Je le confirme, Neuilly est bien une ville de banlieue. Qui dit ville de banlieue dit dimanche galère. Le seul endroit qui vit un peu en ce dimanche pluvieux est le McDo, passage obligé pour qui veut squatter Internet. A mes côtés, deux étudiants profitant comme moi de l’accès wifi gratuit, quelques jeunes se racontant leur virée de la veille. Mais surtout, de nombreuses familles.

Avant d’atterrir au McDo, ma journée a commencée au marché des sablons en fin de matinée. Peu après mon arrivée, la pluie me pousse à entrer dans un café. A ma grande surprise, je tombe nez-à-nez avec Jean-Christophe Fromantin, l’adversaire d’Arnaud Teullé dans ce second tour. Je le trouve en grande discussion avec le patron du bar, qui lui assure que les bouteilles sont déjà au frais et qu’il l’attend ce soir pour fêter la victoire. Ici, hormis le candidat et les quelques personnes qui l’accompagnent, personne ne semble se soucier de l’élection qui se joue ce jour. Les discussions tournent davantage autour de la défaite de la France face au Pays-de-Galles la veille dans le tournoi des Six nations.

De retour dans les rues du centre-ville, je tombe sur deux femmes dans la cinquantaine qui semblent captivées par la présentation des listes sur les panneaux électoraux. Je m’approche à mon pour leur demander leur avis sur le scrutin.

L’une d’elles me dit alors, avec un sourire : « Heureusement que cela se termine, cette élection a gâché mon week-end, on ne peut plus partir tranquille. »

Fethi Ichou

Fethi Ichou

Articles liés

  • Burkini, la saison de trop d’une série bien française

    Alors que le conseil municipal de la ville de Grenoble a autorisé en début de semaine les femmes qui portent le voile à nager avec un maillot couvrant, la classe politique s'est déchirée devant la décision. Aux avant-postes, l'État et le Ministère de l'Intérieur qui compte une nouvelle fois empêcher les femmes musulmanes d'accéder à un service public. Nouvelle saison, d'une série tristement française. Édito.

    Par Félix Mubenga
    Le 20/05/2022
  • En Seine-Saint-Denis, la NUPES « vise le strike »

    Le 17 mai, les 12 candidat·e·s de Seine-Saint-Denis de la NUPES ont déposé collectivement leurs candidatures à la préfecture de Bobigny. L'occasion d'affirmer la détermination de la gauche unie de gagner dans toutes les circonscriptions du 93. Mais l'élan Mélenchon retrouve-t-il sa légitimité sur le terrain ? Reportage.

    Par Anissa Rami
    Le 19/05/2022
  • À Aubervilliers, la NUPES se rassemble « pour l’histoire »

    La NUPES - Nouvelle Union Populaire Écologique et Sociale - s'est lancée officiellement à Aubervilliers. Après des jours de négociations médiatisées, les partis de gauche se sont réunis samedi 7 mai en Seine-Saint-Denis pour lancer officiellement la campagne des législatives avec lesquelles ils et elles espèrent transformer l'essai de Mélenchon à la présidentielle. Reportage.

    Par Hadrien Akanati-Urbanet
    Le 08/05/2022