Il y a eu l’identité nationale, la laïcité et maintenant, les civilisations inférieures. La saga de l’UMP sur l’Islam responsable de tous les cataclysmes continue, avec toujours le même succès. Car pendant que certains s’écharpent pour savoir si le musulman est un être humain ou un ours des cavernes, Nicolas Sarkozy, candidat à sa réélection, en profite pour planquer les dossiers compromettants.

Le plan est bien ficelé. Envoyer Claude Guéant déraper pour occuper les Français. Enfin, déraper, on se comprend, ce n’est pas comme si les mots lui avaient échappé. Ce bon vieux Claude -je me permets la familiarité- n’en est pas à son premier coup. Comme il est plutôt doué, son patron, à quelques semaines de la présidentielle, l’a chargé d’essayer de faire le plus de bruit possible pour masquer celui des casseroles que traîne son quinquennat.

A ceux qui pensent que la petite crotte de nez sur les civilisations inférieures ne vise que les musulmans, vous avez tort. Elle concerne tout le monde, puisque le postulat d’une telle manœuvre est que tous les Français sont des imbéciles. Qu’il suffit de les traîner sur le terrain de l’émotion pour faire flancher leur mémoire et leur faire perdre de vue l’essentiel, à savoir cinq ans de présidence calamiteuse.

Petite parenthèse avant de continuer. Si tant est que le musulman est un animal habile, imbattable au jet de caillou, il a un alibi béton pour les vrais problèmes, ceux dans lesquels le gouvernement patauge et les Français se noient. Pèle-mêle, le chômage, les SDF, la fonte des glaces, la chute du pouvoir d’achat et les fœtus dans les congélateurs. Il y en a d’autres du même acabit et je vous promets qu’à chaque fois, l’Islam n’a rien à voir dedans.

A vrai dire, je ne prends pas les propos de Claude Guéant pour une polémique. On a tellement l’habitude qu’un « surprends-moi purée » m’a échappé, je vous l’avoue. En plus, c’est encore l’Islam. Non, le coup des civilisations inférieures, c’est une leçon pour tous les Français. Et si nous pouvons la retenir, je dirai merci à Claude Guéant.

En tant que citoyens, nous ne sommes pas assez exigeants. On vote (ou pas d’ailleurs), puis on se complaît trop souvent dans une posture de spectateur, quand il nous faudrait faire preuve de plus de vigilance, de plus de curiosité à l’égard des problématiques qui nous concernent.

Je parle de nous prendre en main, de cerner les enjeux par nous-mêmes, pour comprendre qu’en politique, il n’y a ni miracle, ni homme providentiel. De ne pas attendre les débats télévisés pour se faire une idée, parce qu’un politicien en campagne n’est pas là pour éduquer.

Je parle d’obliger ceux qui promettent à rendre des comptes, parce que Nicolas Sarkozy, Claude Guéant et tout le reste de la fine équipe se comportent comme s’ils n’en devaient à personne. Alors, je dis qu’on est aussi un peu responsable des propos de Claude Guéant. Si nous avions été de meilleurs citoyens, il n’aurait jamais osé s’exprimer ainsi. Pas en tant que Ministre en tout cas.

La politique, je me permets vous le rappeler cher Claude, c’est essayer de résoudre les problèmes, pas d’en créer. C’est être pragmatique et savoir hiérarchiser les urgences, pas les civilisations. Débattre des religions, pourquoi pas ? D’abord avec des arguments recevables et avec le ventre un peu moins vide, puisque comme plein de Français, j’ai des crampes d’estomac à force de serrer la ceinture. Et puis, on réfléchit toujours mieux le gosier garni.

Dernière chose. A ceux qui croient que l’UMP sauvera la civilisation supérieure, vous avez mille fois tort. Cherchez ailleurs si vous croyez à cette théorie et gardez-vous de croire qu’un Français de confession musulmane est un citoyen particulier. De toute façon, même si vous pensez vous en débarrasser, il est comme vous, il n’a nulle part où aller, hormis dans son pays, la France.

Tiens au fait, en parlant de civilisation inférieure, c’est bien Nicolas Sarkozy qui fait les yeux doux au Qatar ? Ils sont musulmans, s’habillent en djellaba et tout et tout. La civilisation inférieure quoi, même si je doute que devant l’émir, Claude Guéant se risquerait à répéter ses propos.  Car les civilisations sont inférieures uniquement quand ça l’arrange. Et puis, les Qataris ne peuvent pas (encore) voter, donc à quoi bon les prendre pour des imbéciles ?

Ramsès Kefi

Articles liés

  • Frédérique Matonti : « La pensée réactionnaire est le produit d’une panique morale »

    A l’occasion de la sortie de son livre «comment sommes-nous devenus réacs?», la politiste Frédérique Matonti revient sur la progression de l’idéologie réactionnaire, de sa naissance dans les années 1980, à son triomphe actuel sur les chaînes d’information en continu. Entretien.

    Par Yunnes Abzouz
    Le 16/11/2021
  • Quand Laïreche raconte Ruffin

    Ces derniers temps, Rachid Laïreche nous offrait un peu moins de ces fameuses "info Rachid" sur Twitter, des petits indiscrets sur le monde politique qui montrent comment le journaliste de Libération raconte la gauche actuelle comme personne. On a compris ce qui se tramait quand on a appris la sortie de "La revanche des bouseux" (les Arènes), un portrait du député François Ruffin.

    Par Latifa Oulkhouir
    Le 29/10/2021
  • Au NPA : « on n’est pas idéalistes, on est révolutionnaires »

    Pour son premier meeting de campagne présidentielle, Philippe Poutou, le candidat du Nouveau Parti Anticapitaliste, avait donné rendez-vous à ses soutiens dans le 20ème arrondissement de Paris, jeudi 21 octobre 2021. Enflammés par des slogans de manifestation, les jeunes militants du parti prônent l'utilité des "petites luttes" du quotidien, plutôt que le vote utile, déjà dans toutes les têtes.

    Par Meline Escrihuela
    Le 22/10/2021