Lundi 18 mars, une évasion des plus étonnantes a eu lieu au palais de justice de Poitiers ! Arrêté mercredi 20 mars, le fugitif aura tout de même marqué les esprits. Lansala revient sur ce fait sortant de l’ordinaire, frôlant l’extraordinaire !

Un détenu en pleine lecture de l’œuvre de Victor Hugo n’a pas tenu le choc ! Désemparé par « le dernier jour d’un condamné », il voulait sortir de cet enfer carcéral ! C’est un homme métamorphosé qui se rend au tribunal ! On est en pleine nouvelle kafkaïenne ! Cet homme serait le croisement entre Spiderman et un indien Cheyenne ! Pour fuir à l’insu des regards des plaidoyers vertigineux !

L’épopée ne serait pas plus ardente sans un peu de piment ! Un homme s’évade menotté, un manchot en cavale ! Comment a t-il ôté ses menottes ? Il y a de la prestidigitation dans l’air ! L’affront va plus loin ! Il était apparemment blessé à la cheville, un unijambiste ! Il était vraiment intouchable !

On est plein de scénarios hollywoodiens tels Ocean’s Eleven. Quand l’irrationnel se mêle au quotidien, la réalité est un concept qui s’éclipse très loin de nos cerveaux embrumés ! Où est la frontière entre fiction et réalité ?

Attention, seul contre tous ! Il  a mis à mal une institution, un dispositif tout entier ! Une grande maison rempart contre l’injustice, un Palais de Justice ! Une maison ornée du signe de la balance ! Notre détenu, serait-il un chevalier d’or du zodiaque ?

Loin de tout ça, ce détenu de 34 ans est loin d’être un enfant de chœur !  Un fugitif sans l’innocence d’ Harrison Ford ! Il devait être jugé pour une tentative de meurtre !

L’évasion a eu lieu lundi matin ! La cavalcade a pris fin hier à 16 h30. C’est à dire deux jours dans la nature sous le regard hébété des services de l’ordre ! Toutes ces cascades à tout-va font réfléchir et poussent à se poser des questions ! Sommes-nous réellement en sécurité ?

 

Lansala Delcielo

 

 

Articles liés

  • Des jeunes surendettés à cause des amendes du couvre-feu dans les quartiers

    Des familles entières se retrouvent endettées à cause de salves de contraventions liées aux mesures sanitaires. Des associations dénoncent un « phénomène d’ampleur grandissante » et « une application disproportionnée et discriminatoire des mesures ». Une enquête en partenariat avec Mediapart.

    Par Anissa Rami
    Le 26/07/2021
  • La cantine des femmes battantes : solidarité féminine, ambition et cuisine

    #BestOfBB Lancée en fin 2019, l’association dionysienne La cantine des femmes battantes vise l’émancipation des femmes précaires grâce à la cuisine. Tous les weekends, Aminata, Mariame, Maïté et Fatou se réunissent pour cuisiner, vendre et livrer une cinquantaine de plats à Paris et en Seine Saint Denis. Issues de parcours compliqués, ces cuisinières ont décidé de monter l’association dont elles avaient besoin, afin d’aider, par la suite, les femmes qui leur ressemblent. Reportage.

    Par Sylsphée Bertili
    Le 26/07/2021
  • Le blues des petites mains du monde de la nuit

    Après 16 mois de fermeture administrative, les discothèques ont rouvert leurs portes le 9 juillet dernier. Mais alors que l’épidémie repart, l'étau se ressert déjà pour bon nombre de professionnels partagés entre la colère des derniers mois sans activité, et le doute concernant le futur. Nous avons rencontré quelques petites mains du milieu, qui racontent la précarité des derniers mois.

    Par Lucas Dru
    Le 22/07/2021