Dans le cadre de notre rubrique consacrée à l’économie et les entrepreneurs issus des banlieues, ceci retrace l’aventure de Sabrina et Isabelle, qui ont décidé d’ouvrir une librairie jeunesse à Bondy.

Sabrina m’avait prévenu de l’inauguration samedi soir à 19h30 place Neuberger, l’enseigne bleue de la « Maison des Fées » est facile à trouver. Il y a déjà foule dans la petite boutique et les enfants courent dans tous les sens. L’accueil est chaleureux et on sent un soupçon de fierté chez nos hôtesses de pouvoir nous accueillir dans leur boutique. Un rapide coup d’œil : Le Petit Prince, Star Wars, Les Misérables, le Petit Manuel d’Egyptologie mais aussi une marelle, un coin moyen-âge avec de petites figurines, une girafe pour mesurer de combien de centimètres on a grandi… Ici, c’est l’univers de Peter Pan. La boutique ne désemplit pas, les gens continuent à même à affluer . C’est à ce moment que je m’aperçois qu’Idir qui m’accompagnait avait disparu… Ah oui ! Mais c’est bien sûr ! J’avais oublié de préciser qu’un généreux buffet avait été monté au fond de la boutique. Je le retrouve donc quelques instants plus tard, cette fois en grande conversation avec monsieur le Maire. Je saisis quelques mots à la volée : on discute du potentiel du département de Seine-Saint-Denis dans le secteur de l’animation numérique… (Tiens, cela me rappelle quelque chose ça !) .

 

Mais j’allais oublier l’essentiel ! Les ventes ont bien démarré vendredi et les commandes étaient nombreuses en perspective de Noël. Et puis le projet a obtenu le support « d’Initiative 93 », ce qui donne un peu plus d’oxygène côté finances. Bref, après un long chemin parcouru Sabrina et Isabelle sont enfin heureuses de pouvoir concrétiser leur rêve. Et même si la route est encore longue nos nouvelles libraires semblent parties du bon pied !

 

 

 

Cédric Roussel

Cédric Roussel

Articles liés

  • Des jeunes surendettés à cause des amendes du couvre-feu dans les quartiers

    Des familles entières se retrouvent endettées à cause de salves de contraventions liées aux mesures sanitaires. Des associations dénoncent un « phénomène d’ampleur grandissante » et « une application disproportionnée et discriminatoire des mesures ». Une enquête en partenariat avec Mediapart.

    Par Anissa Rami
    Le 26/07/2021
  • La cantine des femmes battantes : solidarité féminine, ambition et cuisine

    #BestOfBB Lancée en fin 2019, l’association dionysienne La cantine des femmes battantes vise l’émancipation des femmes précaires grâce à la cuisine. Tous les weekends, Aminata, Mariame, Maïté et Fatou se réunissent pour cuisiner, vendre et livrer une cinquantaine de plats à Paris et en Seine Saint Denis. Issues de parcours compliqués, ces cuisinières ont décidé de monter l’association dont elles avaient besoin, afin d’aider, par la suite, les femmes qui leur ressemblent. Reportage.

    Par Sylsphée Bertili
    Le 26/07/2021
  • Le blues des petites mains du monde de la nuit

    Après 16 mois de fermeture administrative, les discothèques ont rouvert leurs portes le 9 juillet dernier. Mais alors que l’épidémie repart, l'étau se ressert déjà pour bon nombre de professionnels partagés entre la colère des derniers mois sans activité, et le doute concernant le futur. Nous avons rencontré quelques petites mains du milieu, qui racontent la précarité des derniers mois.

    Par Lucas Dru
    Le 22/07/2021