Quand j’arrive à la gare de Bondy, hier jeudi 22, Paul m’attend en compagnie d’une équipe de tournage de FR3. Ils ont fait un petit reportage sur le blog de l’Hebdo. On discute et Paul me dit, presque incidemment, qu’en venant à la gare, des petits jeunes du quartier ont crié des insultes et jeté quelques pierres. Les journalistes de FR3 ne s’en formalisent pas: « Ca nous arrive souvent en banlieue », expliquent-ils. Comme un rite.
 
Quelques instants plus tard, quand on arrive à notre local, Mohammed, le président du RC Bondy que vous connaissez déjà bien, ne le prend pas avec autant de légèreté: – Qui a fait ça? Ca m’énerve ce genre d’attitude. S’ils ont quelque chose à dire, qu’ils viennent et qu’ils parlent, ça ne sert à rien de lancer des pierres. Alors, qu’avaient-ils à dire, ces lanceurs de cailloux? On va essayer de les retrouver et d’en discuter avec eux. 

Par Alain Rebetez

Alain Rebetez

Articles liés

  • La première maison d’écologie populaire de France est à Bagnolet

    #BestOfBB Le mouvement citoyen pour le climat Alternatiba et l'organisation Front de Mères inaugurent un lieu inédit à Bagnolet : Verdragon, la première maison d'écologie populaire de France. Situés dans le quartier populaire de la Noue, les locaux abriteront un projet d’écologie populaire, avec l’ambition d’un fort ancrage politique et citoyen accessible aux enfants et aux familles. Reportage.

    Par Amina Lahmar
    Le 30/07/2021
  • L’urgence d’apprendre à nager en Seine-Saint-Denis

    Dans le cadre de l'opération "savoir-nager", quatre bassins éphémères vont se relayer tout l'été dans différentes communes de Seine-Saint-Denis pour enseigner la natation dans le département le plus carencé en infrastructure, où un élève sur deux ne sait pas nager en entrant au collège. Reportage.

    Par Meline Escrihuela
    Le 28/07/2021
  • La solidarité sur tous les champs à Villetaneuse

    #BestofBB À Villetaneuse, les générations se mêlent autour des potagers solidaires et du cinéma. L'association l'Autre champ et le collectif du Ver Galant organisent des distributions de fruits et légumes, des ateliers jardinages, des séances de cinéma pour faire éclore le lien social dans cette période de pandémie. Reportage.

    Par Eva Fontenelle
    Le 27/07/2021