Samedi soir, la Fédération française de natation a organisé une « Nuit de l’eau ». Pour cette première édition, une centaine de piscines sont restées ouvertes de 20 heures à minuit et ont assuré la promotion de sports aquatiques tel que le water polo ou le hockey subaquatique. La star Laure Manaudou était la marraine de la « Nuit » et des nageurs de l’équipe de France barbotaient dans les petits bassins. L’UNICEF, partenaire de l’évènement, en a profité pour mener des campagnes de prévention sur les différents thèmes de l’eau et proposait des produits dérivés pour collecter de l’argent.

C’est quasiment par un pur hasard que je me retrouve dans la piscine du Lagardère Paris Racing. Je ne savais même pas que le groupe Lagardère avait son club de natation ! J’y rencontre Christine Caron, vice-championne olympique du 100 mètres dos en 1964, et ex-recordwoman du monde et d’Europe qui collectionne près de 30 titres de championne de France sur plusieurs nages. Une véritable légende de la natation française qui, aujourd’hui, est la marraine de l’équipe de France.

Cette Nuit de l’eau n’a certes pas accueilli la même foule qu’une journée d’été dans cette piscine parisienne. Mais on se souviendra tout de même de la visite du tennisman Arnaud Di Pasquale, ou de la comédienne Anne Consigny. Sans compter la grosse surprise : la brève visite de Rachida Dati, ministre de la Justice.

A l’instar de la Nuit blanche ou de la Fête de la musique, la Nuit de l’eau tend à se ritualiser, et se répéter un soir par an. C’est peut-être aussi un moyen pour attirer en hiver un public plus estival. Plouf !

  
La nuit de l’eau
envoyé par Bondy_Blog

Articles liés

  • La Brigade des mamans contre les amendes abusives de leurs enfants

    Dans de nombreux quartiers, les jeunes sont victimes d'une nouvelle arme sur-utilisée par les agents de police : les amendes. Parfois lancées sans même avoir rencontré les jeunes. Un phénomène à l'origine du surendettement de nombreuses familles. Pour se prémunir de ce fléau, à Belleville (Paris), des mamans veillent et sortent dans la rue jusque tard pour protéger leurs enfants. Reportage.

    Par Anissa Rami
    Le 22/10/2021
  • À la petite boutique de Stains, le handicap a toute sa place

    Pour son premier reportage sur le terrain, Kadidiatou Fofana, en classe de seconde, s'est rendue à La Petite Boutique de Stains (Seine-Saint-Denis) qui agit pour l'emploi des personnes en situation de handicap. L'occasion pour elle de rencontrer Ophelie Esteve, qui gère les activités du lieu. Reportage.

    Par Kadidiatou Fofana
    Le 21/10/2021
  • ‘Qui va accoucher les femmes ?’ : le cri d’alerte des sages-femmes de Saint-Denis

    A l'hôpital Delafontaine de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), l'annonce de la fermeture de plusieurs lits en salles de naissance a fait déborder le vase pour les sage-femmes en sous-effectif dans tout le département, alors que c’est là que l’on compte le plus de naissances en France. Reportage.

    Par Meline Escrihuela
    Le 15/10/2021