Ils étaient nombreux

A vivre dans le quartier magique

La Bondynoise, Poupry, la
passerelle

De grands hommes, forts, travailleurs,

Des valeurs c’est sûr pour l’industrie automobile…

Ils ont tous la même histoire

Le même parcours

Ils sont arrivés de loin avec pour seul bagage

Bonjour Monsieur, merci

Du tabac à chiquer, une veste trop étriquée

Ils ont tous beaucoup travaillé, beaucoup

Ils étaient discrets et résignés

Ils ont tous beaucoup travaillé

Ils s’appelaient « camarade » ou « chef »

Le dimanche ils étaient d’autres hommes

La politique sur la place du marché

Le PMU… Saint Martin placé gagnant

Le café de l’Etoile… les cartes,

Les souvenirs, et les rires

Et dans la soirée Rimitti avec le thé

Ils ont tous beaucoup travaillé

Ils nous ont tous beaucoup aimé

Un amour très réservé mais grand

Ils en restent très peu pour témoigner

Ils ne sont plus qu’une poignée

Quelques hommes vivent encore dans ce quartier

La
Bondynoise, Poupry, la Passerelle

Quelques hommes qui se comptent sur le bout des doigts

Quelques hommes…  parmi eux…

Il y a PAPA…..

Une bondynoise anonyme

Anonyme

Articles liés

  • Zemmour à Villepinte : l’insulte aux habitants

    Eric Zemmour a tenu son premier meeting de campagne en Seine-Saint-Denis. Un département qui représente tout ce que déteste le polémiste d’extrême-droite. Nous avons choisi de déplacer le micro et de le tendre aux habitants de Villepinte et des alentours qui sont les cibles quotidiennes de ces injures. Reportage.

    Par Hannah Saab
    Le 05/12/2021
  • Frédérique Matonti : « La pensée réactionnaire est le produit d’une panique morale »

    A l’occasion de la sortie de son livre «comment sommes-nous devenus réacs?», la politiste Frédérique Matonti revient sur la progression de l’idéologie réactionnaire, de sa naissance dans les années 1980, à son triomphe actuel sur les chaînes d’information en continu. Entretien.

    Par Yunnes Abzouz
    Le 16/11/2021
  • Quand Laïreche raconte Ruffin

    Ces derniers temps, Rachid Laïreche nous offrait un peu moins de ces fameuses "info Rachid" sur Twitter, des petits indiscrets sur le monde politique qui montrent comment le journaliste de Libération raconte la gauche actuelle comme personne. On a compris ce qui se tramait quand on a appris la sortie de "La revanche des bouseux" (les Arènes), un portrait du député François Ruffin.

    Par Latifa Oulkhouir
    Le 29/10/2021