En ce 11 novembre, jour commémorant l’Armistice, le Bondy Blog a quatre ans. Au début de l’aventure, en 2005, l’atmosphère n’avait pas vraiment une gueule d’armistice, mais plutôt une gueule cassée. Pas beau, les émeutes ? Non, pas beau. Mais moins beau encore ce qui les avait provoquées : des décennies de non-dits, des « peuples » vivant séparés les uns des autres.

En quatre ans, avec ses blogueurs qui en sont l’ossature et la raison d’être, le Bondy Blog s’est efforcé de mettre tout à plat, dans une pluralité de points de vue et de sensibilités politiques : religions, sexualité, travail (et son pendant le chômage), immigration, scolarité et bien d’autres thèmes. Nous avons fait en sorte de tout discuter et de discuter de tout. Un jour certains nous trouvaient islamistes, d’autres, le lendemain, nous taxaient d’islamophobes. C’est cette libre approche des choses, avec ce qu’il faut de rigueur et d’esprit de responsabilité, qui fait l’originalité et la ligne éditoriale du Bondy Blog.

Celle-ci n’a pas varié depuis « l’époque des Suisses » et du magazine « L’Hebdo », à qui l’on doit la création de ce média – permettez qu’on se la pète un peu. Sauf que les journalistes qui venaient de Lausanne voyaient la banlieue française en observateurs. Ils ont rassemblé leurs écrits dans un livre paru en avril 2006, « Bondy Blog : des journalistes suisses s’installent dans le 9-3 » (Seuil), toujours en vente.

Aujourd’hui, la plupart des rédacteurs du Bondy Blog sont à la fois acteurs et observateurs de ce qu’ils vivent. Et c’est tout le défi, l’intérêt et le plaisir que de rapporter une réalité, parfois drôle, parfois tragique, quelquefois tragique et drôle, en ayant le souci d’une certaine distance vis-à-vis des faits.

Dans un an, ça en fera 5 au compteur. D’ores et déjà nous nous portons candidats à un prochain quinquennat. Pour l’heure, nous nous souhaitons, nous vous souhaitons, à vous tous, amis lecteurs et féroces commentateurs, un joyeux anniversaire. Celui de nos quatre ans.

La rédaction

Antoine Menusier

Articles liés

  • Le problème Roussel des élus des quartiers populaires

    Dans l’ancienne banlieue rouge, les élus locaux du PCF sont légion à serrer les dents face aux sorties réactionnaires de leur secrétaire national. L’omniprésence médiatique de Fabien Roussel et son éloignement manifeste des fondamentaux du parti commencent à être ouvertement critiqués. (Un article d'abord publié chez Mediapart, dans le cadre de notre partenariat).

    Par Héléna Berkaoui, Olorin Maquindus
    Le 04/10/2022
  • Gérald Darmanin à Mayotte : face à la détresse sociale, la répression comme seule réponse

    Lors d’une visite à Mayotte, Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, a annoncé la couleur du quinquennat à venir. Restriction du droit du sol, enfermement d’enfants encadrés par des militaires et armement de la police comme seules réponses face à la montée de la violence dans le département le plus pauvre de France. Joao Gabriel, doctorant en histoire, et Bastua Soimadoune, militante mahoraise, analysent, pour le Bondy Blog, ces annonces.

    Par Anissa Rami
    Le 05/09/2022
  • Alter-votants : remettre le droit de vote des étrangers au cœur du débat public

    #BestofBB En France, les droits des étrangers s’arrêtent à la porte des bureaux de vote. Pour lutter contre ce péril démocratique, la plateforme Alter-votants a vu le jour en 2016, pour mettre en relation des votant·e·s français·e·s avec des personnes étrangères. L'idée : faire entendre la voix de tous les résident·e·s en France et remettre au cœur du débat le droit de vote des étrangers, promis depuis bientôt 50 ans sans jamais être acté.

    Par Margaux Dzuilka, Emilie Duhamel
    Le 01/09/2022