Les acteurs associatifs, institutionnels et économiques se livrent une bataille acharnée pour prendre le leadership sur la thématique de la diversité. La première édition du Forum Diversité, pilotée par l’association Tolède, a été boycotté par de nombreuses structures, comme la Halde ou encore l’Anpe. Ce n’était donc pas la fête de l’unité à la Villette. 

Au-delà des rivalités et des stratégies où les rôles sont distribués depuis longtemps, c’est l’absence du public, notamment celui venu des banlieues, qui se pose avec le plus d’acuité. Cette absence complique encore plus la réflexion, certains parlent de coquilles associatives vides en guise d’analyse de la situation. Nous avons invité Maurad Cheurf, organisateur de Diversité 08 et Carole Da Silva, directrice de l’Afip (Mag 1); Aziz Senni et Patricia Moerland, tous deux chefs d’entreprises (Mag 2); ainsi que l’équipe du magazine Respect (Mag 3), pour faire un tour d’horizon sur les enjeux de la diversité et les conséquences de ces déchirements en coulisse :

Maurad Cheurf/Carole Da Silva. Mag1.mp3


Aziz Senni/Patricia Moerland. Mag2.mp3


L’équipe de Respect. Mag3.mp3

Nordine Nabili

 

Nordine Nabili

Articles liés

  • Derrière la hausse des prix, quelle réalité pour les habitants des quartiers ?

    Derrière les chiffres de l'inflation, des hausses de prix toujours plus inquiétantes, quelles sont les personnes qui en souffrent ? Familles nombreuses, jeunes travailleurs et associations de quartiers sont particulièrement pénalisés par un carburant et une alimentation toujours plus coûteux.

    Par Kamelia Ouaissa
    Le 24/06/2022
  • Contre la surveillance généralisée, la Quadrature du Net lance une plainte collective

    Vidéosurveillance généralisée, fichage de masse, reconnaissance faciale, détection automatisée des comportements, aujourd’hui la surveillance policière est omniprésente. Pour mettre un coup d’arrêt à cette « dérive liberticide », la Quadrature du Net lance une plainte collective contre le ministère de l’Intérieur. Arthur Messaud, juriste depuis 5 ans au sein de l’association de défense des libertés face aux menaces des nouvelles technologies, pointe l’opacité avec laquelle se déploie cette « technopolice ». Interview.

    Par Margaux Dzuilka
    Le 22/06/2022
  • Chlordécone : le combat des Ultramarins continue

    Motivés par un besoin de réparation et de justice, des collectifs et associations ultramarins se battent pour la reconnaissance de la responsabilité de l’Etat français dans l’affaire du chlordécone. C’est le cas de l’association antillaise VIVRE qui en 2019, appuyée par d’autres collectifs, a choisi de mener une action collective. La décision du tribunal administratif sera rendue d'ici la fin du mois de juin.

    Par Clémence Schilder
    Le 14/06/2022