En ce 11 novembre, jour commémorant l’Armistice, le Bondy Blog a quatre ans. Au début de l’aventure, en 2005, l’atmosphère n’avait pas vraiment une gueule d’armistice, mais plutôt une gueule cassée. Pas beau, les émeutes ? Non, pas beau. Mais moins beau encore ce qui les avait provoquées : des décennies de non-dits, des « peuples » vivant séparés les uns des autres.

En quatre ans, avec ses blogueurs qui en sont l’ossature et la raison d’être, le Bondy Blog s’est efforcé de mettre tout à plat, dans une pluralité de points de vue et de sensibilités politiques : religions, sexualité, travail (et son pendant le chômage), immigration, scolarité et bien d’autres thèmes. Nous avons fait en sorte de tout discuter et de discuter de tout. Un jour certains nous trouvaient islamistes, d’autres, le lendemain, nous taxaient d’islamophobes. C’est cette libre approche des choses, avec ce qu’il faut de rigueur et d’esprit de responsabilité, qui fait l’originalité et la ligne éditoriale du Bondy Blog.

Celle-ci n’a pas varié depuis « l’époque des Suisses » et du magazine « L’Hebdo », à qui l’on doit la création de ce média – permettez qu’on se la pète un peu. Sauf que les journalistes qui venaient de Lausanne voyaient la banlieue française en observateurs. Ils ont rassemblé leurs écrits dans un livre paru en avril 2006, « Bondy Blog : des journalistes suisses s’installent dans le 9-3 » (Seuil), toujours en vente.

Aujourd’hui, la plupart des rédacteurs du Bondy Blog sont à la fois acteurs et observateurs de ce qu’ils vivent. Et c’est tout le défi, l’intérêt et le plaisir que de rapporter une réalité, parfois drôle, parfois tragique, quelquefois tragique et drôle, en ayant le souci d’une certaine distance vis-à-vis des faits.

Dans un an, ça en fera 5 au compteur. D’ores et déjà nous nous portons candidats à un prochain quinquennat. Pour l’heure, nous nous souhaitons, nous vous souhaitons, à vous tous, amis lecteurs et féroces commentateurs, un joyeux anniversaire. Celui de nos quatre ans.

La rédaction

Antoine Menusier

Articles liés

  • Ces citoyens qui misent sur Christiane Taubira pour l’Elysée

    Né sur les réseaux sociaux en juin 2020, le Collectif Taubira pour 2022 prend de l’ampleur. Alors que Christiane Taubira n’est pas officiellement candidate pour la prochaine présidentielle, des comités de soutien fleurissent aux quatre coins de la France. Qui sont-ils ? Quelle est leur stratégie pour emmener l’ex-garde des Sceaux à l’Elysée ? Reportage.

    Par Florian Dacheux
    Le 19/07/2021
  • Départementales : Aly Diouara : « Nos élus ont besoin d’un rappel à l’ordre »

    Le mouvement citoyen Seine-Saint-Denis au coeur a réalisé un score encourageant lors de sa première participation à un premier tour d’élection départementale, le 20 juin 2021. Formé en novembre 2020, il regroupe une cinquantaine de référents répartis dans une quinzaine de villes et désireux de rendre plus accessible la politique aux citoyens. Entretien avec Aly Diouara, candidat et porte-parole du collectif.

    Par Louise Aurat
    Le 25/06/2021
  • À défaut de voter contre, on ne vote plus

    Seul un électeur sur sept s'est rendu aux urnes pour voter lors du premier tour des élections régionales et départementales. Un abstentionnisme annoncé, dont l'augmentation après chaque scrutin local, choque toujours les observateurs et responsables politiques. Des positions souvent inquisitrices, loin de la réalité de l'offre politique face aux besoins qu'imposent l'époque. Édito.

    Par Jalal Kahlioui
    Le 21/06/2021