Merci François

ELECTIONS 2014 lundi 31 mars 2014

Par Mehdi Meklat ET Badroudine Said Abdallah

Plébiscité en Seine-Saint-Denis en 2012 avec un peu plus de 65% des voix, les promesses étaient fortes. Des Ulis à Clichy-sous-Bois, beaucoup de gens y ont cru, se sont mis à rêver, peut être.

Merci François Hollande. C’était en 2012, une belle journée. Il fallait prendre un car à Paris. Il y avait des journalistes, en masse, devant ton camp qui sentait la victoire. C’était les derniers jours d’une campagne essoufflée. T’y croyais. Tu ne pouvais plus t’arrêter. T’allais devenir président de la France. T’avais tes femmes et tes gosses. T’avais l’espoir et l’envie. Au début, t’avais rien d’autre. Et puis, t’as eu des fidèles, de plus en plus.

C’était donc un dimanche bleu. Beau ciel, beau soleil. Le car a démarré. T’étais dans ta voiture, pas très loin, devant ou derrière. Aujourd’hui, tu devais clôturer tes 48 heures en banlieue, en région parisienne. T’es passé par les Ulis, Clichy-sous-Bois et Aubervilliers. A la fin, par Aulnay-sous-Bois. T’es venu convertir des indécis. T’as promis des choses que, plus tard, tu n’as pas tenu. Les gens gravitaient autour de toi comme on gravite autour d’un gourou.

C’était expéditif, mais t’avais réussi. T’avais des réponses aux doutes. T’avais des rêves aux désespoirs. Les gens t’ont cru. Ils ont aimé ta façon d’être, détendu, sympathique. Ils avaient l’impression de parler à un mec qui allait faire des miracles. Ils étaient naïfs. Aujourd’hui, ils peuvent te dire merci. Merci François Hollande pour tout ce que t’as raté.

Hier, des villes du 93 et d’ailleurs, nos villes, sont devenues des villes de droite. Des maires, nos maires, sont bleus, heureux d’avoir renversé les choses. Fiers d’avoir piqué des villes à la gauche, implantées là depuis longtemps, parfois depuis toujours. Le rose de ton parti a fané, un peu partout. Il est mort.

Merci François Hollande de confirmer que tout est un cirque permanent. Que t’en es le jongleur et tes ministres les animaux qui n’impressionnent même plus. Merci aussi, de la part de tous ceux que t’as vu, ce dimanche en banlieue, avant ton élection. Merci pour cette abstention insoluble. Merci pour tes rêves morts. Merci pour tes regards fuyants. Merci pour tout le social qui s’est cassé la gueule. Tous les villages, un peu plus loin, qui vivent avec rien.

La dernière fois, ce dimanche là, t’as fini par passer par Aulnay sous bois. Il y avait 800 personnes dans les gradins, y parait. T’as dit : “Je finis mes 48 heures dans ce qu’on appelle les banlieues, mais qui sont tout simplement la France”. Aujourd’hui, la France dont tu parlais, et Aulnay-sous-Bois où t’as dit ça, sont passées de l’autre côté. Merci François Hollande.

Mehdi Meklat et Badroudine Said Abdallah

Les réactions des internautes

  1. jeudi 3 avril 2014 11:28 Martha

    Hollande a été élu parce que certains y croyaient vraiment, et surtout par rejet de Sarkozy (sa façon d'être et non son programme forcément). Aujourd'hui certains se mordent les doigts et regrettent Sarko. Naïveté ? on dit qu'on est à la croisée des chemins, on prend le virage libéral complètement et adieu le modèle à la française ou bien amputé ou on continue comme ça et les marchés nous tombent dessus. On est dans l'UE et notre modèle ne peut pas tenir. Désir veut réorienter l'Europe ! cela va être difficile !!! on baisse les dépenses publiques pour être autonome et non sous tutelle mais bonjour les dégâts dans la population.
  2. mercredi 2 avril 2014 00:33 django

    La secte à Bondy nord est très efficace pour aider à la réélection
  3. mardi 1 avril 2014 22:31 Seifullah

    "Les gens gravissaient autour de toi comme on gravite autour d’un gourou." Joli contresens, faut ressortir li Bescherelle, li zonfonts!
  4. lundi 31 mars 2014 22:26 BC

    Vous êtes trop jeunes pour écrire cela ! je suis désolée de vous le dire mais c'est à la limite du ridicule .......
  5. lundi 31 mars 2014 17:08 hopHOPE

    Et ça va changer quoi à votre avis IL m'arrive de faire la relation avec des activités de sectes ; recruter ..des pigeons , puis vivre à son gré quelques temps et.. réitérer ..à l'infini Se servir des médias pour ..officiellement ..se critiquer les uns les autres La réalité étant ..tout autre ILs sont rémunérés sur nos impôts différents et variés ,en grand nombre.. Eux ..sont rémunérés grassement , "entretenus " de même Une seule différences certains sont plus efficaces en guignolades et attirent plus les ..amoureux (ses ) de spectacles dits gratuits qui se converti en une forme d'affection dite populaire Permettez ; si vous aimez ça ; rêvez d'un monde meilleur excusez ; en vert , en rose en bleu et en marine Que de couleurs IL m'a été dit que les enfants et les peuples primitifs adoraient les couleurs vives , donc même là "on" recherche à influencer ce qu'il y de plus basique en nous SI ce n'est pas ..du jeu tout ça .. c'est quoi