#Bondygnon : durant cinq jours, le Bondy Blog avait pris ses quartiers d’été à Avignon (Vaucluse) dans le cadre du Festival. Au programme : débats, conférences de rédactions ouvertes au public, rencontres et reportages au-delà des remparts loin de l’effervescence du Festival.

Du lundi 11 au vendredi 15 juillet, le Bondy Blog a eu carte blanche au Festival d’Avignon (Vaucluse). Sur le site Louis Pasteur, à l’ombre des lauriers roses, quatre blogueurs et Nordine Nabili, directeur du Bondy Blog, ont ainsi pu animer des débats, sous l’appellation « Ateliers de la pensée », dont les thèmes ont concerné les médias, le rapport entre la police et les habitants des quartiers populaires ou encore le travail de retranscription suite aux drames que nous vivons au quotidien.
Durant toute la semaine, les blogueurs se sont également rendus dans quatre quartiers d’Avignon pour voir le lien entre les habitants et le Festival, au-delà des remparts et de l’ébullition culturelle intra-muros. Le Bondy Blog vous propose une série de reportages en quatre épisodes :
1) Au quartier Monclar, on entend le bruit des cigales, pas celui du Festival par Nassira El Moaddem
2) A la Reine Jeanne, les habitants s’invitent eux-mêmes au Festival par Latifa Oulkhouir
3) La Barbière, à l’ombre du Festival par Kozi Pastakia
4) A La Rocade, « on peut habiter à Avignon sans se rendre compte qu’il y a le plus grand festival de théâtre du monde » par Ahmed Slama
Nous sommes également allés à la rencontre de ceux qui donnent à voir l’art et le théâtre autrement : la Compagnie des Rêves Ayez co-fondée par Baya Belal et Elyssa Smiri qui donne la possibilité à de jeunes du 18ème arrondissement de Paris de s’ouvrir au théâtre;  Florence Begel et ses élèves du «GRC» (Groupe réflexion culture) ou encore le comédien et metteur en scène Mouss Zouheyri.
Enfin, le Bondy Blog vous fait partager ses différentes conférences de rédaction, ouvertes au public, qui ont donné lieu à des échanges riches et intéressants entre festivaliers et blogueurs :




Le Bondy Blog

Articles liés

  • « Freda » : Ôde à la résistance haïtienne et féminine

    Présenté dans la catégorie Un Certain Regard et deuxième film haïtien à être présenté au festival de Cannes depuis 1993, Freda est un film important et immersif sur la jeunesse féminine haïtienne telle qu’elle est. Analyse et interview de la réalisatrice Gessica Généus.

    Par Farah El Amraoui
    Le 18/10/2021
  • « Reconnaître le 17 octobre 1961 c’est reconnaître les autres combats contre un système d’impunité »

    Le massacre des Algériens le 17 octobre 1961 n'est toujours pas reconnu comme un crime d'État. Malgré les déclarations d'Emmanuel Macron, la France ne se considère toujours pas responsable d'une des pages les plus sombres de l'histoire coloniale. Fabrice Riceputi, historien, revient sur cette nuit sanglante et rappelle les enjeux d'une reconnaissance encore loin d'être gagnée. Entretien.

    Par Amina Lahmar
    Le 17/10/2021
  • 007 : les femmes ne sont pas qu’un matricule

    Sorti cette semaine, Mourir peut attendre est le 25ème opus de la série James Bond. Le dernier avec Daniel Craig dans le rôle éponyme d'une série qui a alimenté la polémique sur les questions de représentation ethnique et de genre. Félix Mubenga a vu le film, et salue la place des héroïnes jouées par Lashana Lynch et Ana De Armas. Critique.

    Par Félix Mubenga
    Le 07/10/2021