Jean-Marie fait partie de ces acteurs de la ville de Dreux qui ont traversés trois décennies de vie politique et sociale locale. « A la fin des années soixante dix, on fabriquait des émissions dans une cave, avec la police qui faisait le tour du quartier à la recherche des bidouilleurs ».

Comme tous les habitants de la ville, il vit avec cette étiquette qui colle à la peau des drouais : Dreux, la ville du front national. Lors des élections municipales, en 1983, Jean Hieaux, tête de liste RPR provoque un tsunami politique en faisant alliance avec le CDS et le FN. Dreux venait de diffuser une odeur nauséabonde dans le débat politique français : « Cette liste promettait aux habitants de mettre les arabes et les noirs dehors ! les gens y croyaient vraiment, ils ont vite compris que c’était un leurre ». 

Depuis vingt ans, la ville trimballe cette affaire, impossible de mettre sous silence cette alliance. « Après la mort de Jean-Pierre Stribois, maire-adjoint de la ville, sa femme a repris le flambeau. Marie-France Stirbois était jeune, jolie et savait parler aux gens… ». Impossible pour la ville de sortir de l’étau frontiste, d’autant plus qu’au niveau national, le mouvement était lancé toutes voiles dehors. 

« L’image de la ville est ternie, caricaturée. Il faudra beaucoup de temps pour réhabiliter cette image ». Gérard Hamel, député maire actuel, a mis sur sa liste plusieurs acteurs issus de la diversité. La ville accueille aujourd’hui le forum associatif dans le cadre du plan espoir banlieue. « Il y a une évolution, les nouvelles générations sont sans doute moins dans la revendication que dans la recherche de solutions pragmatiques ». Dreux panse ses plaies, mais le chemin sera long.

Nordine Nabili

Nordine Nabili

Articles liés

  • Le problème Roussel des élus des quartiers populaires

    Dans l’ancienne banlieue rouge, les élus locaux du PCF sont légion à serrer les dents face aux sorties réactionnaires de leur secrétaire national. L’omniprésence médiatique de Fabien Roussel et son éloignement manifeste des fondamentaux du parti commencent à être ouvertement critiqués. (Un article d'abord publié chez Mediapart, dans le cadre de notre partenariat).

    Par Héléna Berkaoui, Olorin Maquindus
    Le 04/10/2022
  • Gérald Darmanin à Mayotte : face à la détresse sociale, la répression comme seule réponse

    Lors d’une visite à Mayotte, Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, a annoncé la couleur du quinquennat à venir. Restriction du droit du sol, enfermement d’enfants encadrés par des militaires et armement de la police comme seules réponses face à la montée de la violence dans le département le plus pauvre de France. Joao Gabriel, doctorant en histoire, et Bastua Soimadoune, militante mahoraise, analysent, pour le Bondy Blog, ces annonces.

    Par Anissa Rami
    Le 05/09/2022
  • Alter-votants : remettre le droit de vote des étrangers au cœur du débat public

    #BestofBB En France, les droits des étrangers s’arrêtent à la porte des bureaux de vote. Pour lutter contre ce péril démocratique, la plateforme Alter-votants a vu le jour en 2016, pour mettre en relation des votant·e·s français·e·s avec des personnes étrangères. L'idée : faire entendre la voix de tous les résident·e·s en France et remettre au cœur du débat le droit de vote des étrangers, promis depuis bientôt 50 ans sans jamais être acté.

    Par Margaux Dzuilka, Emilie Duhamel
    Le 01/09/2022