Lorsque le mythe Lilian Thuram est de passage à Bondy, il y a foule et, parmi elle, surtout des petits et des ados. Certains enfants présents n’étaient même pas nés en 1998, l’année du sacre de la France au Mondial et de ses deux buts tombés du ciel contre la Croatie en demi-finale, mais quand une star du foot parle, les oreilles des jeunes sont toujours beaucoup plus attentives que pour les dires de n’importe quel politicien. 

Il y a quelques années, évoluant encore sur les terrains, l’ancien défenseur été l’objet d’injures racistes, en particulier à la Juve, dont il porta le maillot de 2001 à 2006, rappelle-t-il. Aujourd’hui, Lilian Thuram est le président de la fondation « Education contre le racisme ». C’est en toute décontraction que, mardi 23 juin, à la bibliothèque Denis Diderot de Bondy, il est venu parler de son engagement dans cette cause.


Lilian Thuram à BONDY
envoyé par Bondy_Blog. – L’info video en direct.

Chou Sin

Chou Sin

Articles liés

  • Région Île-de-France : les coups de pouce aux lycées privés ne passent pas

    Les révélations en cascade au sujet du lycée Stanislas ont remis sur la table la question du financement des établissements privés par les deniers publics. À l’échelle de la région Île-de-France, les fonds consacrés à cet établissement, et au privé en général, interrogent.

    Par Imane Lbakhar
    Le 26/02/2024
  • Série – Musulman(e)s & Citoyen(ne)s

    Séparatisme, communautarisme… On ne compte plus les anathèmes lancés à la communauté musulmane. Pourtant, de nombreux citoyens, pleinement français et fièrement musulmans, s’engagent quotidiennement pour le « bien commun », mus entre autres par leur foi. Dans cette série, nous mettons en avant quatre jeunes engagé(e)s de confession musulmane. Une série signée Ayoub Simour.

    Par Bondy Blog
    Le 23/02/2024
  • Musulman & Citoyen (4/4) : Rîdwan Sahye, engagé jour et nuit contre la précarité étudiante

    Séparatisme, communautarisme… On ne compte plus les anathèmes lancés à la communauté musulmane. Pourtant, de nombreux citoyens, pleinement français et fièrement musulmans, s’engagent quotidiennement pour le « bien commun », mus entre autres par leur foi. Dans cette série, nous mettons en avant quatre jeunes engagé(e)s de confession musulmane.

    Par Ayoub Simour
    Le 23/02/2024