Pour une première impression, je n’ai pas été franchement dépaysé. J’ai retrouvé Alain Rebetez comme je l’avais laissé à la rédaction de L’Hebdo, avec son large sourire, son enthousiasme, sa chaleur rigolarde, m’expliquant dix choses à la fois tout en rédigeant un dernier texte pour le Bondy Blog, puis filant à grandes enjambées vers la station du RER, du même pas pressé qui le pousse d’ordinaire vers la gare de Lausanne: Alain est un type qui passe sa vie à courir après des trains.

Me voici donc à Bondy pour lui succéder, et j’imagine que mon collègue Serge Michel (l’initiateur du projet, celui qui a déployé une formidable énergie pour rendre ce Bondy Blog possible) doit être somme toute satisfait.

Au fond, je sens bien que Serge me soupçonne de trop faire confiance à la littérature, mon péché mignon, au lieu d’aller me frotter aux rugosités du terrain. C’était gentiment sous-entendu quand il m’a proposé d’aller faire un tour à Bondy: va donc voir si la réalité des banlieues ressemble vraiment à ce qu’on en raconte dans tes livres…

Pour tout dire, j’ai un peu triché puisque j’ai quand même emporté deux livres avec moi. Le premier est un polar de Raymond Chandler, The long good-bye, qui montre l’inoubliable Humphrey Bogart en couverture. Et le second est un très gros roman, aussi rempli de personnages qu’un annuaire téléphonique, dont j’ai souvent différé la lecture: Illusions perdues de Balzac. J’ai profité du trajet en TGV pour l’ouvrir et j’en ai retenu une phrase sur les journalistes, accusés de tenir « une boutique où l’on vend au public des paroles de la couleur dont il les veut ».

Bien vu Honoré! Le traitement médiatique des banlieues a souvent servi, en effet, à flatter des opinions toutes faites. Mais c’est précisément pour résister à cette tendance que nous avons lancé ce blog. Voilà, c’est dit. Pour moi, les choses sérieuses peuvent maintenant commencer.

Par Michel Audétat

Michel Audétat

Articles liés

  • L’urgence d’apprendre à nager en Seine-Saint-Denis

    Dans le cadre de l'opération "savoir-nager", quatre bassins éphémères vont se relayer tout l'été dans différentes communes de Seine-Saint-Denis pour enseigner la natation dans le département le plus carencé en infrastructure, où un élève sur deux ne sait pas nager en entrant au collège. Reportage.

    Par Meline Escrihuela
    Le 28/07/2021
  • La solidarité sur tous les champs à Villetaneuse

    #BestofBB À Villetaneuse, les générations se mêlent autour des potagers solidaires et du cinéma. L'association l'Autre champ et le collectif du Ver Galant organisent des distributions de fruits et légumes, des ateliers jardinages, des séances de cinéma pour faire éclore le lien social dans cette période de pandémie. Reportage.

    Par Eva Fontenelle
    Le 27/07/2021
  • Des jeunes surendettés à cause des amendes du couvre-feu dans les quartiers

    Des familles entières se retrouvent endettées à cause de salves de contraventions liées aux mesures sanitaires. Des associations dénoncent un « phénomène d’ampleur grandissante » et « une application disproportionnée et discriminatoire des mesures ». Une enquête en partenariat avec Mediapart.

    Par Anissa Rami
    Le 26/07/2021