#LESBÂTISSEURS Issaba, jeune professeur de mathématiques de Montreuil, enseigne dans différents collèges de Seine-Saint-Denis. Il a eu l’idée de faire apprendre le théorème de Pythagore à ses élèves grâce à… un clip de rap ! Rencontre.

Comprendre le théorème de Pythagore ? Facile avec Issaba ! Ce professeur de mathématiques originaire de Montreuil a repris le morceau Tout le monde s’en fout de Fianso avec ses élèves du collège Dora Maar à Saint-Denis pour leur expliquer la formule mathématique. Histoire qu’ils retiennent bien la leçon, il leur a proposé d’en faire un clip de rap.

L’instru est la même mais les paroles de Fianso ont été remplacées par des mots comme « hypoténuse », « angle droit », « racine carrée »… Le fameux hashtag du rappeur du Blanc-Mesnil #JesuispasséchezSo a été changé en #JesuispasséchezPythagore. Derrière la leçon de maths, un message : le professeur incite, par ce titre, les élèves à travailler. « Oui, oui je rappe c’est réel, y’a rien de fictif. Mais révise, te contente pas de ces quelques rimes riches », chante-t-il.

Issaba, c’est son nom de rappeur, ne sort pas de nulle part. Il a enregistré un album en digital et en CD nommé À la recherche du temps perdu, à la fin de l’année 2016. Avec ses méthodes, il a réussi à mêler ses deux spécialités pour n’en faire qu’une : rapper sur les maths. Son initiative a suscité l’intérêt de ses collègues mais aussi des collégiens qui se sont vite pris au jeu. Le jeune professeur n’exclut pas de réaliser d’autres clips dans le même genre : « Si ça prend vraiment bien, ça va me donner envie d’en faire d’autres. Pour l’instant, il y a ce clip, peut-être que demain je balancerai deux textes. Pourquoi pas ! » Nous, on croise les doigts !

L’interview d’Issaba, réalisée par Sarah Ichou et Sabrina Alves :

Articles liés

  • La solidarité sur tous les champs à Villetaneuse

    #BestofBB À Villetaneuse, les générations se mêlent autour des potagers solidaires et du cinéma. L'association l'Autre champ et le collectif du Ver Galant organisent des distributions de fruits et légumes, des ateliers jardinages, des séances de cinéma pour faire éclore le lien social dans cette période de pandémie. Reportage.

    Par Eva Fontenelle
    Le 27/07/2021
  • Des jeunes surendettés à cause des amendes du couvre-feu dans les quartiers

    Des familles entières se retrouvent endettées à cause de salves de contraventions liées aux mesures sanitaires. Des associations dénoncent un « phénomène d’ampleur grandissante » et « une application disproportionnée et discriminatoire des mesures ». Une enquête en partenariat avec Mediapart.

    Par Anissa Rami
    Le 26/07/2021
  • La cantine des femmes battantes : solidarité féminine, ambition et cuisine

    #BestOfBB Lancée en fin 2019, l’association dionysienne La cantine des femmes battantes vise l’émancipation des femmes précaires grâce à la cuisine. Tous les weekends, Aminata, Mariame, Maïté et Fatou se réunissent pour cuisiner, vendre et livrer une cinquantaine de plats à Paris et en Seine Saint Denis. Issues de parcours compliqués, ces cuisinières ont décidé de monter l’association dont elles avaient besoin, afin d’aider, par la suite, les femmes qui leur ressemblent. Reportage.

    Par Sylsphée Bertili
    Le 26/07/2021