Omar: « Nous, on est la France du bas. « 

Félix: « Arrête, moi, je suis la France du haut. J’habite au huitième. »

Omar: « Ouais. La France du haut… pour mieux sauter! »

 

Sur la « Place des Miracles », au pied du discount Ed, ils font passer le temps, et le joint. L’un, né au Sénégal, 26 ans, n’a plus travaillé depuis le retrait de son permis de conduire pour ivresse. L’autre me propose un témoignage bidon où il serait l’instigateur des révoltes, pour 20 euros. « La télé se fait des couilles en or sur notre misère. Toi, tu dois toucher une prime de risque de ouf pour venir ici. Tiens, on te casse les dents et on partage la prime, ok? »

 

Par Blaise Hofmann

 

 

 

 

 

Blaise Hofmann

Articles liés

  • Des JO et des Juges : les vendeurs à la sauvette dans le viseur

    À l'approche des Jeux Olympiques, consigne a été donnée de nettoyer l'espace public. Une directive qui a forcément des conséquences sur les juridictions. Jusqu'à l'ultime épreuve, le BB chronique le quotidien du tribunal de Bobigny. Dans ce premier numéro, il est question des vendeurs à la sauvette. Poussés par la faim, ils reviennent inlassablement dans la rue malgré les arrestations et les condamnations.

    Par Meline Escrihuela
    Le 27/02/2024
  • Région Île-de-France : les coups de pouce aux lycées privés ne passent pas

    Les révélations en cascade au sujet du lycée Stanislas ont remis sur la table la question du financement des établissements privés par les deniers publics. À l’échelle de la région Île-de-France, les fonds consacrés à cet établissement, et au privé en général, interrogent.

    Par Imane Lbakhar
    Le 26/02/2024
  • Série – Musulman(e)s & Citoyen(ne)s

    Séparatisme, communautarisme… On ne compte plus les anathèmes lancés à la communauté musulmane. Pourtant, de nombreux citoyens, pleinement français et fièrement musulmans, s’engagent quotidiennement pour le « bien commun », mus entre autres par leur foi. Dans cette série, nous mettons en avant quatre jeunes engagé(e)s de confession musulmane. Une série signée Ayoub Simour.

    Par Bondy Blog
    Le 23/02/2024