#LESBÂTISSEURS Issaba, jeune professeur de mathématiques de Montreuil, enseigne dans différents collèges de Seine-Saint-Denis. Il a eu l’idée de faire apprendre le théorème de Pythagore à ses élèves grâce à… un clip de rap ! Rencontre.

Comprendre le théorème de Pythagore ? Facile avec Issaba ! Ce professeur de mathématiques originaire de Montreuil a repris le morceau Tout le monde s’en fout de Fianso avec ses élèves du collège Dora Maar à Saint-Denis pour leur expliquer la formule mathématique. Histoire qu’ils retiennent bien la leçon, il leur a proposé d’en faire un clip de rap.

L’instru est la même mais les paroles de Fianso ont été remplacées par des mots comme « hypoténuse », « angle droit », « racine carrée »… Le fameux hashtag du rappeur du Blanc-Mesnil #JesuispasséchezSo a été changé en #JesuispasséchezPythagore. Derrière la leçon de maths, un message : le professeur incite, par ce titre, les élèves à travailler. « Oui, oui je rappe c’est réel, y’a rien de fictif. Mais révise, te contente pas de ces quelques rimes riches », chante-t-il.

Issaba, c’est son nom de rappeur, ne sort pas de nulle part. Il a enregistré un album en digital et en CD nommé À la recherche du temps perdu, à la fin de l’année 2016. Avec ses méthodes, il a réussi à mêler ses deux spécialités pour n’en faire qu’une : rapper sur les maths. Son initiative a suscité l’intérêt de ses collègues mais aussi des collégiens qui se sont vite pris au jeu. Le jeune professeur n’exclut pas de réaliser d’autres clips dans le même genre : « Si ça prend vraiment bien, ça va me donner envie d’en faire d’autres. Pour l’instant, il y a ce clip, peut-être que demain je balancerai deux textes. Pourquoi pas ! » Nous, on croise les doigts !

L’interview d’Issaba, réalisée par Sarah Ichou et Sabrina Alves :

Articles liés

  • À Paris, la Modest Fashion fait le show et s’engage

    Pour la première fois en France, un événement dédié à la mode pudique a vu le jour. Organisé par l’agence et média Modest Fashion France, l’événement « Modest Fashion Summer Session » s’est déroulé du 7 au 8 mai 2022. Étoffes chatoyantes, clientes enjouées, talks à thèmes et défilés étaient au rendez-vous. Retour sur un événement aussi stylé que politique.

    Par Sylsphée Bertili
    Le 16/05/2022
  • Aux Pavillons-sous-bois, des mois sans anglais ni histoire pour des troisièmes

    Au collège Anatole France, aux Pavillons-sous-Bois, pendant des mois certains élèves de troisième n'ont pas eu de professeur d'histoire-géographie, ni d'anglais. Alors même qu'ils et elles préparent le brevet. Une situation chaotique que beaucoup d'établissements dans le département de Seine-Saint-Denis ne connaissent que trop bien. Reportage.

    Par Hadrien Akanati-Urbanet
    Le 11/05/2022
  • Objections, des poèmes pour raconter les comparutions immédiates

    Le 15 avril est paru Objections, Scènes ordinaires de la justice, un livre de l’historien et poète, Marius Loris Rodionoff. Il y raconte en poèmes les comparutions immédiates auxquelles il a assisté entre 2015 et 2019, dans les Tribunaux de grande instance de Paris, Lille et Alençon. Un livre percutant dont les portraits qui s’enchaînent nous montre la misère sociale et la violence de cette justice ordinaire qui condamne et emprisonne chaque jour. Critique.

    Par Anissa Rami
    Le 10/05/2022