Quel étrange rêve j’ai fait cette nuit… J’ai réellement entrevu des scènes extraordinaires au sein de nos quartiers populaires :
La féerie de la création de 20 000 entreprises associées à la création de 40 000 emplois ;
Le spectre d’une revitalisation des commerces au cœur de nos cités ;
L’apparition de hordes de fonctionnaires s’investir au moins trois ans moyennant des indemnités temporaires ;
La magie d’une ouverture de la fonction publique et des écoles de formation aux filières administratives à nos jeunes dérouilleurs, accompagnée d’une forte augmentation des bourses de préparation aux concours ;
Le mirage de la création d’une trentaine de pôles d’excellence ;
Le miracle d’un désenclavement par la transformation urbaine et des transports en commun, en débutant par la démolition-reconstruction des collèges les plus dégradés ;
Le fantasme de la généralisation de l’accompagnement éducatif.

Tout à coup, je me réveille, haletant, mon épouse à mes cotés inquiète m’interroge du regard. Je lui raconte alors péniblement mon rêve. Elle m’apaise de son doux sourire et se moque gentiment : « Mais tu as rêvé de l’application du plan de Fadela Amara, sauf que les milliards nécessaires mon chéri, notre Président les distribue virtuellement au gré des soubresauts de l’actualité. Cela s’appelle notamment, le plan Marshall pour les quartiers, « l’ANRU », le plan de l’égalité réelle des chances, ou bien « le plan de relance », ou encore « le plan espoir banlieue ». »

Suite à cette discussion avec ma femme, une question me taraude depuis l’esprit : et si ce que nous obtenions dans nos banlieues du plan de Fadela Amara, c’était uniquement notre antique espoir ?

Yacine Djaziri

Yacine Djaziri

Articles liés

  • Ces citoyens qui misent sur Christiane Taubira pour l’Elysée

    Né sur les réseaux sociaux en juin 2020, le Collectif Taubira pour 2022 prend de l’ampleur. Alors que Christiane Taubira n’est pas officiellement candidate pour la prochaine présidentielle, des comités de soutien fleurissent aux quatre coins de la France. Qui sont-ils ? Quelle est leur stratégie pour emmener l’ex-garde des Sceaux à l’Elysée ? Reportage.

    Par Florian Dacheux
    Le 19/07/2021
  • Départementales : Aly Diouara : « Nos élus ont besoin d’un rappel à l’ordre »

    Le mouvement citoyen Seine-Saint-Denis au coeur a réalisé un score encourageant lors de sa première participation à un premier tour d’élection départementale, le 20 juin 2021. Formé en novembre 2020, il regroupe une cinquantaine de référents répartis dans une quinzaine de villes et désireux de rendre plus accessible la politique aux citoyens. Entretien avec Aly Diouara, candidat et porte-parole du collectif.

    Par Louise Aurat
    Le 25/06/2021
  • À défaut de voter contre, on ne vote plus

    Seul un électeur sur sept s'est rendu aux urnes pour voter lors du premier tour des élections régionales et départementales. Un abstentionnisme annoncé, dont l'augmentation après chaque scrutin local, choque toujours les observateurs et responsables politiques. Des positions souvent inquisitrices, loin de la réalité de l'offre politique face aux besoins qu'imposent l'époque. Édito.

    Par Jalal Kahlioui
    Le 21/06/2021