Samedi soir, la Fédération française de natation a organisé une « Nuit de l’eau ». Pour cette première édition, une centaine de piscines sont restées ouvertes de 20 heures à minuit et ont assuré la promotion de sports aquatiques tel que le water polo ou le hockey subaquatique. La star Laure Manaudou était la marraine de la « Nuit » et des nageurs de l’équipe de France barbotaient dans les petits bassins. L’UNICEF, partenaire de l’évènement, en a profité pour mener des campagnes de prévention sur les différents thèmes de l’eau et proposait des produits dérivés pour collecter de l’argent.

C’est quasiment par un pur hasard que je me retrouve dans la piscine du Lagardère Paris Racing. Je ne savais même pas que le groupe Lagardère avait son club de natation ! J’y rencontre Christine Caron, vice-championne olympique du 100 mètres dos en 1964, et ex-recordwoman du monde et d’Europe qui collectionne près de 30 titres de championne de France sur plusieurs nages. Une véritable légende de la natation française qui, aujourd’hui, est la marraine de l’équipe de France.

Cette Nuit de l’eau n’a certes pas accueilli la même foule qu’une journée d’été dans cette piscine parisienne. Mais on se souviendra tout de même de la visite du tennisman Arnaud Di Pasquale, ou de la comédienne Anne Consigny. Sans compter la grosse surprise : la brève visite de Rachida Dati, ministre de la Justice.

A l’instar de la Nuit blanche ou de la Fête de la musique, la Nuit de l’eau tend à se ritualiser, et se répéter un soir par an. C’est peut-être aussi un moyen pour attirer en hiver un public plus estival. Plouf !

  
La nuit de l’eau
envoyé par Bondy_Blog

Articles liés

  • L’urgence d’apprendre à nager en Seine-Saint-Denis

    Dans le cadre de l'opération "savoir-nager", quatre bassins éphémères vont se relayer tout l'été dans différentes communes de Seine-Saint-Denis pour enseigner la natation dans le département le plus carencé en infrastructure, où un élève sur deux ne sait pas nager en entrant au collège. Reportage.

    Par Meline Escrihuela
    Le 28/07/2021
  • La solidarité sur tous les champs à Villetaneuse

    #BestofBB À Villetaneuse, les générations se mêlent autour des potagers solidaires et du cinéma. L'association l'Autre champ et le collectif du Ver Galant organisent des distributions de fruits et légumes, des ateliers jardinages, des séances de cinéma pour faire éclore le lien social dans cette période de pandémie. Reportage.

    Par Eva Fontenelle
    Le 27/07/2021
  • Des jeunes surendettés à cause des amendes du couvre-feu dans les quartiers

    Des familles entières se retrouvent endettées à cause de salves de contraventions liées aux mesures sanitaires. Des associations dénoncent un « phénomène d’ampleur grandissante » et « une application disproportionnée et discriminatoire des mesures ». Une enquête en partenariat avec Mediapart.

    Par Anissa Rami
    Le 26/07/2021