Bonjour, je vous appelle de la part d’une habitante de la cité X. Elle a assisté par sa fenêtre au déroulement du fait divers dont les télévisions ont parlé hier et ce matin. Elle peut reconnaître les auteurs.

– Eh bien pourquoi ne nous a-t-elle pas parlé lorsque nous sommes passés ce matin pour une enquête de voisinage ?

– Elle a 78 ans, vit seule et craint les représailles. Comme tous les autres habitants de cet immeuble, elle a déjà subi des actes d’intimidation depuis quelques mois : forçage de sa boîte aux lettres, graffitis sur sa porte, coups à sa porte en pleine nuit, menaces lorsqu’elle sort faire ses courses… Mais elle est prête à témoigner si vous lui garantissez l’anonymat.

– Ah je suis désolé, c’est impossible, si elle n’est pas victime directe, nous ne pouvons lui assurer ni protection ni anonymat.

Alors cette dame ne parlera pas.

Questions d’ambiance

Comment sait-on où habite le « caïd » d’un quartier ?

Sa cage d’escaliers, voire son immeuble, est la plus calme et la plus propre.

Comment reconnaît-on des policiers en civil dans une cité ?

Deux ou trois personnes de type européen, cheveux très courts dans une petite voiture de marque française.

Pourquoi les voitures banalisées ne restent jamais bien longtemps dans les mêmes endroits ?

Le métier de policiers est de surveiller et d’arrêter les délinquants. Le métier de délinquant, c’est de surveiller les policiers…

Pourquoi les voitures brûlent-elles parfois dans certains quartiers ?

L’explication la plus souvent retenue est que le feu efface les empreintes. On peut aussi envisager l’hypothèse où la voiture brûlée monopolise l’attention de tous, pouvoirs publics comme habitants, surtout si on en profite pour faire autre chose. Comme « monter la pression » en caillassant les pompiers et les policiers, entre-autres.

Ariane

Ariane

Articles liés

  • À Paris, la Modest Fashion fait le show et s’engage

    Pour la première fois en France, un événement dédié à la mode pudique a vu le jour. Organisé par l’agence et média Modest Fashion France, l’événement « Modest Fashion Summer Session » s’est déroulé du 7 au 8 mai 2022. Étoffes chatoyantes, clientes enjouées, talks à thèmes et défilés étaient au rendez-vous. Retour sur un événement aussi stylé que politique.

    Par Sylsphée Bertili
    Le 16/05/2022
  • Aux Pavillons-sous-bois, des mois sans anglais ni histoire pour des troisièmes

    Au collège Anatole France, aux Pavillons-sous-Bois, pendant des mois certains élèves de troisième n'ont pas eu de professeur d'histoire-géographie, ni d'anglais. Alors même qu'ils et elles préparent le brevet. Une situation chaotique que beaucoup d'établissements dans le département de Seine-Saint-Denis ne connaissent que trop bien. Reportage.

    Par Hadrien Akanati-Urbanet
    Le 11/05/2022
  • Objections, des poèmes pour raconter les comparutions immédiates

    Le 15 avril est paru Objections, Scènes ordinaires de la justice, un livre de l’historien et poète, Marius Loris Rodionoff. Il y raconte en poèmes les comparutions immédiates auxquelles il a assisté entre 2015 et 2019, dans les Tribunaux de grande instance de Paris, Lille et Alençon. Un livre percutant dont les portraits qui s’enchaînent nous montre la misère sociale et la violence de cette justice ordinaire qui condamne et emprisonne chaque jour. Critique.

    Par Anissa Rami
    Le 10/05/2022