On connaissait déjà son goût pour les animaux, particulièrement pour le bétail.

C’est pourquoi nous les usagers des transports en commun sommes souvent entassés dans des trains subitement devenus courts et par dessus le marché (à bestiaux) aux heures de pointe.

Je m’étonne souvent de notre tolérance à tous à supporter celà simplement en ruminant nos chewing-gum « icefresh » sans sucre ou en lisant chacun le même journal gratuit.

Par cette attitude c’est vrai que nous tendons (de veau) sensiblement à ressembler à ces chers et tendres bovins. Et comme eux nous voyageons souvent debout et bien serrés (c’est plus stable) tout en payant pourtant le plein tarif notre pass navigo.

Outre ces revendications très ordinaires, l’affaire qui me préoccupe particulièrement,  c’est la prolifération de rats aux abords de la gare de Bondy.

Le terrain est miné mais à mon avis leurs homonymes n’osent pas s’y aventurer.

Les rats grouillent et s’affairent tout le long de la voie.

Généralement, j’essaie d’arriver (en courant) juste à l’heure du train mais j’ai souvent l’occasion de les observer toutes les fois qu’un train est supprimé.

Il faut dire que depuis que les voies vers Gargan sont en travaux pour le tram train, ils ont de l’espace pour se développer.

Ils sont en outre bien nourris avec tous les déchets que nous leur envoyons.

Enfin pour ce qui est des restes de sandwichs et autre nourriture, faites leur confiance, ils font le nettoyage mais pour les cannettes et bouteilles, là il ne faut pas compter sur eux.

Mais alors, qu’est-ce que fait la SNCF?

Imaginez un instant qu’elle se mette à faire le ménage.

Tous ces petits animaux bien nourris vont alors chercher refuge ailleurs et chez vous bien sûr.

Enfin rassurez-vous, si on ne les attaque pas, ils ne vous feront pas de mal.

Sur ce bonne nuit et faites de beaux rêves.

Isabelle D.

Isabelle D.

Articles liés

  • À Paris, la Modest Fashion fait le show et s’engage

    Pour la première fois en France, un événement dédié à la mode pudique a vu le jour. Organisé par l’agence et média Modest Fashion France, l’événement « Modest Fashion Summer Session » s’est déroulé du 7 au 8 mai 2022. Étoffes chatoyantes, clientes enjouées, talks à thèmes et défilés étaient au rendez-vous. Retour sur un événement aussi stylé que politique.

    Par Sylsphée Bertili
    Le 16/05/2022
  • Aux Pavillons-sous-bois, des mois sans anglais ni histoire pour des troisièmes

    Au collège Anatole France, aux Pavillons-sous-Bois, pendant des mois certains élèves de troisième n'ont pas eu de professeur d'histoire-géographie, ni d'anglais. Alors même qu'ils et elles préparent le brevet. Une situation chaotique que beaucoup d'établissements dans le département de Seine-Saint-Denis ne connaissent que trop bien. Reportage.

    Par Hadrien Akanati-Urbanet
    Le 11/05/2022
  • Objections, des poèmes pour raconter les comparutions immédiates

    Le 15 avril est paru Objections, Scènes ordinaires de la justice, un livre de l’historien et poète, Marius Loris Rodionoff. Il y raconte en poèmes les comparutions immédiates auxquelles il a assisté entre 2015 et 2019, dans les Tribunaux de grande instance de Paris, Lille et Alençon. Un livre percutant dont les portraits qui s’enchaînent nous montre la misère sociale et la violence de cette justice ordinaire qui condamne et emprisonne chaque jour. Critique.

    Par Anissa Rami
    Le 10/05/2022