Après le congrès de l’UMP à la porte de Versailles, ce fut le tour du PS avec la présentation du pacte présidentiel au parc des expositions de Paris Nord Villepinte. Ces deux rendez-vous ont quelques similitudes au niveau de l’organisation. On place les jeunes devant, on leur donne plein de drapeaux, et on les laisse mettre l’ambiance, ça passe certainement mieux à la TV. J’ai également remarqué que pour accéder à l’intérieur de la grande salle, aucun contrôle à l’entrée, tandis que pour l’UMP, il y avait des détecteurs de métaux ! Le petit plus de Ségolène Royal : la retransmission des discours sur les écrans étaient sous-titrées, cette fois- ci, les malentendants ont été entendus. Et pour tout ce qui est de la politique, je suis allé à la rencontre des partisans…

Ecoutez la ballade sonore. 4’05. micro_chou_1.mp3

Un peu plus tard, je vais voir la salle de presse. Je rencontre des journalistes étrangers. Kiyoshi ANDO, de l’agene japonaise NIKKEI et Vincent BATALLA, du journal Le point de Barcelone. Ils me donnent leur avis sur la France et sur cette campagne présidentielle.

Ecoutez les deux réactions. 3’22. journ_1.mp3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chou SIN.

(avec la participation de Nordine NABILI)

Chou Sin

Articles liés

  • Le plus jeune député de France refuse de serrer la main au RN : qui est Louis Boyard ?

    Il a refusé de serrer la main à un député RN à l'assemblée nationale, il est le plus jeune député métropolitain de l'histoire de la Ve République française, il défend la jeunesse et les combats écologiques... Qui est Louis Boyard, député NUPES de la troisième circonscription du Val-de-Marne ? En s’imposant au second tour des élections législatives face à Laurent Saint-Martin, député sortant LREM, le jeune homme de 21 ans a créé la surprise. Portrait.

    Par Ayoub Simour
    Le 30/06/2022
  • « Strike » réussi pour la NUPES en Seine-Saint-Denis, malgré l’abstention

    En Seine-Saint-Denis, c’est un pari gagné pour la NUPES, qui visait sans détours le strike pour ces élections législatives. 12 circonscriptions sur 12 pour l'alliance de la gauche qui regroupe LFI, PS, EELV et PCF, qui détenait déjà sept circonscriptions, sous les couleurs du PCF et LFI. Le mot d’ordre qui semblait utopique pour certains est donc devenu réalité.

    Par Anissa Rami
    Le 20/06/2022
  • Face à la crise du logement, le gouvernement dans le déni

    Le résultat du second tour des législatives provoquera-t-il un remaniement ? En attendant, le ministère du logement est aux abonnés absents, depuis le 20 mai dernier. Une décision qui laisse bon nombre d’acteurs dubitatifs, alors que la crise du logement s’aggrave. Le président de l’association Droit au logement (DAL), Jean-Baptiste Eyraud, pointe, amer, les manquements du gouvernement.

    Par Céline Beaury
    Le 17/06/2022