Le Bondy Blog Café entame une nouvelle saison avec un plus cette année : « l’@ddition », une nouvelle rubrique présentée par Nassira El Moaddem (journaliste à I-télé et blogueuse). Pour ce premier numéro, c’est la ministre de l’Éducation nationale qui se prête au jeu. 

L’émission commence avec le rituel du bar. La ministre commande un diabolo menthe qu’elle déguste tout en répondant aux questions de Nordine Nabili. Un iPad lui est donné, et c’est sur cet écran qu’elle visionne la fameuse conférence de rédaction annonçant son arrivée à l’ensemble des blogueurs. On lui prête l’image de ministre modèle, de première de la classe, contrairement à ses confrères frondeurs.

L’émission se poursuit autour de la table face à trois blogueurs : Faïza Zerouala, Mehdi Meklat et Badroudine Saïd-Abdallah. Najat Vallaud Belkacem les rejoint accompagnée de son grand sourire, mais la ministre ne sait pas encore ce qui l’attend face à ses intervieweurs.

Présentation faite, on enchaîne avec un édito d’Idir Hocini. Il dépeint avec impertinence l’inégalité face à l’éducation.  « Le 9 avril 2012, quand vous avez fait les tournées des cités pour grappiller des voix, j’y croyais, j’étais là ! Êtes-vous déçue depuis ? » balance d’entrée de jeu Badroudine à la suite de ce reportage. L’ancienne porte-parole du gouvernement ne l’entend pas de cette oreille. On est plein western moderne, un O.K Corral bondynois…« Je ne peux pas vous laisser dire ça ! » réplique la ministre. « Avez-vous des nouvelles d’Aurélie Filipetti ? » lance l’un des blogueurs. « Non, mais à leur place je ne me serai pas comportée comme cela ! Il ne faut pas brouiller le message quand on appartient à une  famille politique » répond Najat Vallaud Belkacem avec fermeté.

La ministre de l’Éducation nationale se lance dans une énumération de ce que le gouvernement a mis en place. Les questions repartent de plus belle et elle se cache derrière la désacralisation de la fonction de président. « On se plaint, mais on ne dit rien quand la courbe du chômage s’inverse ! » souligne-t-elle. Les blogueurs orientent le débat vers la situation de  l’UMP, le retour du roi sans couronne : Nicolas Sarkozy. « Je sais qu’il est candidat pour la présidence de l’UMP » répond sans trop d’entrain la ministre.

Habile oratrice, Najat Vallaud-Belkacem esquive les réponses franches et déballe un discours pré-établi. Elle lance au passage son expression favorite : « Il ne faut pas jeter pas le bébé avec l’eau du bain ! ». Mal à l’aise, elle jongle comme elle peut avec les questions et fait la sempiternelle comparaison entre le gouvernement précédent et l’actuel.

Un second reportage est diffusé. Réalisé par Badroudine, il traite d’un micro-lycée à La Courneuve (93). Cette école a pour but de remettre sur les rails des jeunes de 18-25 ans pour l’obtention du bac. Le reportage soulève la question de l’échec scolaire. Faut-il faire redoubler les élèves ? « Le redoublement n’est pas une solution, il vaut mieux renforcer le soutien scolaire pour renforcer le niveau des élèves en difficulté » confie la ministre de l’Éducation, mais avoue qu’il peut être nécessaire dans certains cas.

L’émission touche bientôt à sa fin, la ministre rejoint alors Nassira El Moaddem pour cette nouvelle rubrique « l’@ddition ». Dix minutes de questions sur des sujets d’actualité. Nassira El Moaddem la questionne entre autres, sur la polémique du recrutement par Pôle emploi d’enseignants par entretien téléphonique. Najat Vallaud-Belkacem se veut rassurante et promet que les enseignants recrutés seront bien évidemment formés.

.« Bondy Blog Café » épisode 1 saison 4 s’achève avec les questions du public et la dédicace avec laquelle conclut la ministre  « Le Bondy Blog café, l’un des exercices les plus arides du PAF ! ».

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, invitée du Bondy Blog Café. Pour voir l’émission en intégralité, rendez-vous dimanche 5 octobre à 12h sur France Ô et 13h sur LCP.

Lansala Delcielo

Articles liés

  • Gérald Darmanin à Mayotte : face à la détresse sociale, la répression comme seule réponse

    Lors d’une visite à Mayotte, Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, a annoncé la couleur du quinquennat à venir. Restriction du droit du sol, enfermement d’enfants encadrés par des militaires et armement de la police comme seules réponses face à la montée de la violence dans le département le plus pauvre de France. Joao Gabriel, doctorant en histoire, et Bastua Soimadoune, militante mahoraise, analysent, pour le Bondy Blog, ces annonces.

    Par Anissa Rami
    Le 05/09/2022
  • Alter-votants : remettre le droit de vote des étrangers au cœur du débat public

    #BestofBB En France, les droits des étrangers s’arrêtent à la porte des bureaux de vote. Pour lutter contre ce péril démocratique, la plateforme Alter-votants a vu le jour en 2016, pour mettre en relation des votant·e·s français·e·s avec des personnes étrangères. L'idée : faire entendre la voix de tous les résident·e·s en France et remettre au cœur du débat le droit de vote des étrangers, promis depuis bientôt 50 ans sans jamais être acté.

    Par Margaux Dzuilka, Emilie Duhamel
    Le 01/09/2022
  • Le plus jeune député de France refuse de serrer la main au RN : qui est Louis Boyard ?

    Il a refusé de serrer la main à un député RN à l'assemblée nationale, il est le plus jeune député métropolitain de l'histoire de la Ve République française, il défend la jeunesse et les combats écologiques... Qui est Louis Boyard, député NUPES de la troisième circonscription du Val-de-Marne ? En s’imposant au second tour des élections législatives face à Laurent Saint-Martin, député sortant LREM, le jeune homme de 21 ans a créé la surprise. Portrait.

    Par Ayoub Simour
    Le 30/06/2022