Il y a la réouverture des terrasses, celle des restaurants et… le retour de la résidence du BB à Reims pour se dire que la « vie d’avant » est presque de retour. Comme elle l’a fait en 2018 et en 2019, la rédaction du BB se délocalise à Reims pour trois jours à partir d’aujourd’hui grâce au soutien de NovaVilla, une association culturelle et d’éducation populaire qui propose des évènements à destination du jeune public.

Grâce à NovaVilla, le BB mène des actions d’éducation aux médias depuis quelques années dans des établissements reimois. Cette année, c’est Margaux Dzuilka, journaliste au BB qui a suivi une classe de 4ème du collège George Braque.

D’accord, mais que va faire le BB durant ces trois jours ? Eh bien il va faire ce qu’il fait à Bondy, raconter les quartiers populaires parce qu’ils ne se résument pas qu’à la Seine-Saint-Denis ou même à l’Ile-de-France. On va vous parler de culture populaire, de culture tout court aussi, de société, de solidarité…

Tout sera à suivre tous les jours sur le site du BB à travers nos articles. Et si ça vous dit de voir comment ça se passe de l’intérieur, une résidence de journalistes, vous pouvez nous suivre sur Instagram et sur Twitter, on vous partagera les coulisses. Il risque d’y avoir quelques rires et beaucoup de boulot mené par Amina, Anissa, et Margaux et tout cela orchestré par Jalal et Latifa.

Articles liés

  • Tirs policiers à Stains : « je me suis vu mourir »

    Dans la nuit du 15 au 16 aout dernier, Nordine et sa compagne reçoivent près d'une dizaine de coups de feu à Stains, tirés par des policiers sans brassards, non identifiables. Près d'un mois après les faits, l'homme toujours choqué, se confie pour la première fois aux médias, pour le BB. Témoignage.

    Par Céline Beaury
    Le 16/09/2021
  • Mineurs isolés étrangers : la coercition préférée à la prévention

    Pour répondre à la délinquance associée à certains mineurs non accompagnés (MNA) en France, les débats entre coercition et protection d’une catégorie de population souvent vulnérable et exploitée par les réseaux. Reportage à Paris et Bordeaux.

    Par Floriane Padoan
    Le 14/09/2021
  • Au centre social de Garges, la solidarité préférée au mépris de classe

    Alors que le Ministre de l'Éducation nationale persiste et signe, sur la mauvaise utilisation de l'allocation de rentrée par certains bénéficiaires qui favoriseraient les écrans plats, au centre social du Plein Midi à Garges-lès-Gonesse, on constate encore un peu plus la déconnexion. Bénéficiaires et personnel partagent la réalité de la précarité d'une ville pauvre, où l'on préfère la solidarité au mépris de classe. Reportage.

    Par Jalal Kahlioui
    Le 09/09/2021