Quand Laurent Fabius est de passage à Bondy, le Bondy Blog sort sa caméra. Difficile de couvrir la venue d’un baron du PS et de ne pas parler du PS local en même temps ! N’étant tête de liste nulle part aux municipales, le député de Seine-Maritime dit avoir du temps : « J’ai beaucoup de loisirs, et ce loisir je le mets au service des autres camarades. » Du coup, jeudi soir, il est passé soutenir la candidate socialiste de Noisy-le-Sec, Pereira Lemaître, et un peu plus tard Gilbert Roger, candidat PS à Bondy, lors d’un meeting au Palais des sports de la ville.

Pour les électeurs décidés à voter Roger, la présence de Fabius ne change peut-être pas grand-chose, mais pour ceux qui hésitent encore, le seul fait de savoir qu’un élu qui passe à la télé vient soutenir le candidat local, un déclic peut se produire : en faveur du candidat PS… ou d’un de ses adversaires. Cela dit, si François Bayrou venait à Bondy soutenir le candidat Modem, Laurent Quinet, ce dernier serait aux anges !

C’est face à un public conquis d’avance que Laurent Fabius a donné de la voix pour motiver les troupes locales. C’est toujours un plaisir, quelle que soit la famille politique à laquelle on appartient, d’entendre les politiciens vanner les autres partis ! Extrait : « M. Sarkozy avait dit : Je vais être le président de l’augmentation du pouvoir d’achat, les mots étaient juste mais simplement pas dans le bon ordre : il a été l’augmentation du pouvoir d’achat du président ! » Le public adore et en redemande.

Hors estrade, j’ai demandé à Laurent Fabius son avis sur la décision du président de la République d’enseigner la Shoah à des élèves de CM2 et sur les événements de Villiers-le-Bel. Ses réponses sont dans la vidéo.


Laurent Fabius
envoyé par Bondy_Blog

Chou Sin

Chou Sin

Articles liés

  • Ces citoyens qui misent sur Christiane Taubira pour l’Elysée

    Né sur les réseaux sociaux en juin 2020, le Collectif Taubira pour 2022 prend de l’ampleur. Alors que Christiane Taubira n’est pas officiellement candidate pour la prochaine présidentielle, des comités de soutien fleurissent aux quatre coins de la France. Qui sont-ils ? Quelle est leur stratégie pour emmener l’ex-garde des Sceaux à l’Elysée ? Reportage.

    Par Florian Dacheux
    Le 19/07/2021
  • Départementales : Aly Diouara : « Nos élus ont besoin d’un rappel à l’ordre »

    Le mouvement citoyen Seine-Saint-Denis au coeur a réalisé un score encourageant lors de sa première participation à un premier tour d’élection départementale, le 20 juin 2021. Formé en novembre 2020, il regroupe une cinquantaine de référents répartis dans une quinzaine de villes et désireux de rendre plus accessible la politique aux citoyens. Entretien avec Aly Diouara, candidat et porte-parole du collectif.

    Par Louise Aurat
    Le 25/06/2021
  • À défaut de voter contre, on ne vote plus

    Seul un électeur sur sept s'est rendu aux urnes pour voter lors du premier tour des élections régionales et départementales. Un abstentionnisme annoncé, dont l'augmentation après chaque scrutin local, choque toujours les observateurs et responsables politiques. Des positions souvent inquisitrices, loin de la réalité de l'offre politique face aux besoins qu'imposent l'époque. Édito.

    Par Jalal Kahlioui
    Le 21/06/2021