Jean-Marie fait partie de ces acteurs de la ville de Dreux qui ont traversés trois décennies de vie politique et sociale locale. « A la fin des années soixante dix, on fabriquait des émissions dans une cave, avec la police qui faisait le tour du quartier à la recherche des bidouilleurs ».

Comme tous les habitants de la ville, il vit avec cette étiquette qui colle à la peau des drouais : Dreux, la ville du front national. Lors des élections municipales, en 1983, Jean Hieaux, tête de liste RPR provoque un tsunami politique en faisant alliance avec le CDS et le FN. Dreux venait de diffuser une odeur nauséabonde dans le débat politique français : « Cette liste promettait aux habitants de mettre les arabes et les noirs dehors ! les gens y croyaient vraiment, ils ont vite compris que c’était un leurre ». 

Depuis vingt ans, la ville trimballe cette affaire, impossible de mettre sous silence cette alliance. « Après la mort de Jean-Pierre Stribois, maire-adjoint de la ville, sa femme a repris le flambeau. Marie-France Stirbois était jeune, jolie et savait parler aux gens… ». Impossible pour la ville de sortir de l’étau frontiste, d’autant plus qu’au niveau national, le mouvement était lancé toutes voiles dehors. 

« L’image de la ville est ternie, caricaturée. Il faudra beaucoup de temps pour réhabiliter cette image ». Gérard Hamel, député maire actuel, a mis sur sa liste plusieurs acteurs issus de la diversité. La ville accueille aujourd’hui le forum associatif dans le cadre du plan espoir banlieue. « Il y a une évolution, les nouvelles générations sont sans doute moins dans la revendication que dans la recherche de solutions pragmatiques ». Dreux panse ses plaies, mais le chemin sera long.

Nordine Nabili

Nordine Nabili

Articles liés

  • Burkini, la saison de trop d’une série bien française

    Alors que le conseil municipal de la ville de Grenoble a autorisé en début de semaine les femmes qui portent le voile à nager avec un maillot couvrant, la classe politique s'est déchirée devant la décision. Aux avant-postes, l'État et le Ministère de l'Intérieur qui compte une nouvelle fois empêcher les femmes musulmanes d'accéder à un service public. Nouvelle saison, d'une série tristement française. Édito.

    Par Félix Mubenga
    Le 20/05/2022
  • En Seine-Saint-Denis, la NUPES « vise le strike »

    Le 17 mai, les 12 candidat·e·s de Seine-Saint-Denis de la NUPES ont déposé collectivement leurs candidatures à la préfecture de Bobigny. L'occasion d'affirmer la détermination de la gauche unie de gagner dans toutes les circonscriptions du 93. Mais l'élan Mélenchon retrouve-t-il sa légitimité sur le terrain ? Reportage.

    Par Anissa Rami
    Le 19/05/2022
  • À Aubervilliers, la NUPES se rassemble « pour l’histoire »

    La NUPES - Nouvelle Union Populaire Écologique et Sociale - s'est lancée officiellement à Aubervilliers. Après des jours de négociations médiatisées, les partis de gauche se sont réunis samedi 7 mai en Seine-Saint-Denis pour lancer officiellement la campagne des législatives avec lesquelles ils et elles espèrent transformer l'essai de Mélenchon à la présidentielle. Reportage.

    Par Hadrien Akanati-Urbanet
    Le 08/05/2022