Quel étrange rêve j’ai fait cette nuit… J’ai réellement entrevu des scènes extraordinaires au sein de nos quartiers populaires :
La féerie de la création de 20 000 entreprises associées à la création de 40 000 emplois ;
Le spectre d’une revitalisation des commerces au cœur de nos cités ;
L’apparition de hordes de fonctionnaires s’investir au moins trois ans moyennant des indemnités temporaires ;
La magie d’une ouverture de la fonction publique et des écoles de formation aux filières administratives à nos jeunes dérouilleurs, accompagnée d’une forte augmentation des bourses de préparation aux concours ;
Le mirage de la création d’une trentaine de pôles d’excellence ;
Le miracle d’un désenclavement par la transformation urbaine et des transports en commun, en débutant par la démolition-reconstruction des collèges les plus dégradés ;
Le fantasme de la généralisation de l’accompagnement éducatif.

Tout à coup, je me réveille, haletant, mon épouse à mes cotés inquiète m’interroge du regard. Je lui raconte alors péniblement mon rêve. Elle m’apaise de son doux sourire et se moque gentiment : « Mais tu as rêvé de l’application du plan de Fadela Amara, sauf que les milliards nécessaires mon chéri, notre Président les distribue virtuellement au gré des soubresauts de l’actualité. Cela s’appelle notamment, le plan Marshall pour les quartiers, « l’ANRU », le plan de l’égalité réelle des chances, ou bien « le plan de relance », ou encore « le plan espoir banlieue ». »

Suite à cette discussion avec ma femme, une question me taraude depuis l’esprit : et si ce que nous obtenions dans nos banlieues du plan de Fadela Amara, c’était uniquement notre antique espoir ?

Yacine Djaziri

Yacine Djaziri

Articles liés

  • Le problème Roussel des élus des quartiers populaires

    Dans l’ancienne banlieue rouge, les élus locaux du PCF sont légion à serrer les dents face aux sorties réactionnaires de leur secrétaire national. L’omniprésence médiatique de Fabien Roussel et son éloignement manifeste des fondamentaux du parti commencent à être ouvertement critiqués.

    Par Héléna Berkaoui, Olorin Maquindus
    Le 04/10/2022
  • Gérald Darmanin à Mayotte : face à la détresse sociale, la répression comme seule réponse

    Lors d’une visite à Mayotte, Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, a annoncé la couleur du quinquennat à venir. Restriction du droit du sol, enfermement d’enfants encadrés par des militaires et armement de la police comme seules réponses face à la montée de la violence dans le département le plus pauvre de France. Joao Gabriel, doctorant en histoire, et Bastua Soimadoune, militante mahoraise, analysent, pour le Bondy Blog, ces annonces.

    Par Anissa Rami
    Le 05/09/2022
  • Alter-votants : remettre le droit de vote des étrangers au cœur du débat public

    #BestofBB En France, les droits des étrangers s’arrêtent à la porte des bureaux de vote. Pour lutter contre ce péril démocratique, la plateforme Alter-votants a vu le jour en 2016, pour mettre en relation des votant·e·s français·e·s avec des personnes étrangères. L'idée : faire entendre la voix de tous les résident·e·s en France et remettre au cœur du débat le droit de vote des étrangers, promis depuis bientôt 50 ans sans jamais être acté.

    Par Margaux Dzuilka, Emilie Duhamel
    Le 01/09/2022