En moins de deux semaines, les professeurs d’école en sont déjà à leur deuxième débrayage. Qu’est-ce qui révolte et mobilise les garants de l’éducation ? Discussion dans une salle des maîtres, le temps d’une récréation. 

Canapé et fauteuil se font face sous l’œil d’affiche militante. Des feuilles volantes tiennent compagnie à une tasse de café encore brûlante. Deux maîtresses d’école font leur entrée, après de sobres salutations. Il y a Corinne la spontanée, et Sandrine, plus réservée.

Où en est la réforme, de Vincent Peillon aujourd’hui ?

Corinne : On n’en sait rien où ça en est ! On sait simplement qu’il y a un décret qui est passé comme quoi nous allons travailler 4 jours et demi . Les enseignants et les parents d’élèves n’ont pas été concertés, nous on lutte pour que cela ne passe absolument pas.

Pourquoi manifestez-vous ?

Sandrine : La semaine dernière, c’était pour manifester pour nos salaires et également pour les retraites. Hier, c’était davantage pour manifester contre la réforme des rythmes scolaires.

Pensez-vous qu’il y a des possibilités pour que la réforme ne concerne que certaines écoles ?

Corinne: Il y a 4 ans, il nous enlevait le samedi matin mais il y avait pas mal de communes qui ne travaillaient déjà plus depuis un certain moment le samedi. Alors oui, il peut y avoir deux vitesses.

Qu’est-ce qui vous gêne dans cette réforme ?

Sandrine : Ce n’est pas en faisant 4 jours et demi qu’ils vont nous faire croire que c’est pour alléger les journées des enfants.

Corinne : Rien ne prouve que le fait de faire 4 jours et demi va rendre le rythme scolaire plus agréable pour les enfants. Pour moi, cette réforme n’a qu’un but : faire des économies.

Propos recueillis par Lansala Delcielo

Articles liés

  • Frédérique Matonti : « La pensée réactionnaire est le produit d’une panique morale »

    A l’occasion de la sortie de son livre «comment sommes-nous devenus réacs?», la politiste Frédérique Matonti revient sur la progression de l’idéologie réactionnaire, de sa naissance dans les années 1980, à son triomphe actuel sur les chaînes d’information en continu. Entretien.

    Par Yunnes Abzouz
    Le 16/11/2021
  • Quand Laïreche raconte Ruffin

    Ces derniers temps, Rachid Laïreche nous offrait un peu moins de ces fameuses "info Rachid" sur Twitter, des petits indiscrets sur le monde politique qui montrent comment le journaliste de Libération raconte la gauche actuelle comme personne. On a compris ce qui se tramait quand on a appris la sortie de "La revanche des bouseux" (les Arènes), un portrait du député François Ruffin.

    Par Latifa Oulkhouir
    Le 29/10/2021
  • Au NPA : « on n’est pas idéalistes, on est révolutionnaires »

    Pour son premier meeting de campagne présidentielle, Philippe Poutou, le candidat du Nouveau Parti Anticapitaliste, avait donné rendez-vous à ses soutiens dans le 20ème arrondissement de Paris, jeudi 21 octobre 2021. Enflammés par des slogans de manifestation, les jeunes militants du parti prônent l'utilité des "petites luttes" du quotidien, plutôt que le vote utile, déjà dans toutes les têtes.

    Par Meline Escrihuela
    Le 22/10/2021