Fin octobre dernier, le maire de Paris présentait son plan antipollution. L’une des mesures phares : l’interdiction à la circulation, à partir de septembre 2014, pour les voitures de plus de 17 ans, les camions de plus de 18 ans et les motos de plus de 10 ans.

Si les différents clubs rencontrés semblaient faire front derrière la Fédération Française des Voitures d’ Époque, encore faudrait-il se mettre d’accord sur les chiffres, Alors que Philippe, membre du Shelby club de France, annonçait qu’une voiture ancienne roule 500 km par an, Maxime Lepissier, président du Young Old Timer Club et administrateur FFVE (Fédération Française des Véhicules d’Époque) tablait sur 200 km.

Paul est membre d’un club Porsche et roule tous les jours au volant d’une 356, Pour lui, les  véhicules anciens ne sont pas un souci : « Il faudrait plutôt s’attaquer au vrai problème et interdire les diesels dans Paris à cause de la pollution car ça tue les gens, Mais le gouvernement n’a pas le courage de faire ça car c’est lui qui l’a inventé. S’il n’y avait pas eu une fiscalité avantageant le diesel à l’époque, il n’y aurait aujourd’hui que les taxis, les tracteurs ou les camions qui l’utiliseraient avec des moteurs spécifiques. »

Laurent Michel ne doit pas connaître monsieur Geneste. Ce dernier possède deux voitures et une moto, toutes achetées neuves. À une exception près, il en a toujours assuré lui-même l’entretien sauf quand il n’avait pas les moyens de le faire. Ses véhicules sont les suivants : une Renault Super 5 pour un usage quotidien, une Renault 9 pour les vacances et une Honda CB 125 pour les balades à Paris. Autant dire qu’avec la perspective de voir ses véhicules interdits de circulation dans la capitale, « je pourrai uniquement venir à Paris à pieds, Ce sera fini, C’est Delanoë qui a supprimé les voies sur berge. Manuel Valls a reconnu que c’était une idée nulle qui emmerdait tout le monde. Ça créé des bouchons et c’est là que les véhicules polluent le plus. C’est à l’arrêt qu’un moteur diesel pollue et qu’il s’encrasse. Les voies de bus sont beaucoup trop larges, elles empêchent les voitures de passer même quand il n’y a pas de bus. Ça créé des bouchons pas possibles, Et qui dit bouchon dit pollution. »

Pour lui, cette mesure va avoir pour conséquence de favoriser les riches, « pour les gens comme moi qui n’ont que de vieilles voitures et n’ont pas les moyens, c’est fini. Ils prendront les transports en commun. » Que penser d’une éventuelle aide financière pour ceux qui se débarrasseraient de leurs anciens véhicules ? « Il n’y a plus d’argent, les caisses sont vides et on nous dit « Bah tiens, on vous donne de l’argent pour acheter une nouvelle voiture. » Je ne vois pas l’intérêt. En plus de ça on nous fait passer le contrôle technique qui inclut le contrôle de pollution. Mes contrôles techniques ne donnent aucun défaut. Ils sont nickels mais je n’aurai plus le droit de rouler à Paris, Il faut m’expliquer. Delanoë ne doit pas rouler en voiture, il ne doit pas savoir ce que c’est. Si on voulait être équitable, il aurait fallu faire comme à Londres : payer pour rouler, Ça n’aurait plus été une question de voiture. »

Olufemi Ajayi

Articles liés

  • Gérald Darmanin à Mayotte : face à la détresse sociale, la répression comme seule réponse

    Lors d’une visite à Mayotte, Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, a annoncé la couleur du quinquennat à venir. Restriction du droit du sol, enfermement d’enfants encadrés par des militaires et armement de la police comme seules réponses face à la montée de la violence dans le département le plus pauvre de France. Joao Gabriel, doctorant en histoire, et Bastua Soimadoune, militante mahoraise, analysent, pour le Bondy Blog, ces annonces.

    Par Anissa Rami
    Le 05/09/2022
  • Alter-votants : remettre le droit de vote des étrangers au cœur du débat public

    #BestofBB En France, les droits des étrangers s’arrêtent à la porte des bureaux de vote. Pour lutter contre ce péril démocratique, la plateforme Alter-votants a vu le jour en 2016, pour mettre en relation des votant·e·s français·e·s avec des personnes étrangères. L'idée : faire entendre la voix de tous les résident·e·s en France et remettre au cœur du débat le droit de vote des étrangers, promis depuis bientôt 50 ans sans jamais être acté.

    Par Margaux Dzuilka, Emilie Duhamel
    Le 01/09/2022
  • Le plus jeune député de France refuse de serrer la main au RN : qui est Louis Boyard ?

    Il a refusé de serrer la main à un député RN à l'assemblée nationale, il est le plus jeune député métropolitain de l'histoire de la Ve République française, il défend la jeunesse et les combats écologiques... Qui est Louis Boyard, député NUPES de la troisième circonscription du Val-de-Marne ? En s’imposant au second tour des élections législatives face à Laurent Saint-Martin, député sortant LREM, le jeune homme de 21 ans a créé la surprise. Portrait.

    Par Ayoub Simour
    Le 30/06/2022