C’est la journée mondiale des jeux vidéos. Pour acquérir le dernier né des games, les ados doivent casser la tirelire : pas moins de 90 euros le Call of Duty ou autre Fifa 14. Quand l’argent de poche ne suffit pas, le deal avec les parents tient en quatre mots : travaille bien à l’école.

Et oui la crise ne touche pas que vous adultes ! Elle nous touche aussi, nous les jeunes adolescents. Entre les jeux, les vêtements, on ne sait plus comment économiser. Oui j’ai bien dit jeux comme jeux vidéos. Vous ne me croyez pas ? Pourtant ceux qui coûtaient 30 euros ou maximum 50 euros ont maintenant considérablement augmenté. Aujourd’hui, pour acquérir un jeu neuf, on doit débourser entre 60 et 80 euros. Comment nous les jeunes, pouvons-nous nous payer des jeux à ce prix-là, même en comptant sur les promotions occasionnelles chez Carrefour, Leclerc contrairement aux enseignes spécialisées dans ce domaine comme Micromania, Game ? J’ai mené ma petite enquête auprès de plusieurs de mes amis, qui ont la chances d’avoir eu GTA V, Fifa 14 ou encore Battelfield 4.

Thomas :
« Moi j’ai eu GTA V et Fifa 14 pour 90 euros ce qui est pratiquement le prix d’un seul jeu ! En fait, Carrefour faisait une opération promotionnelle, le jeu était vendu à 45 euros donc j’en ai profité » Mais qui lui a donné les 90 euros ? « Ah ça c’est moi qui me suis fait plaisir avec mon argent de poche. »

Maxime :
« Moi j’ai payé GTA V de ma poche et mes parents m’ont offert Fifa 14 pour mon anniversaire. »

Mais la réponse la plus étrange fut celle de Malik :
«Moi c’est mon frère qui m’a acheté GTA V et Fifa 14… Je lui ai fait du chantage !»

Je me suis dit que pour ma part, j’avais en fait été très réglo pour l’avoir, mon jeu. En fait, il fallait de bons résultats scolaires, c’était le deal avec mes parents.

Les jeux vidéos ont pris une telle ampleur, que maintenant il y a même le salon du jeu vidéo, Paris Games Week, qui s’est tenu du 30 octobre au 3 novembre Porte de Versailles . Je m’y suis rendu, accompagné de mon fidèle acolyte, mon cousin. Là-bas j’ai pu tester de nombreuses nouveautés comme la PS4 ou encore jouer aux nouveaux Assasin’s Creed, Call Of Duty, Battlefield 4.

Sur les cinq jours, il y a eu plusieurs dizaines de milliers de visiteurs. Pour sa publicité,
Call Of Duty a proposé aux 500 premiers arrivants à leur stand de leur offrir le jeu Call Of Duty Ghost gratuitement. La plupart des geeks ont dormi et veillé Porte de Versailles ce qui a provoqué par ailleurs beaucoup d’incidents. http://www.youtube.com/watch?v=-l198EXBO9Q

Triste réalité, juste pour jouer.

Mehdi Ichou

Articles liés

  • Précarité menstruelle : à Grigny, on veut « changer les règles »

    Au cours de l’année 2021, la ville de Grigny, dans l’Essonne, a mis en place des dispositifs de distribution gratuite de protections périodiques. Cette initiative s’accompagne d’une politique teintée d’actions de sensibilisation pour lutter contre le tabou des règles. Cécile Raoul a rencontré les concernées de la précarité menstruelle. Reportage.

    Par Cécile Raoul
    Le 18/01/2022
  • Père Jean-Luc Ferstler : « La misère n’attend pas les business plans »

    Cette année Emmaüs Forbach fête ses 40 ans. Le prêtre et fondateur d’Emmaüs Forbach, Jean-Luc Ferstler, figure emblématique de la ville, a choisi d’accompagner les personnes les plus fragiles depuis les années 1980. Portrait d’une vie qui raconte un territoire paupérisé après la fin du charbon, heureusement riche en solidarités.

    Par Amina Lahmar
    Le 14/01/2022
  • À Saint-Denis, Profs et Parents épuisés mais solidaires face au protocole sanitaire

    Face à des protocoles sanitaires compliqués à suivre pour les profs et les parents, une grande majorité du personnel de l'Éducation Nationale fait grève ce jeudi 13 janvier 2021 pour signifier sa colère au Ministre Jean-Michel Blanquer. À Saint-Denis, à la fracture sociale s'ajoute la gestion de la crise sanitaire pour des profs au bord de l'implosion. Reportage.

    Par Amina Lahmar
    Le 13/01/2022