la guerre au Mali afin de protéger ce pays de la menace djihadiste.

Le Parisien l’interroge sur l’amnistie sociale et de sa possible promesse faite à Mélenchon. Notre président ne veut pas faire de généralité, mais une exception sur l’amnistie. Acquiesçons, pourquoi pas ! Soyons fous ! Quant aux destructions d’emplois ne sont-elles pas exceptionnelles ? Ce mouvement ne s’est-il pas amplifié sous la crise ? La France aidée de pays africains fait la guerre au Mali. Néanmoins la France est en guerre… En guerre économique et civile, car les nombreux salariés sur le carreau vont grossir le nombre de demandeurs d’emploi.

Que vont faire les salariés de PSA à Aulnay ? La France est en état de guerre civile pour s’en convaincre les débordements des manifestions pour le mariage pour tous et derniers en date, ceux au Trocadéro. À vous écouter, il n’y a pas de coupable, ni préfet, ni ministre. Je vous confirme que les forces de l’ordre n’ont pas manqué de flair, car cela aurait pu être pire. J’y étais. Cela aurait pu être anticipé par de la veille sur Twitter notamment.

Vous avez aussi reconnu la bonne proposition faite par un journaliste de France Inter sur la présence dans les réseaux sociaux de politiques d’envergure internationale, tel Barack Obama ainsi que de vos ministres. Toutefois vous n’êtes plus actif depuis le 18 mai 2012. Au plaisir de vous lire sur Twitter, même si   « ça n’intéresse que les journalistes  » !

Fabrice Deroche

Les réactions des internautes

  1. mercredi 22 mai 2013 15:41 Michel Boudebouz

    Comme dirait Dieudonné, "le changement c'est maintenant : une dans ta gueule, et une dans ton cul !"
  2. vendredi 17 mai 2013 17:07 jps

    Il y a deux jours, je me suis fait traiter de bête suite à un de mes commentaires sur les brigades antinégrophobie. Et bien là j'avoue je suis bête car je ne comprends rien aux réactions en ligne qui ce ne sont que fautes d'orthographe et de syntaxe. A part Hope hope et BC bien sûr.
    • dimanche 19 mai 2013 15:03 hop HOPE

      JPS.... MERCI du gentil compliment ____________________________________________________________________________________________________________________________Négritude Ce n'est pas la peau qui est en cause ni quoi que ce soit d'autre ..L'esclavage est une évidence.........Mais vouloir demander réparation ou que sais-je! ..Les "employés "blancs" "divers; hommes , femmes , enfants... qui étaient pour le moins sous payés... pour beaucoups d'entre-eux...... moins bien traités que les animaux de leur "employeur "etc....etc.....Les "us" et "coutumes" d'une certaine époque sont indéniables .. Une certaine littérature narre ces vérités..Elle est à la portée de chacun .... IL faut prendre en considération que "de l'eau à coulé " sous les ponts depuis ...Et vivre avec les pensées qui parasitent le présent ne permet pas une vie sereine ..cela s'apparente ..selon ma pensée .."à l'esprit de vengeance "et ..il est reconnu que cela bloque toutes les pensées positives qui permettraient ou favoriseraient une vie sereine et quiète avec plein de projets et de la joie de vivre en somme .............Bonne journée
    • samedi 18 mai 2013 00:24 BC

      jps ....merci ! quant à cette brigade antinégrophobie ,je voudrais dire que ce sont eux qui sont bêtes ......pourquoi les noirs se comparent ils toujours aux blancs ,pourquoi rappellent ils cette "domination " ? un blanc ne se compare jamais à un noir ou à un asiatique ,il vit comme il est ,il ne se pose pas de question existentielle,....on a l'impression en lisant leur site que sans les blancs ,ces noirs n'existent pas ,pour montrer qu'ils existent ,ils sont obligés de rappeler qu'il y a eu il y a des siècles ,quelques milliers de méchants blancs ...j'aimerais mieux qu'ils nous parlent de l'Afrique ,des ses coutumes ,de sa musique ,de ce qui fait la fierté de l''homme noir ,de la beauté des femmes africaines ,de leur allure ....franchement y a mieux à faire que cette brigade !
  3. vendredi 17 mai 2013 12:43 GAPIAGE

    une politique interdit a l'intelligence .se qui porte préjudice a la population.DE BONDY 93.dans une panse confiscatoire unique de bureaux dans bulle avec leur salaire démesuré. aucun sentiment sans amour humanité égocentrique Pathologie des maladies parasitaires . commune et conseil général dans un gaPillage des euros publique sans fin car sa ne les touche pa leur salaire. SA LE MONTE
  4. vendredi 17 mai 2013 10:00 hop HOPE

    +Qui actuellement parle des banques qui ont failli nous entrainer au fond du gouffre Elles ont été secourues avec d'énormes sommes d'argent Le silence assourdissant à ce niveau est impressionnant Ou en sont les réformes promises à ce niveau précis Pourquoi "taper" sur d'autres ce sont bien elles qui sont à la base d'une grande partie de notre triste actualité Toute personne désirant entreprendre quoi que ce soit dépend d'elles.... Le "précédent" qu'as-t-il fait de plus pour le citoyen lambda mais peut-être que la glissade vers le bas n'était pas encore ressentie si cruellementà tous les niveaux.... On nous "amuse " avec des billevesées ex; les sondages d'opinion ce ne sont que des somnifères destinés à nous bercer afin de nous "endormir " ILs n'y arrivent pas la "douleur " actuelle "irrite " trops et empêche la sérénité donc le repos BONNE JOURNEE
  5. vendredi 17 mai 2013 08:56 BC

    allonger la durée des cotisations n'est pas "toucher " au système des retraites ,il faudrait revoir le sens des mots que vous employez ,...toucher au système des retraites ,ce serait faire de la capitalisation par exemple et sortir de la répartition tandis que là c'est un ajustement .....compréhensible ...à moins de "tuer " les vieux et de ne plus les soigner après 80 ans ..... de 2 choses ,je préfère qu'on augmente la durée de cotisations et qu'on continue à nous soigner après l'age qu'on dit être espérance de vie à la naissance car la moitié des dépenses maladies est dépensée souvent dans la dernière année de vie .......pour peu de résultat finalement en regardant les statistiques .....
    • vendredi 17 mai 2013 09:07 BC

      est ce qu'on accepterait de s'entendre dire que les vieux coûtent cher !;... et c'est pourtant la vérité mais ce serait dramatique de laisser passer une telle parole parce qu'on pense à nos parents et à nous même quand on sera vieux .....surtout que nos cotisations versées ne couvrent pas dans la plupart des cas nos retraites ,elles ont couvert celles de nos parents mais les nôtres sont payées par nos enfants ....;c'est la solidarité familiale à l'échelle d'une nation ,il ne faut pas l'oublier .....je suis toujours génée quand j'entends des retraités qui se plaignent ,je me dis qu'ils ne se rendent pas compte de la chance qu'ils ont de vivre dans une nation qui est une grande famille avec le système de répartition et de soins gratuits
  6. vendredi 17 mai 2013 08:42 jacqueline

    en 2001 UN ARTICLE de didier hassoux le développement de certaines formes de délinquance juvénile est aussi révélateur de transformations profondes de la société française parmi lesquelles il faut au moins citer; _le problème récurrent de l'insertion des jeunes peu ou pas diplomés sur le marché de l'emploi; _ le durcissement des inégalités économiques et sociales _ l'emprise toujours plus forte de la société de consommation sur nos aspirations et nos valeurs; _ l'écroulement des grandes espérances collectives et des formes de militantisme et de solidarité qui y étaient liées; _ le discrédit des élites qui dirrigent l'état et,par extension ,de certains aspects du fonctionnement des institutions régaliennes que sont la police et la justice; _ la concentration des populations économiquement et socialement les plus faibles dans certaines zones urbaines dont la réputation et le climat sont tels que par la réputation et le climat sont tels que parfois , c'est l'ensemble des acteurs privé chirac ,en héraut d'une droite idéologiquement exsangue , livrent leur dernière bataille électorale . l'un restera sur le carreau ,l'autre s'installera au chateau .pour sortir de cette crise , la présidencielle parait etre l'ultime occasion pour reconstruire
  7. vendredi 17 mai 2013 08:24 toto

    Un pôle de recherche Bondy 93.La ville prison avec rénovation avec tirelire a vie une population de plus en plus pauvre. des èlu de plus en plus riche sans aucune transparence .ha bondy 93 La ville prison qui fabrique de la dèlinquance L'automatique traite de la modélisation, de l'analyse, de l'identification.
  8. vendredi 17 mai 2013 08:06 jacqueline

    quand tu a élévée tes enfants et travailler en meme temps a 60 ans t'est fatiguées ! ça arrange l'état a travaillé plus comme ça tu redevient impossable vue que t'est enfants sont élever et majeur alors tu va payer de nouveau des impots sur le salaire ma voisine vient de mourrir a 61 ans combien meurt a cet age
  9. vendredi 17 mai 2013 07:48 tome

    racistes a Bondy 93140 poeme Moi, toi et tous les autres, ... de la france et lisser la france dans la pauvretè gènèral 93140 l Qu'est-ce que le racisme , politiques racistes qui recherchent la domination . poème d'amour Guerre civile à venir en France pouvoir d'achat a baissé en 2012 et 77% s'attendent .baisse des retraite. supprimer l'acquis social un pare un. écologistes, Ah! je vois clair dans mon coeur. dans le département du 93 combien des milliard de travaux sure 40 année . dans les mains des élus les députés et les sénateurs . la France réclame une transparence rigoureuse et DE LEUR CONJOINT ET LEUR FAMILLE . de leurs revenu et de leurs patrimoine il sont au service de la francs . il faut rendre des compte a la population .des milliard de travaux de rénovation et autre . la crises, le taux d'emploi des jeunes en France . Gestion des milliard de la France. à Paris et en Île-de-France .des logements sans emploi pour les jeune. stationnement payant des milliard de travaux.pour la croissance des pauvre j'ai trouvè la solution Dans Ma Ville .Je ne supporte pas les pauvre , verrouillage poubelle tirelire et d'abonnement.a viE vivre les L’Innocent du Village. police du roi municipale , stationnement payant ,Je ne supporte pas les pauvre et des travaux ,Sans queue ni tête payant je ne comprend pas les fonctionnaire, qui ne refuse pas de faire des travaux. QUI peut être dangereux , pour la santé publique. 40 année trafic de drogue , le NOUVEAUX marché du travaille DANS L'Île-de-France . la police municipal aven la santè ?pour le stationnement payant ,aven la santè .sans emploi pour les jeune.une ,société qui se meurt ,dans la loi du silence . Epate-la-Galerie.la rénovation urbaine égocentrique la fabrique de délinquance. BONDY 93140 je t'aime moi non plus.la décadanse èlu Bien mal acquis ne profite jamais LES JEUNE NE TROUVE PAS DE TRAVAILLE RAPPORT leure adresse .lire l'avenire dans les mains,sans diplome tu trouveras jamais du boulot . drogue ou volé. L'escroquerie. pourquoi la rénovation urbaine ,avant de donner du travaille sur place a tout les JEUNE NE TROUVE PAS DE TRAVAILLE.pourquoi avoir choisi et favorisè la violence. AVEC L'IMPÔT DE L'EURE PAPA ET MAMAN.regarde autour de toi tu verra.le bon sens est la chose du monde la mieux partagée.avec les recette du travaille des jeune baisse des impôt. dormir tranquille. Dormir tranquille. on se sert de votre impôt automatiquement , sans votre consentement ,pour fabriquer des nouveaux impôts des tirelire des travaux ,surtout des amende a vie.tranquille braves gens, nous veillons . faite nous confiance on va se multiplier et MONTÉ notre salaire ,et qui fera couler votre pouvoire d'achat et votre retraite .et votre droit a la santè.il faut bien payer notre salaire et retraite d'élu de bondy 93 enfant gâté 600 000 élu absorber les richesse de la france et lisser la france dans la pauvretè gènèral gaspillage ça rend sourd et aveugle. Les parasite pouvoir d'achat a baissé en 2012 et 77% s'attendent .baisse des retraite. supprimer l'acquis social un pare un racistes a Bondy 93140 poeme Moi, toi et tous les autres, ... de la france et lisser la france dans la pauvretè gènèral 93140 l
    • vendredi 17 mai 2013 08:11 jacqueline

      la france est en crise mais il trouve de l'argent pour faire la réhabilitation des logements , moi locataire j'ai rien demander on nous l'impose
    • vendredi 17 mai 2013 07:55 tome

      Quels sont les sept péchés capitaux ? Découvrez l'Orgueil, l'Avarice, l'Envie, la Colére, La Luxure, la Gourmandise et la Paresse. Les 7 péchés capitaux ne ...
  10. vendredi 17 mai 2013 07:44 tome ditature

    commentaire anonyme fini sur public sèna pensée unique » politico-médiatique